Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

11 juin 2010

Troisième voyage à Tôkyô - Jour 6 - Mercredi 07 Avril 2010

Maintenant vous devez le savoir, je l'ai dit et redit sur ce blog, j'adore Tôkyô pour ses quartiers fourmilières comme Shibuya et  Shinjuku mais aussi pour ses quartiers à l'ambiance village comme Tsukishima. Ce matin je me déplace donc à Kagurazaka, décrit dans un de mes guides comme justement un petit village. Mais bon, j'ai été un peu déçu; c'est vrai que le coin est calme mais, comment dire, sans âme, sans un petit quelque chose qui fasse qu'on s'en souviendra encore dans plusieurs années. Je me promène donc pendant près d'une heure puis direction un autre très grand quartier de Tôkyô, à savoir Ikebukuro.
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_001

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_002

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_003
Les cerisiers en fleurs, encore et toujours, partout présents dans Tôkyô

J'ai une relation personnelle avec ce quartier car lors de mes deux précédents voyages, c'est là que j'habitais. Je commence par me balader dans un endroit pas connu du tout, un quartier résidentiel du côté du Kimi Ryokan (un hôtel pas cher, bien connu des touristes fauchés). C'était mon premier hôtel, en 1997, et le soir, en explorant les environs, j'avais découvert justement cet endroit, comme il doit en exister des dizaines dans tout Tôkyô, à savoir une zone résidentielle, avec des maisons individuelles, des petites ruelles, une rue commerçante avec des magasins tenus par des personnes âgées... bref, le calme loin de la tempête d'Ikebukuro, quartier assez chaud de la capitale.

Je m'y promène tranquillement, en prenant mon temps, je flâne à droite à gauche, passe devant des maisons qui semblent inhabitées tellement elles sont silencieuses puis direction les grands magasins qui surplombent la grande gare d'Ikebukuro, pour voir s'ils sont très différents des parisiens, londoniens ou new-yorkais. Je fais tous les étages de celui appelé Seibu et, niveau luxe, rien à redire, ils sont au niveau de leurs confrères; en revanche, ce sont les objets purement japonais qui m'impressionnent, comme le rayon des kimonos. Ils sont hors de prix mais de toute beauté; parait-il que les japonaises se les transmettent de mère en fille
et que certaines en louent pour les grandes occasions plutôt que d'en acheter.
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_004
La station de la Yamanote d'Ikebukuro

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_005
La librairie Junkudo, la plus grande librairie de tout le japon! Vous pouvez y passer des heures et des heures sans vous lasser tellement elle regorge de trésors. Le rayon Langues est impressionnant, surtout si vous êtes bon en anglais,  alors ce sont des dizaines de méthodes pour apprendre le japonais qui vous attendent.

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_006
Ikebukuro possède aussi une vie nocturne animée, concentrée dans le quartier qui entoure sa gare

Le quartier résidentiel près du Kimi Ryokan; un havre de paix
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_007

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_008
Mais si, à Tôkyô on gère les fils électrique même si on a l'impression qu'ils forment une jungle qui s'est développée de façon anarchique échappant à tout contrôle

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_009

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_010

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_011
Les ruelles que j'affectionne tout particulièrement

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_012
La rue commerçante du quartier

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_013
La fin de ma visite dans ce quartier puisque j'arrive à la méga autoroute de la mort qui tue!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_014

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_015
La rayon kimonos du grand magasin Seibu

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_016
Un koban (poste de police de quartier) comme il en existe des centaines dans la ville. Leur forme est, comment dire, toujours surprenante et visible de loin!

Direction ensuite le Sunshine 60, l'immense building qui domine tout Ikebukuro et qui fut longtemps l'immeuble le plus haut du Japon avant de se faire détrôner par la mairie de Tôkyô (Tokyo Metropolitan Government Office). Cet immeuble fait lui même partie d'un complexe commercial plus vaste, appelé Sunshine City, véritable labyrinthe composé d'une multitude de magasins. L'intérêt de cet immeuble réside surtout dans son observatoire du 60ème étage. L'ascenseur qui y mène est l'un des plus rapides du monde (près de 600 mètres par minute) et s'illumine lors de la montée par de superbes illustrations des signes zodiacaux.

A noter que l'observatoire proprement dit est au 60ème étage, dans la tour, mais qu'on peut monter sur le toit, à l'air libre uniquement en cas de "beau temps". Aujourd'hui il fait un temps moyen pourtant mais je peux ENFIN y accéder; ce plaisir me fut refusé en 1997 et 2004, c'est dire si j'ai attendu ce moment. Impossible de décrire ce que je vois, je laisse parler les photos ci-dessous car c'est un fouillis indescriptible de maisons, immeubles, rues, un entrelacs à perte de vue de béton.

Une fois ma visite finie, je retourne au Bic Camera acheter une deuxième batterie pour mon appareil photo; je prends beaucoup beaucoup de photos chaque jour et ma batterie se vide à toute vitesse! Petit détour ensuite chez Animate, un grand magasin spécialisé dans les mangas et animés, en face du superbe building Toyota Amlux.
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_017
Le Toyota Amlux au fond de cette rue commerçante renfermant nombre de salle de jeux, de pachinkos, de karaokes...

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_018

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_019
Le fameux Franponais, à savoir l'utilisation du français au japon, dans un but commercial (la France c'est chic) mais par des non francophones, ce qui donne des résultats, comment dire, très très bizarres et parfaitement incompréhensibles!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_034
L'immense Sunshine 60

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_020

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_021
Les ascenseurs du Sunshine 60 : illuminations zodiacales et une vitesse de 600 mètres par minute!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_022
La tâche blanche, au fond, c'est le Tôkyô Dome

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_023
Tôkyô, un labyrinthe sans début ni fin

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_024
Shinjuku, la rivale!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_025
Enfin je peux accéder au toit de l'immeuble!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_026
Tôkyô est en perpétuelle construction, destruction, reconstruction, extension, implosion, transformation...

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_027
La cathédrale St Mary de Kenzo tange, en forme de l'oiseau Grue

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_028
Une piscine, sur le toit d'un immeuble...

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_029
La gare d'Ikebukuro avec ses grands magasins formant une impressionnante muraille dédiée au shopping

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_030
La cheminée d'une usine d'incinération d'ordures; je pense qu'elle ne fonctionne plus mais elle est en plein cœur du quartier

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_031
L'immeuble Toyota Amlux, vu du haut du Sunshine 60; la nuit il est illuminé d'un beau bleu cobalt

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_032

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_035
Le magasin Animate, près du Sunshine 60 : un des temples des mangas et animes sur plusieurs étages

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_033
Une rencontre comme on en fait parfois à Tôkyô; inattendue, kawaii

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_036
A Ikebukuro aussi il y a des maids cafes; moins qu'à Akihabara certes mais il y en a!

Une fois ma visite à Ikebukuro finie, je retourne à mon hôtel, recharge mes batterie, vais au café internet consulter mes mails et me tenir au courant de ce qui se passe en France puis je fais quelques parties de shoot'em up dans une des innombrables salles de jeux de mon quartier. A 18H30 je comptais retourner à Ikebukuro pour visiter le quartier de nuit (N'OUBLIEZ JAMAIS JAMAIS qu'un quartier est totalement différent le jour et la nuit et qu'il vous faut absolument les visiter deux fois pour découvrir toutes leurs richesses) mais malheureusement il fait trop froid, il pleut et, au bout de vingt mètres, je rebrousse chemin! Le froid en soi ne me gêne pas, c'est la pluie qui est pénible car elle empêche de faire de belles photos, gâche le plaisir d'être dehors...

Bon, c'est pas grave, il y a tellement de choses à faire à Shinjuku même; je retourne donc à l'observatoire de la Mairie de Tôkyô et, cette fois, il n'y a aucune file d'attente et pas de brume rendant impossible l'observation! Avantage du climat froid qui règne sur la ville : aucun nuage de pollution ne vient gêner la vue, qui est vraiment magnifique! Tôkyô by night, c'est vraiment formidable, des lumières et des néons à perte de vue, l'illusion que la ville est infinie, l'impression de dominer le monde... bref, un moment de recueillement qui n'a pas de prix.
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_037

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_038

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_039
Le quartier des affaires de Shinjuku

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_040
La tour NTT Docomo de Yoyogi et la tour de Tôkyô

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_041

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_042

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_043
Une des plus belles vues de Tôkyô, celle depuis l'observatoire de sa mairie; à gauche l'hôtel Park Hyatt


Je ne vais pas en rester là, cette vue ma gonflé d'énergie, m'a donné une pêche incroyable et je décide d'aller au Park Hyatt Hotel, boire un cocktail au fameux New-York bar, là où Sofia Coppola a tourné,
avec Scarlett Johansson, son film Lost in translation! Faites attention, le bar est difficile à trouver car la tour où il se trouve est la troisième et la plus haute d'un ensemble de trois tours mais que l'entrée de cet ensemble se fait par la tour la plus petite. Déjà, il n'y a pas d'ascenseur au niveau de l'entrée de cet ensemble, il faut utiliser les escaliers longeant le magasin Delicatessen pour les trouver, un étage au dessus! Ensuite vous vous rendez à l'étage 41, traversez le restaurant (attention, ce restaurant n'est pas le bar que vous cherchez), traversez un couloir, vous prenez à gauche, traversez une petite bibliothèque puis vous prenez un autre ascenseur pour le 52ème étage avant d'arriver enfin au Saint Graal, le New York bar!

Là, c'est la grande classe, superbe décor, vitres panoramiques, éclairage tamisé, groupe de jazz... j'en reste bouche bée! Je demande une table près d'une fenêtre et hop, aussi tôt dit, aussitôt fait (essayez à Paris). Je prends des dizaines de photos de Tôkyô de nuit, je domine Shinjuku, c'est vraiment insurpassable comme endroit, je ne peux imaginer un endroit plus luxueux. Je bois deux cocktails à base de vodka tout en écoutant un groupe de jazz emmené par une black magnifique à la voix douce et chaleureuse... Je me repose deux heures dans cet endroit, savoure longuement cet instant dont j'ai rêvé de longs mois, tout en faisant le point sur tout ce qu'il me reste à visiter dans cette gigantesque ville.
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_050

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_044

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_046
Le groupe de jazz; ce bar est vraiment très très classe!

Une petite vidéo du groupe; meilleure définition disponible : 480p

http://www.youtube.com/watch?v=9USJ1hxVUVg

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_045

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_049

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_048
Je ne suis pas le seul à être venu pour prendre des photos de cet endroit unique!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_047

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_051
Une vue de dessus de la plus petite tour de l'hôtel Park Hyatt!

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_052
Le couloir qu'il faut traverser pour atteindre les ascenseurs qui vous emmèneront au bar

Il est maintenant minuit, l'heure de rentrer à l'hôtel car ma journée n'est pas encore finie; en effet, tous les soirs je tiens un journal de voyage, détaillant ce que j'ai fait dans la journée et ça me prends facilement trente à quarante minutes. Je traverse un Shinjuku ouest désert! Le quartier des affaires semble abandonné, les rues sont vides, aucune voiture à part un ou deux taxis, une japonaise marchant devant moi et qui visiblement est saoule ainsi que, je croyais rêver, un japonais pelotant ostensiblement et sans pudeur le postérieure de sa copine, et ce en public (on aura tout vu)!
Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_053

Canalblog_Tokyo03_07_Avril_2010_054
Shinjuku ouest désert!


Notes liées dans mon blog

Mes voyages à Tôkyô


Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais

   

Posté par David Yukio à 21:16 - Tôkyô, le Japon, les japonais - Permalien [#]