Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

05 janvier 2008

Tôkyô et ses poteaux électriques surchargés



Notes liées dans mon blog : Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais 


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Tous ceux qui sont allés à Tôkyô ont du être très surpris en voyant dans la ville ses poteaux électriques! Ils sont en effet partout dans la capitale et impossible de ne pas être frappé tellement ils sont surchargés de fils, blocs et cylindres! Dans certains quartiers le ciel est littéralement strié par les innombrables fils électriques comme le montrent les photos ci-dessous. D'un point de vue esthétique c'est très discutable voire regrettable mais fonctionnel au possible puisque leur maintenance est bien plus simple que s'ils étaient enterrés.

Ces structures soutiennent donc les fils électriques, le téléphone, les cables de télévision, l'ADSL, la fibre optique mais aussi des transformateurs, des relais de transmisson sans fil, des interrupteurs de zone... bref une grande jungle hi-tech à ciel ouvert :-)

Pourquoi ne sont-ils pas souterrains comme à Paris? On avance fréquemment le problème des tremblements de terre qui pourraient dans ce cas rompre plus facilement ces fils mais cette explication ne tient pas devant un examen approfondi puisqu'en cas de tremblement les poteaux se couchent tout aussi facilement. En réalité c'est simplement une affaire de gros sous car le coût pour enterrer tout celà serait si exorbitant qu'on préfère laisser les choses en l'état. Donc, pour tout nouveau cable à tendre, on utilise l'infrastructure qui existe déjà et ça finit par créer un foutoir indescriptible. En outre la législation urbaine est beaucoup moins sévère au Japon qu'en France. En clair c'est la voie grande ouverte au grand n'importe quoi puisque chaque société de communication installe ce qu'elle veut sans trop de problème à moindre frais... le résultat est ci-dessous!

Canalblog Tokyo01 19970414 Roppongi Poteau
Photo prise en avril 1997 lors de mon premier voyage au japon.
J'ai été tellement surpris par ce poteau surchargé de fils que je l'ai pris en photo pour le montrer à mes amis :-)

Canalblog Tokyo02 10 Avril 2004 Samedi Shinjuku02 Poteau Retouche
Avril 2004, à Harajuku - Takeshita dori

Canalblog Poteaux Electriques14
Avril 2004 Ikebukuro

Canalblog Poteaux Electriques15
Avril 2004 vers Omotesando Dori

Et maintenant quelques superbes clichés trouvés sur Flickr
Canalblog Poteaux Electriques01
Vous avez vu le nombre de points d'attache?

Canalblog Poteaux Electriques03

Canalblog Poteaux Electriques04 

Canalblog Poteaux Electriques05

Canalblog Poteaux Electriques10
Un ciel quadrillé par des fils, la version "en dur" de la toile :-)

Canalblog Poteaux Electriques08

Canalblog Poteaux Electriques09
Là on touche aux limites du système, c'est très très laid!!!!!

Canalblog Poteaux Electriques11


Bien sur il était impossible que cet élément du décor si présent dans les villes soit absent des films japonais. Celui qui les aura peut-être le mieux utilisés est Ozu Yasujiro. Le rôle des poteaux dans ses films est de marquer un temps de pause, de prendre du recul par rapport à l'intrigue, de se détacher un peu de ce qui arrive aux hommes, de prendre de la hauteur comme s'ils représentaient le temps figé, une certaine paix intèrieure à atteindre alors que nous, nous vivons dans un monde de tension (si je puis dire)... Dans le deuxième coffret consacré à ses films par Carlotta il y a même un petit bonus intitulé "Figures : Linges, fumées et poteaux électriques (10 mn)", "D'hier à aujourd'hui, un parallèle sur les linges, cheminées et poteaux électriques, éléments récurrents dans la filmographie d'Ozu."

Vous remarquerez que dans les années 30 à 60 ils étaient beaucoup moins surchargés qu'aujourd'hui.
Canalblog Poteaux Electriques25

 

Canalblog Poteaux Electriques27

 

Canalblog Poteaux Electriques28

Canalblog Poteaux Electriques26

On les retrouve même dans les animes, qui ne sont d'ailleurs que des films dessinés.
Là encore ils ont la même fonction que dans les films de Ozu.

Le sublime Serial Experiments Lain
Canalblog Poteaux Electriques18

 

Canalblog Poteaux Electriques19

 

Canalblog Poteaux Electriques20

Hoshi no koe
Canalblog Poteaux Electriques23

 

Canalblog Poteaux Electriques24

Canalblog Poteaux Electriques21

Canalblog Poteaux Electriques22Je vous l'ai dit, ils font partie du paysage...

Pour ceux qui voudraient aller plus loin, voici un lien vers un très bon forum consacré au Japon http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=17771&start=10&sid=fee9efc074d8a5d6446e84967caa64dd


MISE A JOUR 2010

En avril j'ai passé 22 jours à Tôkyô, et, bien, sur, j'ai pris des photos de ces totems modernes!
Canalblog Poteaux Electriques29

Canalblog Poteaux Electriques31

 

Canalblog Poteaux Electriques30

 

Canalblog Poteaux Electriques32

 

Canalblog Poteaux Electriques43

Canalblog Poteaux Electriques44

Canalblog Poteaux Electriques34

Canalblog Poteaux Electriques35

Canalblog Poteaux Electriques33

Canalblog Poteaux Electriques45

Canalblog Poteaux Electriques36

Canalblog Poteaux Electriques37


Canalblog Poteaux Electriques38

Canalblog Poteaux Electriques41

Canalblog Poteaux Electriques40

Canalblog Poteaux Electriques42

Canalblog Poteaux Electriques39

Posté par David Yukio à 19:39 - Tôkyô, le Japon, les japonais - Permalien [#]