Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

27 mai 2005

Femmes de plâtre de Romain Slocombe - bondage japonais



Notes liées dans mon blog : Liste articles sexe


Un nouveau recueil de photos de Romain Slocombe vient de sortir. Le livre s'intitule "Femmes de plâtre", édité chez La Musardine et, comme d'habitude chez Slocombe, il s'agit de photos de jeunes japonaises à l'hôpital, couvertes de bandages et de plâtres. Une quarantaine de photos prises dans les années 90, fortement érotiques mais aucune nudité n'est visible, cet ouvrage est donc accessible à tout un chacun.

CanalBlog Livres Japon Femmes De Plâtre

Sur le site de la musardine il y a quelques photos visibles :-)


Posté par David Yukio à 10:47 - Livres, revues... - Permalien [#]

Concert de A.S Dragon au Point Ephémère le 23 Mai 2005

Aujourd'hui je fais une exception à la règle de ce blog consacré au Japon. Je vais en effet faire le compte-rendu de l'excellent concert d'un groupe français, appelé A.S Dragon auquel j'ai assisté le lundi 23 Mai 2005 au Point Ephémère à Paris, près de Stalingrad.

Voici le site officiel du groupe si vous souhaitez en savoir plus sur eux : http://www.asdragon.com/ car mon but n'est pas de les présenter.


CanalBlog Concert AS Dragon Flyer 2005

Petite précision, je me suis rendu à ce concert sans jamais avoir entendu la moindre de leurs chansons mais je cherchais un concert pas cher, d'un groupe qui bouge bien et c'est suite à une excellente critique de la revue Rock And Folk que je me pointe au Point Ephémère.
La salle est située Quai de Valmy, elle est assez petite ( une petite centaine de personne je pense ), c'est l'endroit révé pour un groupe qui se veut proche de son public et le demi est à 3 euros, que demander de plus :-)

La première partie est assurée par Polar, chanteur français intimiste style folk. Il est seul sur scène avec sa guitare et arrive à capter l'attention du public par sa voix, ses textes et une émotion palpable ainsi qu'un plaisir d'être là ce soir. Le moment le plus agréable fut quand il est descendu de scène, allant dans la salle avec sa guitare et continant à chanter. Lors d'un concert au Gibus pour le tremplin "Passe ton bac d'abord", un batteur avait fait la même chose, descendant avec sa grosse caisse au milieu du public, s'écartant, presque intimidé, sur son passage. Son set a duré à peu près de 20H45 à 21H30 si mes souvenirs sont bons.

A 22H00, déboule enfin A.S Dragon!!!!! Les cinq membres sont tous en blanc, de la tête aux pieds à part Natasha, la chanteuse qui porte encore, pour le moment, une veste marron. Trés vite le décor est planté, c'est Natasha, chanteuse, danseuse, front-woman qui va focaliser les regards du public et assurer le show. Elle possède une belle voix , est belle, bouge super bien genre panthère sensuelle... c'est un vrai plaisir que de la regarder. Rapidement elle tombera les chaussures et la veste pour laisser apparaître une simple bande de tissu blanc de la largeur d'une main autour de sa poitrine retenue par trois épingles à nourrice! Une décharge d'électricité balaye la salle, d'autant plus que sa peau blanche sous l'éclairage est du plus bel effet. Le groupe assure mais j'avoue ne faire que peu attention à eux, mes regards ne quittent pas Natasha, elle se déhanche trop bien, on devine l'ancienne danseuse qui prend son plaisir! A trois reprises elle sautera dans la fosse, chacun tendant ses bras pour toucher l'idole d'un soir mais personne n'osera lui enlever son protège poitrine, il y a des choses qui ne se font pas envers une grande dame :-)

Petit regret, le concert finit à 23H00, rappel d'une chanson comprise, A.S Dragon n'aura joué qu'une petite heure alors qu'on les aurait accompagné toute la nuit! En résumé, superbe concert, ambiance survoltée, groupe à suivre de trés près et une super soirée !!!!!

Désolé pour ceux qui attendaient la set-list mais je rappelle que je découvre ce groupe ce soir :-)

Gros regret, je n'avais pas mon appareil photo :-( Si quelqu'un en a, merci de me contacter, ça me fera trés plaisir. Le lendemain midi j'étais à la FNAC pour acheter un billet pour le concert du soir mais ils n'en avaient plus! Qu'à celà ne tienne, à 20H00 je suis devant le Point Ephémère mais c'est complet, aucun billet ne sera en vente, preuve du succès du groupe! Bon, j'attendrais mais je les verrais encore, hors de question d'en rester là!


Notes liées dans mon blog

Liste articles musique, concerts, DVD


Commentaires repris de mon ancien blog

a part fantasmer sur Natasha...tu pourrais pas nous parler un peu de la zic??

Ecrit par : sherlock | 31.05.2005

 

Posté par David Yukio à 10:44 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]

22 mai 2005

Kimagure Orange Road ( Max et Compagnie ) : paroles de chansons



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Hier soir j'ai fini de revisionner le dessin animé Max et Compagnie. Pour ceux qui s'en souviennent, cette série a débarqué en France sur feu la 5 au début de l'année 1990. Constituée de 48 épisodes, elle est, de mon point de vue, l'une des meilleures sur l'adolescence avec ses amours naissants, ses incertitudes, ses espoirs aussi... En résumé il s'agit d'un classique triangle amoureux entre un garçon et deux filles mais, petite particularité, le garçon est doté de pouvoirs magiques :-)

CanalBlog Anime KOR DVD

Je vous renvoie vers ces liens pour une présentation de la série et des personnages puisque mon propos n'est pas de faire une Nième revue de ce manga.
Critique des deux box DVD VOSTF
http://www.dvdanime.net/critiqueview.php?id_critique=1021
http://www.dvdanime.net/critiqueview.php?id_critique=1343


Pour aller un peu plus loin :
http://madoka.ayukawa.free.fr/kor1024.htm



Si j'ai décidé de consacrer une note à cette série c'est qu'elle m'a apporté beaucoup de plaisir au visionnage, que ce soit par les personnages ( la belle madoka ( Sabrina ), l'indécis Kyosuke ( Max ) , la pétillante Hikaru ( Pamela )), les histoires tour à tour drôles, émouvantes, prenantes, et, par dessus tout, par une représentation étonnament juste de l'adolescence et de ses peines de coeur.


La belle Madoka
CanalBlog Anime KOR Madoka01

CanalBlog Anime KOR Madoka02

Pour moi, cette série est un petit bijou, un instant de grâce dans l'animation japonaise, et même passé 30 ans on la revisionne avec grand plaisir.

Petit conseil, achetez la VOSTF et surtout pas la VF, vous aurez ainsi un épisode supplémentaire et des scènes qui avaient été censurées dans la VF. Surtout, les dialogues traduits permettent de se rendre compte que cette série s'adresse plus aux ados qu'aux enfants. Ces dialogues ont été massacrés en France, dénaturant la plupart des scènes, laissant de côté toute émotion au profit d'échanges sans profondeurs entre les personnages. Toute la finesse de la série, l'amour des personnages, leurs émotions passant par ces dialogues, je ne peux que vous recommander la VOSTF pour pleinement apprécier ce dessin animé culte.

La semaine prochaine j'achète le box des OAV ( épisodes réalisés pour le marché de la vidéo ) car j'ai trop envie de retrouver ce petit monde :-)

Mention spéciales aux génériques de début avec les paroles traduites en français. On se rends alors parfaitement compte de la différence de qualité entre la VF ( chansons hyper banales ) et la VO ( textes recherchés, belles mélodies ).

Un de ces génériques
http://www.youtube.com/watch?v=79dCwPn1OVQ

Paroles du générique de début japonais recopiées à partir des DVD édités chez Declic Images :

2ème générique
Sans enlever ton tee-shirt tu es allée dans une mer scintillante.
Tu as plongé comme pour éviter un baiser.
Les pétales blancs de ta jupe mouillée
Une source bleue s'étendait.
J'ai fermé un oeil
Alors que je devenais un autre moi-même.
Oh Baby, dis-moi, dis-moi que c'est bien un caprice.
Tell me love you, tell me that you need me!
Raconte-moi, raconte-moi, ange de l'été.
Tell me lover, tell me that you love me!
Oh Baby, dis-moi, dis-moi que tu connais la passion.
Tell me love you, tell me that you need me!
Dis-moi, dis-moi, tu es un mystère!

3ème générique
D'habitude, je suis à tes côtés en voiture
Alors que tu conduis durant la nuit précieuse.
Mais lorsque tu as appelé pour annuler, tu mentais
J'ai raccroché en faisant semblant de rien.
La couleur de ma manucure sèche
Décore tristement ma nuit vide.
Je suis l'actrice dans le miroir
Je n'avais qu'à le dire franchement
Mes soupirs résonnent dans mes oreilles
Car je t'aime.
Je suis l'actrice dans le miroir
Plus je joue la comédie
Plus mon vrai visage disparaît : tu m'as brisé le coeur.
Je suis l'actrice dans le miroir
Si au moins je pouvais pleurer
Je fais la fière et cela change mes mots
Car je t'aime.
Je suis l'actrice dans le miroir
Je me rends compte du poids de ma faute
C'est fini maintenant
Tu m'as brisé le coeur.


Commentaires repris de mon ancien blog

hello , orange road , c'est tout une époque , j'étais un grand fan et sa l'es équalement à l'heure actuel , par contre , quel déception au niveau des films et la suite d' orange Road , car retirer Akemi Takeda au design , le charme de la série perd toute sa magie ....T__T

Ecrit par : kham | 25.05.2005

 

salut j'ai fais un forum sur le japon les manga...

http://communaute-manga-bd.forumactif.com/

Ecrit par : full attitude | 25.05.2005

Posté par David Yukio à 10:34 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

16 mai 2005

Réflexions, pensées qui me marquent encore



Notes liées dans mon blog : Liste articles poésie, photos, arts, expositions, illustrateurs et autres


Couverture de l'excellent manga BLUE de Nananan Kiriko chez Casterman. Un peu sombre mais la beauté ne se donne pas facilement.

CanalBlog Manga Blue

Au fil des années, des lectures, des chansons et des films, voici ce qui m'a marqué.


"Notre vie est éphémère
Pareille au reflet de la lune
Dans la goutte d'eau
Tombant du bec d'un héron."


"J'y pense maintenant puisque ça n'a plus d'importance."


"Nous sommes prisonniers de l'inutile."


"Au dessus du lac gelé le givre emplit le ciel.
La jeunesse pleure le temps qui passe.
L'âme solitaire qui contemple la lune préfère
Les tourterelles aux anges."


"C'était une enfant-lys,
Qui n'avait pas été conçue
Pour la douleur de ce monde,
Avec de doux cheveux bruns
Serrés contre ses tempes
En un étroit bandeau
Et des yeux implorants
A demi voilés par des larmes de soleil,
Comme une eau de profond azur
Aperçue à travers les brumes pluvieuses."


"Que jamais rien ne m'atteigne."


"Lorsque je ne te regarde pas,
Je sens que tu es différent
Et que tu ne souris plus."


"Toutes les fureurs qu'elle porte en elle."


"Il rompt alors tous les liens et,
Le sourire aux lèvres,
Contemple paisiblement la farce du monde."


"J'aurai pu,
J'aurai dû,
Certainement."


"Tu étais sa force."


"Let it be,
Let it be,
Let it be,
Let it be"


Que j'ai mis longtemps à comprendre...
"Si tu veux quelque chose, donne le."


Celui-ci me rends si triste...
"Passe,
Passera
Alors passons"


Commentaires repris de mon ancien blog

Super manga n! vraiment très beau !

aussi,j'le trouve bien sympa ton blog ;) bonne continuation

gambatte

Ecrit par : nino | 30.05.2005

Posté par David Yukio à 10:28 - Autres - Permalien [#]

15 mai 2005

Poème sur le Japon : Esthétisme



Notes liées dans mon blog : Liste articles poésie, photos, arts, expositions, illustrateurs et autres


En avril 1997 j'ai effectué mon premier voyage au Japon, de trois semaines à Tokyo :-) Je réalisais mon vieux rêve, être au coeur de cette culture que j'admirais tellement à travers ses films, cinéma et dessins-animés. A mon retour j'ai écris plusieurs poèmes, il y avait en moi trop de choses, positives comme négatives, il fallait impérativement coucher sur papier ces émotions, les identifier de façon précise.

Voici l'un de ces poèmes, condensé de mon amour pour ce merveilleux pays, des émotions qu'il suscite encore aujourd'hui en moi.

CanalBlog Poème Esthétisme01

Esthétisme

Cerisiers en fleurs
Masque féminin de Nô
Solo de Butô
Blanc Kabuki
Kimono écru
Paravent japonais
Film de Ozu
Sourire de Setsuko Hara
Poème récité par Chishu Ryu
Poème de Takuboku
Roman de Kawabata.
Suicide de Mishima

Ondulations du corps
Gestes lents d'épuisement
Poitrine se soulevant calmement
Respiration accompagnant les mouvements
Contractions incontrôlées de l'abdomen
Gestes de la main caressant l'air
Paume de la main exposée aux regards, parralèle au visage caché
Tête se détournant par pudeur
Corps penchant vers la terre
Corps suspendus dans les airs
Chanson changeant la respiration
Accès de chaleur
Sourire naissant
Sourire délicat, tête légèrement penchée
Regard doucement triste
Lèvres entrouvertes
Voix fatiguée
Pauses dans la prononciation
Soupir ténu entre les propositions
Intonations japonaises de fin de phrase

Corne de taureau caressant la gorge
Effleurer un arbre qui tombe, l'accompagner dans sa chute
Bras gauche tendu, paume contre un arbre
Main droite serrant l'avant-bras
Tissu imbibé de sang seconde peau
Ruban noir masquant les yeux
Bandage pour la poitrine
Somnoler dans de l'eau de source
Eau limpide sans profondeur
Vasques de cristal emplies d'eau
Gaze ivoire flottant au dessus de la mer

De la lenteur, de la lenteur, de la lenteur
De la grâce dans les mouvements
De la grâce en toute chose
De la beauté dans les gestes
De la fatigue

En chaque chose je m'arrêterai et j'y plongerai mon côté gauche


David YUKIO
Mai 1998 - Mai 1999

CanalBlog Poème Esthétisme02

Posté par David Yukio à 10:26 - Autres - Permalien [#]

14 mai 2005

Concert de Merzbow ( Masami Akita ) au Nouveau Casino le 13 Mai 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musiques


Le vendredi 13 mai 2005, au Nouveau Casino, 109 rue Oberkampf, Merzbow ( Masami Akita de son état ) a donné un concert. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit du pape japonais du noise. Cette "musique" extrème est composée de bruits stridents, distordants, saturés qui s'entrechoquent à toute vitesse dans le but de vous déchirer les oreilles et faire fondre les neurones. C'est du terrorisme sonore, de la torture sonique qui nous attendait ce soir là.

Photos de Masami Akita trouvées sur le web

CanalBlog Concert Merzbow01

 

CanalBlog Concert Merzbow02

Mon premier contact avec Masami Akita remonte à 1998 ou 1999, lors d'une soirée Trash à l'Etrange Festival de Paris où fut diffusé le documentaire "Beyond Ultra-Violence Documentary on the Japanese artist Merzbow, directed by Ian Kerkhoff." Imaginez une salle de cinéma bondée remplie durant plus d'une heure par un chaos sonore genre tronçonneuse découpant des vitres. Depuis cette expérience "traumatisante" et l'achat de l'album "Pulse Demon", je m'étais juré de le voir en concert pour retrouver cette ambiance de folie froide. Il est aussi l'auteur de vidéos ultra-confidentielles de seppuku de jeunes femmes. Le seppuku est le vrai terme pour harakiri qui est une mauvaise lecture des idéogrammes chinois. Masami Akita a notamment réalisé la vidéo Paradise Lost, décrite dans le livre anglais "Eros in hell" de Jack Hunter consacré au cinéma extrémiste japonais. C'est ultra gore, sans concession, une réelle expérience limite.

Le show a commencé à 19H30 avec différents guests dont le hargneux Karkovski qui fait concurrence à Merzbow dans la douleur sonore. Merzbow a joué de 21H30 à 22H30 à peu près, devant une foule d'une bonne centaine de personnes, moyenne d'âge 30 ans, 80% de mecs, adeptes de ce genre d'expérience. Merzbow gardera un visage inexpressif, extrémement concentré sur son travail, déchainant à partir de son Mac un torrent rageur de décibels sur le public. Pour l'anecdote, c'est ce soir là que j'ai vu la plus grande concentration de gens avec des boules quiès :-) c'est dire si l'expérience Merzbow peut choquer l'organisme. Autre anecdote, une japonaise filmant une fille qui dansait lors du set du couple Karkovski et Merzbow : c'est suffisamment étrange pour immortaliser l'évènement.

En ce qui me concerne j'étais assis au bar, sirotant quelques bières, baissant la tête de temps en temps, yeux fermés pour me plonger dans cette violence, essayer d'isoler les sons, ressentir la volonté terrible qui accouche cette musique. En étant concentré on se rends finalement compte que ce bruit est en fait une superposition de plusieurs sons, formant un tout qui peut sembler hétéroclique. C'est d'un côté des basses puissantes, sourdes, qui passent en boucle avec effet hypnotisant et de l'autre des sons aigus, extrémement rapides, genre larsen puissance mille qui éclatent dans le cerveau, transperçant les oreilles comme des centaines d'aiguilles. Le tout forme le noise, genre ultime du son.

Je sors de là épuisé, lavé de fond en comble par ce déluge de sons. Je discute un peu avec Replicant, un pote du temps où je fréquentais le milieu gothique puis je rentre à pied chez moi vers un repos réparateur largement mérité!

Lien vers "Merzbow - Live à Paris (Le Point Ephémère) le 20/10/04" :
http://www.metal-immortel.com/merzbow_paris_point_ephemere_201004.htm


Partie multimédia ( utiliser Internet Explorer si les lecteurs audio et vidéo n'apparaissent pas )

Attention à vos oreilles, ne mettaient pas le son trop fort et si ça grésille c'est normal :-))

Spiral Blast

Un extrait du concert donnée à Bilbao le 16 décembre 2006
http://www.youtube.com/watch?v=-nqZlzvSwXM


Commentaires repris de mon ancien blog

rhaaaa trop deg d'avoir louper ça encore!! je préfère largement hijokaidan ou hanatarashi dans le genre mais j'y serai bien aller à ce concert tout de même!! deja j'ai louper le festival noise en novembre sur paris! j'en ai marre chu pas doué >.<

coucou au passage ;)
(g trouver ton blog sur JaME)

Ecrit par : steph | 24.05.2005


salut . dans le style noise un petit peu plus épuré il y a "whitehouse" ,et dans le style ambiant noise il y a "brighter death now"(album: pain in progress) et le francais Ripit (dans les labels "hijo de puta"(francais) et "yb70"). Dans le genre breakcore destructuré il y a "Zombie flesh heater" tres noise. Oublié donc venetian snares et autre Bogdan Razsinski qui font de la soupe commercial.

Ecrit par : mat | 05.06.2005

 

Posté par David Yukio à 10:08 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]

10 mai 2005

Si vous voulez que je vous réponde ...

merci de laisser un mail dans votre commentaire :-)

Plusieurs personnes m'ont posé des questions mais impossible des contacter car elles n'ont pas laissé de mail :-(

Posté par David Yukio à 19:52 - Autres - Permalien [#]

08 mai 2005

Yasujiro Ozu, Ryû Chishû et poèmes



Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais


Dans le magnifique film "Fleurs d'équinoxe" de Yasujiro Ozu, son acteur fétiche Chishû Ryû récite un poème du samouraï Masatsura Kusunoki. Lorsque je l'ai entendu la première fois, mon cœur a fondu devant tant de nostalgie, de tristesse retenue, j'étais au bord des larmes; ce passage reste pour moi l'un des plus forts des films de Ozu.


Chishu Ryu, commençant sa récitation
CanalBlog Cinema Ozu Fleurs D Equinoxe Chishu Ryu Poeme

Le voici tel que traduit dans le coffret 6 DVD paru l'an passé :
Les préceptes de mon père sont gravés dans mon cœur,
je suivrai fidèlement l'édit de l'Empereur.
Dix années de patience et l'heure a enfin sonné.
Frappe d'un coup puissant, fait fuir l'ennemi apeuré.
Pour la cause de l'Empereur, nous luttons maintenant.
Nous battre et mourir en hommes,
Nous en faisons le serment.
Nous, 143 compagnons de guerre,
Unis comme un seul homme,
Déterminés à lutter jusqu'à la victoire,
Oui nous le sommes.
En mourant, les héros se gagnent
Une gloire immortelle,
Les lâches souffrent
Une honte éternelle.
Avec la pointe de nos flèches,
Nous gravons notre histoire.
Les lames de nos épées
Étincellent dans le soir.
Contre l'ennemi qui s'approche,
Marchons d'un pas égal.
Sus à leur Général, donnons lui le coup fatal .

La vidéo sur Youtube!
http://www.youtube.com/watch?v=3Q0Tz6fBeqw

Quelques minutes après, un autre poème :
A Sakura, les arbres sont tous en feuilles.
Au crépuscule, peines et douleurs se cueillent.
Les guerriers se demandent où va donc le monde.
Étincelant sous l'armure, des larmes ou la rosée tombent.

La vidéo sur Youtube!
http://www.youtube.com/watch?v=wzYmXKt270w

Voici cette fois le dernier poême de Ozu, celui qu'il écrivit peu avant sa mort. Il s'agit de la traduction de l'excellent livre de Max teissier "Images du cinéma japonais" :
Sous le ciel, le printemps est tout en fleurs.
Les cerisiers sont merveilleux.
Ici, je me sens distrait et songe au goût du "samma".
Les fleurs de cerisiers sont fripées comme des chiffons.
Le saké est amer comme un insecte.

Voici celle, légèrement différente, lue en 1997, sur un coffret Laser Disc de la FNAC :
Sous le ciel, le printemps est tout en fleurs.
Les cerisiers sont en bourgeons.
Je me sens vague et je songe au goût du poisson.
Les fleurs sont fripées comme des chiffons.
Et le saké est amer comme un insecte.


"Peu de temps après Ozu mourut et sa légende naquit" peut-on lire dans le livre de Max Teissier.

Ozu est, de loin, le cinéaste que j'aime le plus, celui qui me fait voyager en moi, submergé d'émotions provoquées par ses films. Certains ont dit qu'il était le cinéaste du Mono no aware, la fameuse contemplation du monde, la douce acceptation des choses, du temps qui passe, de la vie qui s'en va... Que de la tristesse, que de la nostalgie mais aussi infiniment de douceur. Lors de mon premier voyage à Tokyo, en avril 1997, le soir, à la lueur des lumières de la ville, je me promenais dans ces ruelles qu'il semblait tant affectionner. J'étais dans ses quartiers, dans des ruelles semblables et j'étais tellement, tellement en paix avec moi même, si serein...

Merci Ozu sama pour tout le plaisir que vous m'avez donné.

Posté par David Yukio à 10:05 - Cinéma japonais - Permalien [#]

06 mai 2005

Achats de la semaine et autres choses :-)



Notes liées dans mon blog : Liste articles poésie, photos, arts, expositions, illustrateurs et autres


Je vais faire la liste de mes achats chaque semaine concernant l'asie, du moins si j'y pense ou si je ne suis pas effrayé par toutes ces dépenses :-)


Livres
NOH, un superbe livre de 390 pages, chez Pie Book, avec uniquement des photos de masques et acteurs de Noh. Acheté 39 euros à la librairie le Phénix boulevard Sébastopol à Paris. Pas de nom d'auteur puisqu'il n'y a pas de textes, désolé pour ceux qui voudraient faire des recherches sur le net.


CanalBlog Livres Masques De Noh


Le guide de voyage Petit Futé Cambodge. C'est décidé, j'ai hésité avec le vietnam mais ce sera le Cambodge. En janvier 1999 j'ai visité Bangkok et je m'étais juré un jour de voir le temple Angkor Vat. Départ prévu dans 2 ans :-)) car l'an prochain je veux acheter un appart mais bon, j'ai besoin de réver, de m'imaginer de retour en asie donc achat d'un guide ... Je me sens déjà en partance ...



Mangas
N° 1 de Urusei Yatsura ( Lamu ) en VF! Enfin, enfin la VF de ce manga hilarant de Rumiko Takahashi dans un joli format Bunko de poche. C'est vif, hyper entraînant, trés riche sur le bestiaire fantastique japonais... bref une merveille!
N° 1 de Touch ( Théo ou la batte de la victoire ) de Mitsuru Adachi chez Glénat. Je sens que j'en prends pour X années de ce manga puisque le dessin animé fait 101 épisodes :-)


DVD
Les archives couleurs - images japonaises sur la seconde guerre mondiale. Dans ce DVD sorti chez TF1 Vidéo on peut voir de trés rares images du Tokyo de 1937 en couleur ( seulement quelques minutes malheureusement ) puis de l'empereur Hiro-Hito en 1947, allant au devant de son peuple. Rien que pour ces deux passages, c'est un achat impératif!

Kimagure Orange Road ( Max et Compagnie ) box N° 2 en VOSTF.


Autres
Une carte sur Tokyo et une autre sur Kyoto chez International Travel Maps. Rien que de les regarder j'ai envie de retourner au Japon :-)

Un billet pour le concert de Merzbow ( Masami Akita ), le pape japonais du noise extrémiste hardcore qui sera le vendredi 13 mai au nouveau casino, 109 rue oberkampf. S'il est aussi énervé qu'à l'époque de Pulse Demon, les oreilles vont saigner!!!!!!!!!!!!!

Une carte d'adhérent A à la Maison de la Culture du Japon. Cela me permettra de réserver dès la semaine prochaine une place pour le spectacle de Noh du 20 juin dans cette même maison. Ca fait au moins 3 ans que j'ai pas vu de place de Noh, ça commençait à me manquer et, si j'ai bien lu le programme, une autre pièce est prévue en novembre. Ah, que parfois la vie est douce!

Une superbe poupée en kimono, sous vitrine, vendue 300 euros me faisait de l'oeil mais je n'ai pas osé l'acheter! Mais dans mon nouvel appart, pourquoi pas :-)

Posté par David Yukio à 10:01 - Autres - Permalien [#]

Concert de RA:IN avec PATA de X-JAPAN le 05 Mai 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musique, concerts, DVD


Photos trouvées sur le site officiel de RA:IN : http://www.rain-web.com/

Pata
CanalBlog Concert Rain 20050505 01

Concert à Shangai


Michiaki à la basse, Tetsu à la batterie
CanalBlog Concert Rain 20050505 02

Pata face au public et Michiaki à gauche
CanalBlog Concert Rain 20050505 03

Le concert de RA:IN à l'Elysée Montmartre le 05 Mai 2005 fut dantesque!!!! N'ayons pas peur des mots, c'est un des meilleurs concerts auxquel j'ai assisté ces dernières années.

J'arrive vers 16H45 devant la salle et déjà il y a une bonne cinquantaine de personnes qui attendent. Il fait beau, un peu frais mais le soleil est présent. Le public est trés jeune, 20 ans en moyenne avec des pointes vers 50 mais c'est papa maman qui accompagnent les mineurs de 15 ans voir moins!! Je me disais aussi, X-Japan a fait des ravages ces dernières années en France chez les fans de mangas mais pas sur leurs parents quand même! Quelques étrangers, notamment des allemands de 17, 18 ans qui sont venus en groupe et une petite japonaise avec une coiffure en crête de la plus belle période d'X-JAPAN! Peu de goth lolitas, quelques tee-shirts X-JAPAN ou hide mais le public est moins costumé que pour Blood ou Despair Ray ( et je parle pas de Moi Dix Mois car je n'ai pas assisté au concert ).

Ouverture des portes vers 17H15, début de la première partie vers 17H45 jusqu'à 18H30. Il s'agit du groupe Beast, composé de 5 personnes dont une chanteuse japonaise visiblement heureuse d'être là ce soir. On alterne des chansons en japonais et en français, le son n'est malheureusement pas à la hauteur de l'enthousiasme du groupe. Je me trouve vers le troisième rang et c'est de la bouillie sonore, on a du mal à distinguer les paroles. Néanmoins le public est conquis par le charisme de la chanteuse et aussi par LE TUBE incontournable, à savoir le générique d'ouverture de Saint Seiya ( plus connu sous nos latitudes sous le nom des Chevaliers du Zodiaque ). Ce titre avait mis le feu l'an passé lors du concert de Blood à la Boule Noire et c'est avec grand plaisir que je le réécoute ce soir. Une bien belle prestation!

Petite pause de 20 minutes, je constate que la salle n'est remplie qu'au tiers malgré le fait que ce soir nous aurons l'immense plaisir de voir sur scène un membre de X-JAPAN!!!!! J'attendais plus de mobilisation pour cet évènement mais bon, le public est heureux d'être là, ne boudons pas notre plaisir. A nouveau je scrute le public pour confirmer, la tranche d'âge présente a 20 25 ans en grande majorité, avec plusieurs mineurs de 15, 16 ans et quelques dinosaures de 36 ans comme votre serviteur :-) sans oublier quelques parents grisonnants effayés peut-être de laisser leur progéniture aller à un concert après avoir vu des photos de la grande période de X-JAPAN, celle des crêtes en feu de bengale de Tosh et Hide époque DVD On the verge of destruction :-))

Le deuxième groupe, Lunatic Age est beaucoup plus pro que le premier, plus bourrin aussi au niveau du son mais ça fait du bien de se prendre un petit déluge de décibelles! Le groupe est composé de 4 mecs, la trentaine et c'est un vrai déchainement sur scène, surtout de la part du chanteur. A croire que ça fait deux ans qu'ils ont pas joué et veulent libérer toute leur énergie en un seul set. Je n'ai rien de spécial à dire sinon que la salle était bien chaude durant cette partie, les morceaux avaient une pêche énorme et je les verrais bien prochainement en tête d'affiche et non plus en première partie bis!! Excellent moment.

Et maintenant, mesdames et messieurs, RA:IN avec PATA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le voilà, le guitariste de feu X-JAPAN, celui pour qui les sites web de jpop, visuel kei français vibrent depuis des semaines. Dès son entrée, vers 20H30, c'est le délire, c'est à celle ou celui qui criera le plus fort possible son nom, même moi je me suis lâché sur ce coup, chose qui m'arrive trop rarement, je suis plutôt réservé lors des concert mais là c'est une légende du JRock, une partie de l'histoire du Japon qui est devant moi alors je vais m'égosiller durant toute la soirée :-) A noter que personne n'a crié X-JAPAN ni hide, ce qui aurait fait mauvais genre mais personne n'est dupe, on est venu d'abord pour voir PATA et pour approcher un peu X-JAPAN et ensuite seulement RA:IN; mais à la fin du concert je pense que les choses auront bien changé!


RA:IN est un groupe de rock INSTRUMENTAL japonais, formé par PATA à la guitare, Michiaki à la basse et TETSU à la batterie. Chacun a autour de la quarantaine et ça se voit sur leurs visages portant quelques traces de l'âge et d'une vie dédiée à la musique.
Dès les premières secondes on ne plaisante plus, le son est cent fois meilleur que celui des deux précédentes formations et le groupe veut d'entrée imposer son style, à savoir un rock lourd, puissant, dévastateur et rageur. J'écoute, admiratif puis je me laisse emporter par le public, j'applaudis à tout rompre car les morceaux s'enchaînent, tous aussi redoutables les uns que les autres, je regarde admiratif le jeu de PATA, sa virtuosité à utiliser une guitare double manche, TETSU pilonne sa batterie et Michiaki est complètement absorbé par son jeu.

On aura droit à quelques trop rares mots de PATA en français et en anglais mais gros gros effet sur le public, surtout qu'il a l'air hyper timide et accompagne toujours ses mots d'un sourire désarmant :-) Il était là, à trois mètres de moi, je pouvais voir ses yeux de près, son visage souriant, ouah, impressionant, suki da!!!!!!!!! Michiaki prononcera quelques mots aussi en anglais, à chaque fois renvoyés et décuplés par le public qui est dorénavant conquis et entièrement acquis à ce groupe de vrais pros. Les nombreux sourires sur le visage des musiciens est un signe, ils sont contents d'être là, d'avoir un public qui les aime en face d'eux et qui arrive à communiquer cette joie.

A noter qu'au bout de 3, 4 morceaux ces messieurs s'autorisent une pose cigarettes, ce qui est d'ailleurs du meilleur effet car on a l'impression de partager un moment d'intimité avec eux. Ce moment aura lieu deux fois au moins puis c'est reparti pour un autre morceau, c'est à chaque fois du bon gros rock, bien puissant qui fait bouger la foule! Pas de pogo dans l'assistance mais une forêt de bras levés, surtout dès que PATA approche de trop près le public!!

Il y aura un rappel, visiblement le groupe a conquis son public car on entends surtout RA:IN et quelques PATA pour les rappeler mais c'était difficile de résister à la puissance de frappe de ce trio.
Le concert s'achève finalement vers 22H15, nous laissant épuisés, la gorge asséchée d'avoir trop crié mais heureux, comblés d'avoir pu assister à un magnifique concert, parfaitement maîtrisé par de grands musiciens et de ne pas avoir été déçu par PATA.

Je me suis juste posé juste une question, le groupe s'attendait-il à jouer devant une assistance aussi jeune? Le public des Ramones, des Stooges, des Cramps n'était pas constitué de petits jeunes et c'est pourtant de cette énergie que peut se réclamer RA:IN. J'aimerais bien avoir l'avis des membres du groupe sur ce point, ainsi que ce qu'ils ont pensé de l'accueil du public français. Ils doivent être ravis je pense car le public dégagait une vraie énergie!

La salle ferme 15 minutes après la fin du concert mais quelques fans acharnées auront quand même pu récupérer les mégots des cigarettes fumées par PATA laissés dans le cendrier. J'achète le CD du groupe, bois une bière puis je sors de l'Elysée Monmartre regonflé à bloc, encore plus amoureux du Japon que jamais! On va pas s'arréter en si bon chemin donc direction le Kata Bar rue Fontaine pour se boire un petit demi. Grand bien m'a pris car je découvre un flyer annonçant la venue de Merzbow, le pape japonais du noise le plus extrémiste au Nouveau Casino, rue Oberkampf pour le vendredi 13 mai!!!!!

Ma bière bue je file chez moi, me douche et hop, je repars vers de nouvelles aventures à l'after qui a lieu à La Scène Bastille, rue Taillandiers de 23H30 à 6H00. Après un tel concert, impossible de se coucher, on a trop envie de faire la fête! Un ami photographe m'a filé une invitation et je rentre gratos :-) Là, c'est la grosse déception, la salle est petite, il y a 40 personnes, pas plus et deux écrans diffusent des clips ce qui fait que tout le monde a le nez collé à l'écran donc pas d'ambiance dans la salle! Je bois une autre bière pour patienter, en me disant qu'il va bien se passer quelque chose et c'est la grosse catastrophe qui arrive, à savoir un clip de hide SANS SON!!!!!!!!!!! Le staff essaye pendant deux minutes interminables de régler le problème d'où un son hyper désagréable lors des réglages puis ça se stabilise mais on a vraiment pas eu de chance sur ce coup. Je ne m'éternise pas, ma bière finie je rentre à la maison après seulement 30 minutes de présence. La soirée sent le plan galère même si les organisateurs ont fait preuve de la meilleure volonté du monde. Enfin bon, c'est mon avis, peut-être que d'autres en ont eu une autre vision!


Pour ceux qui veulent des photos et vidéos voici deux liens :
http://www.xjapan-forums.com/viewtopic.php?t=1337&sid=6697704a34c5589ac8f01383da96b23f
http://forum.jmusiceuropa.com/viewtopic.php?t=477


Partie multimédia ( utiliser Internet Explorer si les lecteurs audio et vidéo n'apparaissent pas )


Le morceau 3 8 2 de l'album The Line

Concert de Paris!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=_8Xm0cwy-hI

Concert à Taïwan
http://www.youtube.com/watch?v=PUqbbku2xWE


Commentaires repris de mon ancien blog

Ton article est génial et pas du tous exagé, car moi aussi j'y était, c'était du pure délire (ds le bon sens du terme) g rarement vue un groupe de rock donner autant de joie a son public...
Sinon j'aurai voulu savoir si tu avait prendre des photos... car j'en ait aucune a mon grand regret...si tu en a merci de me les transmettre sa serai trop sympa...merci...

Ecrit par : Pierre | 08.05.2005



C'est vrai que c'etait trop ca ! C'etait effectivement un des meilleurs concerts que j'ai vu ces trois dernieres annees ^^
claire

Ecrit par : claire | 10.05.2005


oué génial ton commentaire. à part que pour L'aftershow même si l'organisation était pourrie, c'était quand même bien émouvant les "we aaaaaare.." et les clips de X... à la fin yavait plus que des slows tt pourri alors j'ai fini par demander dla vraie music lol. ils ont mis rusty nails, et après re des slows tout pourri (j'ai adoré quand tout le monde à huer Gackt ! mdr) et là on a eu droit à un DVD de X en entier ! enfin bon, virés à 5h30 mé c'était bien comême.. enfin ça fait plaisir de voir des Fans de X.. c si rare..
et moi j'ai des photos (et même des videos. . . ^__^)
pr info sinon, moi jfé partie dla jeunesse mdr g 17 ans et jsuis fan de X dpuis 1 an environ ( c trop peu jconnais pas les paroles de X la honte)

eh ! j'ai même une photo dla ptite jap ac les cheveux en pic ! trop terrible ^_^
vive Ra:IN et vivement la sortie du dvd !

écrivez moi si vous voulez en parler jsuis en manque déjà Y_Y ya trop peu de gens qui connaissent.....

Ecrit par : merle | 10.05.2005


Konnichiwa !
Moi aussi j'y étais chuis un jeunot (16 ans), celui qui a attrapé la baguette de Christophe, le batteur de Beast ^^.
Moi aussi Ra:IN m'a surpris et impressionné, Pata est vraiment ultra expérimenté et technique, et c'était vraiment l'euphorie de voir un membre de ce groupe mythique...
Sinon ce que j'ai adoré en première partie malgré les problèmes de son (en particulier le guitariste qui était à gauche) c'était la reprise de Tonight (Luna Sea) et de Blurry Eyes (Laruku), vraiment excellent, et après la surprise Pegasus Fantasy GRANDIOSE :D.
Pis bonne ambiance aussi pas de pogo, peu de slams, heureusement parce qu'à part pour Lunatic Age (personnellement j'ai trouvé ce groupe techniquement très impressionnant mais je n'aime pas trop ce style) ça aurait pas collé du tout.
Ce qui m'a fait triper sinon c'est le gars qui a découvert Animetal et a commencé à chanter un générique, ça nous a vraiment mis de bonne humeur pendant l'éternelle attente du groupe :P...

VIVE Ra:IN VIVE Ra:IN VIVE Ra:IN (d'habitude je trouve plus original mais là trop la flemme)

Ecrit par : Elfigore | 11.05.2005


Juste un petit commentaire pour te dire qu'en lisant ta note, j'ai eu l'impression que c'était un écho à la mienne.
J'ai ressenti les choses exactement pareil. En te lisant j'avais l'impression que tu avais vécu la soirée exactement comme moi :) Bonne surprise donc, merci à toi :)

Ecrit par : Anthy | 11.05.2005


Ouah quel article ! tellement de souvenirs qui ressurgissent dans ton récit ! Pour celui qui a failli me le piquer sous les yeux je suis la fille qui a récupéré le médiateur de Michiaki ^^ ( " c'est cole !" lol )
Pour ma part je n'ai pas aimé Lunatic Age ( d'ailleurs la majeure partie des japs présents étaiens sortis de la salle pendant leur passage ^^' ) mais les reste du concert était vraiment génial ! comme tu l'as dit l'intimité avec le goupe et le sourire de Pata... ça ne s'oublie pas !
Pour ce qui est de l'after, c'est vrai que c'était un peu décevant d'autant plus que le groupe de Pata était dans la salle d'à côté sans même être passé nous voir :( mais j'ai vu tetsu sortir des toilettes lol
Enfin c'était vraiment sympa et merci de nous refaire partager ces bons moments !

Ecrit par : Ayuna | 22.05.2005

Posté par David Yukio à 09:41 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]