Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

30 octobre 2005

Livres sur le Japon - 01 - Tôkyô et les japonais



Notes liées dans mon blog : Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais 


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Voici le premier post d'une série concernant des livres de photos sur le Japon.
Aujourd'hui des recueils sur les jeunes japonais et sur Tôkyô.

Jeunes japonais Extravagance des corps
de Ling Fei

Canalblog Livres Jeunes Japonais01

 

Canalblog Livres Jeunes Japonais02

Quatrième de couverture
"D'août 1999 à février 2000, j'ai voyagé à travers tout l'archipel : Tokyo, Kyoto, Osaka, Kobe, Nagoya, Yokohama, Sapporo, Okinawa... J'ai photographié, interrogé... J'ai rencontré des jeunes de tous les milieux des étudiants, des employés, des infirmières, des mannequins, des artistes, des lutteuses, des sumos, des serveuses de bar, des punks, des patrons, des enseignants, des personnalités politiques. A travers ces milliers de photos et de conversations, peu à peu se dessinait le corps de la jeunesse japonaise. En été à Tokyo, Shibuya, Halajuku, Shinjuku sont des quartiers branchés où se rassemblent les jeunes. La peau dorée par le soleil donne à leur jeune corps un caractère un peu sauvage. Les filles ont peint leurs lèvres et paupières couleur ivoire. Les garçons portent des débardeurs à larges rayures et des pantalons coupés sous le genou, des chapeaux style cowboy et des tongues en plastique... Bonheur un peu "flottant". Mais quand on s'approche on sent une vague inquiétude... La crise est là,... J'écoute tranquillement ce qu'ils me racontent."


"Une enquête photographique, enrichie de nombreuses interviews. A travers une centaine de photos, prises dans tous les milieux sociaux, nous apparaît le corps d'une jeunesse profondément bouleversée par la crise des modèles traditionnels. Dans l'extravagance des vêtements et des maquillages s'invente une nouvelle culture, sans aucune référence aux tendances américaines, mais aussi sans aucun message social ou politique. Étrange sentiment d'apesanteur, étrange gaieté qui donnent le vertige."

Mon avis
Une centaine de photos, prises entre 1999 et 2002, chacune étant datée et localisée dans la ville ou quartier de la prise, textes en français. Superbe recueil de photos concernant surtout les lycéens et étudiants japonais. Principalement des portraits, uniquement en noir et blanc. Beaucoup d'énergie se dégage de ces instantanés, aucune personne ne semble prendre la pose, ce recueil est remplis d'instants volés; achat indispensable!!!!!

Autres photos ici, en meilleure définition http://medeeenfurie.com/blog/2011/02/13/jeunes-japonais-extravagance-des-corps/

Achat sur Amazon!


Avoir 20 ans à Tokyo photos de Xabi Etcheverry, textes de Michel TemmanCanalblog Livres Tokyo 20 Ans01

 

Canalblog Livres Tokyo 20 Ans02

Quatrième de couverture
"Entre Orient et Occident, tradition et modernité, Tokyo, ville d'extrêmes et de paradoxes, évolue et se métamorphose à une vitesse vertigineuse. 20 ans. C'est bien l'âge de cette capitale mi-ville mi-village, l'âge de l'instant, de l'insouciance, du mouvement, l'âge de tous les possibles. Les générations précédentes sont allées au bout de leur formidable défi en hissant le Japon au deuxième rang des puissances mondiales. Pour les jeunes Japonais d'aujourd'hui, quel chemin reste-t-il à parcourir ? Energique, impulsive, avide de savoir, de liberté et de création, la jeunesse tokyoïte est à la recherche d'une nouvelle identité. Très impliquée au travail, en amitié et en amour, et consciente de son lourd héritage culturel, elle cherche néanmoins à fuir le modèle parental et se tient perpétuellement à l'affût de tout type d'innovation. Toujours curieuse, pleine de nuances, extrêmement riche et profondément attachante, elle est vouée à des changements encore inconnus d'elle-même.
"

Mon avis
Recueil de 100 pages de photos en Noir et Blanc centrées sur les tokyoïtes de 20 ans, textes en français. On y découvre les multiples visages de la jeunesse de cette grande capitale : cosplayeurs, amoureux, étudiants, futures mères, sumotoris...
Achat sur Amazon!



Tokyo photos de Ben Simmons
Canalblog Livres Tokyo01

 

Canalblog Livres Tokyo02

Quatrième de couverture

"Tokyo est une ville de contraste, l'est cohabite avec l'ouest, la modernité côtoie la tradition. Ce livre vous emmènera dans un monde exotique grâce à ses photos impressionnantes".

Mon avis
Livre multilingue ( français, anglais, allemand ... ) sur Tokyo de 120 pages. A la différence des deux premiers il s'agit ici aussi bien de portraits que de photos de la ville elle même ( tours, autoroutes, monuments, magasins, rues, moyens de transports ... ). Les photos sont en noir et blanc, datées et localisées en fin de volume. Pour ceux qui veulent retrouver un peu des endroits de leurs vacances.

Achat sur Amazon!


Tokyo nobody photos de Masataka Nakano

Canalblog Livres Tokyo Nobody01

Canalblog Livres Tokyo Nobody02

Recueil de photos de Tôkyô prises entre 1990 et 2000. Ces photos ont la particularité de présenter plusieurs quartiers de Tôkyô SANS UN SEUL JAPONAIS!!!!! Incroyable mais vrai, sur plus de 70 pages on ne verra aucune personne, que des quartiers vides, sans âme qui vive! Tous ceux qui se sont senti étouffer un jour dans la foule, ce recueil est fait pour vous :-)

Aucun texte, Les photos sont en couleur, datées et localisées en fin de volume. J'ai acheté ce livre directement à Tôkyô lors de mon deuxième voyage, en avril 2004 et il semble difficile à trouver en France, à moins de le commander chez Junku ou à la librairie de la maison de la culture du Japon ou bien l'acheter sur ce site que je ne connais pas mais ils le vendent 36 dollars alors que sur amazon.com il vaut aujourd'hui 136 dollars!!!!!!!!!!!!!

Aucune idée sur le comment de ce tour de force, j'avais pensé au départ que le photographe avait utilisé un long temps de pose mais en général les voitures laissent de grandes trainées sur les photos avec cette technique. Les quartiers n'ont pas pu être vidés par les autorités juste pour les besoins d'un livre, bref le mystère demeure, ce qui rends encore plus indispensable cet album photos :-)

Un très très bel ouvrage pour les amoureux de Tôkyô qui souhaitent découvrir sous un oeil fantastique cette ville.

Posté par David Yukio à 17:07 - Livres, revues... - Permalien [#]

02 octobre 2005

Concert de Onmyouza au Tryptique le 30 septembre 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musiques


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Canalblog Concert Onmyouza Flyers

Vendredi 30 septembre 2005, au Tryptique à Paris, Onmyouza ( ou Onmyoza ) a donné son deuxième concert de sa tournée européenne. Le premier était le 28 au Botanique à Bruxelles. C'est la société Paris Visual Prod qui organise la tournée.

Ce groupe de métal japonais, formé en 1999 à Osaka, est composé de 5 membres : Karukan et Maneki guitaristes, Matatabi leader, bassiste et chanteur, Tora batteur souriant et Kuroneko chanteuse impressionnante ( son surnom est Neko ( chat ) ). Ils apportent une grande originalité dans le monde du visuel, j-rock, heavy metal et autres genres japonais par leur influence qui est l'ancienne culture japonaise de la période Heian ( 794 - 1185 ). Cette influence se manifeste dans leurs costumes de scène et maquilage mais aussi dans les textes des chansons par l'utilisation de termes recherchés et peu usités et en parlant aussi de créatures mythologiques.

A noter que ce groupe compose aussi de belles ballades. Sur l'excellent site anglais
http://www.onmyouza.org/ l'explication du nom est la suivante : Onmyouza signifierait "rencontre du yin et du yang" mais ce serait aussi le nom de sorciers, devins, exorcistes de l'ancien Japon. Autre nouveauté pour ceux qui ont assisté à tous les concerts de groupes japonais depuis l'an passé, la présence d'une chanteuse ( et quelle chanteuse )! Leur dernier succès en date est le générique de la série animée Basilisk qui arrivera prochainement en France.

Canalblog Concert Onmyouza02
Jolis costumes, non?

J'arrive à 19H20 devant le Tryptique et là catastrophe, je me rends compte que j'ai oublié mes lunettes chez moi :-( Je rentre à toute vitesse en métro, récupère ces satanées lunettes et je suis à nouveau devant la salle ( proche du métro Bourse ) vers 20H00. Il pleut un peu mais c'est supportable. A 20H30 j'arrive dans la salle, assez petite, d'aspect pas très engageant, basse de plafond, beaucoup de tables où les gens peuvent se reposer et discuter calmement.

Je dénombre presque 300 personnes, la promo a été bonne vu qu'il y a encore quelques mois je n'avais jamais entendu parler de ce groupe pourtant assez connu au Japon. J'arrive sans avoir entendu un seul morceau mais j'y vais les yeux fermés car les organisateurs ont ma confiance en ce qui concerne la qualité des groupes qui tournent en europe ( Mucc, Blood et Ra:In par exemple m'auront laissé une très forte impression même si ce n'est pas la même société qui les a fait venir ).

Je me positionne au quatrième rang, à l'extrème droite, j'attends quelques minutes et le concert débute vers 21H00 pour se terminer vers 23H00. Tout d'abord les costumes, reproduction de ceux de l'époque d'Heian, ils sont magnifiques mais à ne pas confondre avec un groupe de visuel, Onmyouza c'est du métal. La chanteuse Kuroneko a une voix superbe, puissante, pouvant aller bas dans les graves mais aussi dans les aigus et bouge de façon élégante. J'apprécie le son de cette petite salle qui permet d'entendre clairement les différents instruments mais aussi les textes des chansons. Les morceaux ont une sacrée pêche, c'est du bon métal qui nettoie les oreilles et même si le public pogote peu, beaucoup sautent sur place ou agitent leur éventail pour manifester leur contentement. Au bout de quelques minutes il y a quand même deux membres de la sécurité qui se  postent devant la barrière pour éviter que le public ne s'écrase sur scène.

Canalblog Concert Onmyouza03
Karuka, Kuroneko, Maneki, Matatabi, Tora

Les titres s'enchaînent, entrecoupés par beaucoup de petits speechs de la chanteuse. Elle m'a fait penser à Ai Otsuka par son sourire, son énergie, son plaisir communicatif d'être là... Elle est toute petite, mignonne comme un coeur et elle parle, elle parle, beaucoup en japonais, un peu en anglais, un peu en français et on sent qu'elle s'amuse beaucoup et qu'elle apprécie d'avoir un public aussi chaleureux. On ne comprends pas tous ses propos, il y a quelques blancs de la part du public mais la bonne humeur est présente dans ces échanges. Le plus amusant c'est quand un autre membre du groupe prends la parole, Kuroneko acquiesce par un hochement de tête en regardant le public, comme dans les émissions télé japonaises avec les idoles de JPop, c'était sympa comme tout!

Je ne m'attarderai pas sur les musiciens, n'étant pas un fin connaisseur, le batteur a été à la hauteur, j'ai peu entendu le bassiste mais il était de l'autre côté de la salle, peu de solos de la part des deux guitaristes. A noter que le guitariste devant moi avait soit un tic à son oeil droit soit une poussière dans l'oeil soit il avait repéré une goth lolita mais il arrêtait pas d'en cligner ( je sais c'est pas capital comme info mais ce sont ces petits rien qui donnent corps à une scène, non? ). Matatabi tirera la langue à plusieurs reprises mimant le geste d'avaler, comme un fantôme voulant dévorer une âme. La meilleure prestation fut incontestablement celle de la chanteuse, même en fin de concert elle n'était que très peu essoufflée alors qu'elle se donnait à fond sur chaque titre. Je répète encore mais d'où j'étais on entendait distinctement ses paroles, elles n'étaient pas couvertes par les guitares ou la batterie et c'est vraiment appréciable!

Il y aura 3 rappels malgré une certaine apathie du public dans ses cris pour les faire revenir ( rien à voir avec le public présent pour Ra:in ou Mucc ). Le groupe est donc revenu à plusieurs reprises, visiblement ému de notre accueil. Petite cerise sur le gâteau, lors d'un rappel ils nous ont fait reprendre en choeur le refrain d'une chanson et là il y avait une grande participation du public. Le plus touché est sans aucun doute Matatabi qui nous a parlé pendant de longues minutes et donné rendez-vous à une prochaine fois!!!!! Le public comprenait pas tout mais applaudissait à chaque fois, tant son charisme est grand. Quand il a distribué ses médiators j'ai entr'aperçu que ses yeux étaient humides :-)

Les dernières paroles furent de Kuroneko, "Bonne nuit" qu'elle nous a souhaité... J'ai dormi dix heures d'affilée :-)

Onmyouza restera dans les annales comme le groupe ayant cumulé plus de temps de parole avec son public que tous les autres groupes japonais réunis passés jusqu'ici en France; c'était plus un concert mais une conférence :-) En résumé un concert chaleureux, un groupe très ému et une chanteuse kawaii à la voix surpuissante à suivre de près!!!!!

DVD live acheté chez Konci 20 euros
Canalblog Concert Onmyoza Onmyouza Live01

Un très beau livret
Canalblog Concert Onmyoza Onmyouza Live02

Kuroneko
Canalblog Concert Onmyoza Onmyouza Live03

Matatabi
Canalblog Concert Onmyoza Onmyouza Live04

Site officiel du groupe ( en japonais ) :
http://www.onmyo-za.net/index.html

Excellent site de fans ( en anglais ) : http://www.onmyouza.org/

Désolé pour la set list mais je ne l'ai pas récupérée, je vais essayer de la trouver sur le web.

Canalblog Concert Onmyouza01

Posté par David Yukio à 13:16 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]