Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

13 mai 2010

Troisième voyage à Tôkyô - Jour 2 - Samedi 03 Avril 2010

Ce matin je me promène à "Yebisu Garden Place", une place étonnante située dans le quartier d'Ebisu, au sud de Shibuya, Cette place comprend un musée en briques ocre dédié à la brasserie Sapporo (qui a modernisé ce quartier depuis la fin de la seconde guerre mondiale), une immense verrière recouvrant une bonne partie de la place et, au fond de celle-ci, la réplique d'un château français qui renferme le restaurant de Joël ROBUCHON! Ce château a d'ailleurs une petite histoire : les japonais l'avaient acheté en France, dans les années 80, et projetaient de le démonter pierre par pierre pour le transporter ensuite à Tôkyô et le reconvertir en restaurant ultra classe! Le gouvernement français parvint à s'opposer à ce projet et c'est finalement une copie qui remplit ce rôle...

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_001
Au premier plan, le musée Sapporo

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_002
L'énorme verrière

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_003
La copie du château français

Je me dirige ensuite vers la grande tour qui s'élève juste derrière le musée Sapporo, en espérant grimper au 39ème étage et avoir une belle vue sur le quartier d'Ebisu, mais impossible d'accéder à cet étage avant 11H00! 

Direction ensuite Shibuya, Shibuya la belle, Shibuya la folle, Shibuya la féminine,!!!!! Ce quartier est l'un des plus beaux et des plus énergiques de tout Tôkyô, un endroit à visiter impérativement et une journée n'est pas de trop pour s'y perdre! On débute bien sur par une photo du fidèle chien Hachiko, l'icône de ce quartier qui, à cette heure du matin (vers 10H30), n'est pas encore rendue invisible par les hordes de touristes photographes et des japonais qui l'utilisent comme point de rendez-vous.
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_004

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_005

Des photos de ce superbe quartier
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_006

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_007

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_008

Ensuite je m'engouffre dans la fameuse tour 109 (http://japon.canalblog.com/archives/2007/06/04/5188847.html), le temple de la mode des jeunes japonaises, et en
parcours TOUS les étages; chose que je n'avais pas faite lors de mes deux précédents voyages de 1997 et 2004. Il y a dix étages en tout : deux sous-sols et huit étages proprement dits. Chaque étage est peu vaste mais renferme plusieurs petites boutiques, exclusivement dédiées à la mode des jeunes femmes (15-25 ans surtout). Les photos sont interdites (Rogntudju de Rogntudju comme disait Prunelle!) mais je fais fi de cette privation d'une de mes libertés fondamentales et je vous livre ici mes plus belles.

Les magasins sont nombreux, très richement fournis, que ce soit en robes et jupes fleuries aux couleurs pastel, en chaussures, en t-shirts multicolores, en lacets fantaisie aussi, en canotiers style Maurice CHEVALIER (!)... bref, ce fut étonnant de voir cette densité et cette diversité de styles concentrées en si peu d'espace. Et que dire des vendeuses? Grandes, fines, type mannequin, juchées sur des chaussures à hauts talons, belles comme le jour, avec de longs cheveux bouclés et des fringues au top de l'avant-garde :-) Vous avez compris, c'est un petit paradis pour les adeptes du shopping et aussi pour les hommes!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_048
La liste des nombreux magasins

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_009

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_010

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_011

Une fois extirpé, difficilement je le reconnais, de ce lieu magique et symbolique, je furète sur la colline des Love Hotels, derrière la tour 109. L'endroit est calme, composé de petites ruelles discrètes et renferme un nombre impressionnant d'hôtel, certains soft, d'autres plus voyants, qui permettent aux japonais et japonaises de s'ébattre en toute tranquillité.

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_012

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_015
J'aime énormément ces petites rues, on s'y sent si loin de la fourmilière des grandes villes, ce sont des oasis de zénitude

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_016

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_017

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_013

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_014
Les tarifs d'un hôtel de style indien

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_018
Une maison individuelle qui a l'air bien âgée, avec ses fleurs, arbustes et son vieux propriétaire; rencontre étonnante au milieu des Love Hotels :-)


Un petit tour dans le grand immeuble Q-Front car il renferme le café Starbucks, mondialement connu pour sa vue unique sur le plus grand passage piéton du monde! Et là c'est le DRAME! Ma batterie étant vide, j'insère celle rechargée hier dans ma chambre et IMPOSSIBLE DE PRENDRE LA MOINDRE PHOTO ! L'indicateur de charge est rouge. La batterie est vide alors que je l'ai rechargée hier!!!!! Idem pour ma troisième et dernière batterie! Qu'est-ce qui se passe, qu'est-ce qui se passe? Bordel, je suis à Tôkyô, à Shibuya, devant un des symboles de cette ville et je ne peux plus faire de photo?

OK, ok, on se calme, on se calme, on arrête de paniquer, on reprend ses esprits. Je file à mon hôtel faire des tests. Je constate, effaré, que je ne peux pas recharger ma batterie depuis les deux prises de mon appartement! J'ai un Panasonic FZ18 (appareil japonais), un chargeur universel qui se branche sans adaptateur sur les prises japonaises, trois batteries achetées en France et qui ne m'ont jamais fait défaut et là, dès que je veux recharger ma batterie, au bout de UNE minute (au lieu de deux heures en temps normal), le voyant du chargeur s'éteint, signe que la batterie est pleine. Je mets la batterie dans mon appareil, l'indicateur de charge est plein, je prends deux photos et pschitt, l'indicateur de batterie se retrouve à 0 en cinq secondes et mon rythme cardiaque à 200!

Ça va mal, très mal! Je fonce à la réception, explique mon problème aux deux nanas de l'accueil. Elles testent sur la prise de leur bureau et c'est pareil, même problème! Elles m'envoient dix minutes après une autre employée dans ma chambre avec un méga appareil électrique de pro qui va vérifier la tension de mes prises, vérifier si c'est bien du 100 volt qui est délivré. Résultat incompréhensible : ça devrait marcher car la prise est OK mais ÇA NE MARCHE PAS!

Je cours ensuite au BIC Camera de Shinjuku, discute avec un vendeur européen et là, bordel, ça passe! On arrive à recharger ma batterie plus de cinq minutes sans problème! Ça m***e donc à l'hôtel puisque mon chargeur et ma batterie sont OK. Retour à l'hôtel j'explique à nouveau la situation et là, au bout d'un moment on arrive ENFIN a trouver une solution : il est possible de recharger ma batterie dans un local, derrière le bureau de la réception! Ne me demandez pas quel était le problème mais c'est bien la première fois que ça m'arrive, et en plus dans un hôtel 3 étoiles, au Japon (pays de l'électronique s'il en est) et en 2010!!!!! M***E, il va falloir que chaque jour je demande à la réception de recharger mes batteries vidées la veille? Mais bon, on a au moins trouvé une solution même si elle n'est pas élégante!


Bon, je vais essayer d'oublier que je viens de perdre trois heures sur cette histoire de fous alors que je revoyais Shibuya pour la première fois depuis six ans!!!!! OK, retour à Shibuya à 16H30 donc, destination la tour 109 puis je trouve un café internet, pourri, où la lumière du box s'allume pas, où le clavier a des touches illisibles à force d'être utilisées et où, bizarre, le PC est éteint par défaut donc il fallait penser à l'allumer (dans les autres cybercafés ce sera pareil). Une fois mes mails consultés, je sors de cet endroit décevant!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_026
LE passage piéton de Shibuya; malheureusement on ne le voit pas en grand angle ici et c'est dommage mais, croyez-moi, ce sont des centaines de personnes qui s'y croisent à chaque feu vert!


Petite ballade autour de la tour 109 : multitude de gens, de magasins, de ruelles... Tôkyô dans toute sa splendeur :-)
.Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_022

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_023

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_024
Pour ceux qui découvrent Tôkyô pour la première fois, ça doit surprendre!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_025

Petit saut chez Mandarake, LE magasin mythique des mangas!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_019
L'entrée très space du Mandarake de Shibuya

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_020
Des mangas par milliers, par milliers, par milliers... et si peu de temps, si peu d'argent et si peu de kilos autorisés dans mon avion :-(

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_021
472 500
yens le manga... ça fait 4 175€ au 22/05/2010 et je suis sur qu'il y en a d'autres bien plus chers, du genre les premières œuvres de Tezuka

Pour souffler un peu, reprendre des forces physiques et mentales, retrouver la gniak, le fighting spririt (si cher à You l'attaquante) je vais manger, non plus dans un Mc Do mais dans un pub, histoire de bien manger cette fois. C'est pas mauvais mais pas extra non plus mais bon, ça me détend bien puis, une fois le repas achevé, je vois que c'est enfin la nuit!
Shibuya de nuit va s'offrir à moi; un must have seen Tôkyôïte!!
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_027

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_028

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_029

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_030

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_031

Le quartier des Love Hotels la nuit... mystérieux, intimiste, pas de voiture, avec nombre de petits éclairages créant une drôle d'ambiance
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_032

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_033

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_034

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_035

A 21H00 je monte en haut de la très grande Cerulean Tower, au sud de Shibuya car au 40ème étage se trouve un bar, appelé Bellovisto, qui offre une vue incroyable sur le quartier. Je m'installe, tranquille, serein, écoute ma musique (Namie AMuro, Tora San), déguste un cocktail au rhum du nom de Kamikaze puis je tente malheureusement un bloody mary mais là c'est la déception, j'aime pas du tout! Bien sur je multiplie les photos, shoote un max Shibuya que je domine outrageusement de cette tour de 180 mètres.
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_036
La Cerulean Tower

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_037
Un mur de lanternes de papier

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_038
Une vue sur Shinjuku depuis le bar Bellovisto

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_040

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_039
Le cœur de Shibuya avec son fameux croisement devant
l'immeuble Q-Front, vu de haut, de très haut!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_041
Plus près

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_042
Merci mon zoom!

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_043

Je quitte le bar vers 22H00, direction Shinjuku. Je me ballade dans le Kabuki-Cho et son quartier des Love Hotels, plus clinquant que celui de Shibuya puis je finis la soirée en buvant une pinte de bière, affalé dans un pub en plein cœur de ce quartier chaud de Tôkyô, épuisé nerveusement par les émotions de cette journée de fou mais heureux de tout ce que j'ai vu!


Le quartier des Love Hotels du Kabuki-Cho
Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_044

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_045

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_046
Comment dire? Certains ont quand même une drôle de tête, non?

Canalblog_Tokyo03_03_Avril_2010_Samedi_047


Notes liées dans mon blog


Mes voyages à Tôkyô


Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais

   

Posté par David Yukio à 13:56 - Tôkyô, le Japon, les japonais - Permalien [#]