Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

14 août 2010

Troisième voyage à Tôkyô - Jour 19 - Mardi 20 Avril 2010

A 9h30 je suis au bureau d'Air France, dans le quartier d'Aoyama, pour savoir quand est-ce que les avions à destination de Paris vont décoller à nouveau. Ça fait en effet une semaine que les aéroports européens sont fermés suite à l'éruption du volcan islandais. Le bureau est tout petit mais le personnel est mobilisé, serviable, me fait remplir une fiche avec les coordonnées de mon hôtel pour qu'on puisse m'avertir pour ma date de départ.

Je me promène ensuite dans le très grand et très beau cimetière d'Aoyama où je n'étais jamais venu. Il y a des milliers de tombes, certaines sont de véritables œuvres d'art avec les kanjis gravés sur la pierre tombale; et que dire de la verdure, des arbres et des vallons qui parsèment l'endroit?
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_006

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_001

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_002

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_004

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_005

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_007

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_003

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_009

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_008  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_010 

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_011
Un lycée, juste à côté du cimetière

Maintenant que je suis allé voir Air France, il faut que je remplisse mes journées. C'est pas évident car ça fait déjà deux semaines et demie que je suis à Tôkyô et que j'ai vu tous les coins et recoins que je voulais visiter, parfois même à plusieurs reprises! Heureusement mes guides de voyage sont là et je décide d'aller à Ginza visiter le musée Bridgestone. C'est une déception car je m'attendais à un endroit plus vaste, avec une diversité de mouvements artistiques
présentés plus importants. En même pas une heure le tour est fait; ce musée était pourtant classé comme incontournable dans mon guide...
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_012 

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_013 

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_014 

Je me ballade ensuite dans Ginza, toujours surpris de voir des buildings aussi curieux dans leur forme; c'est pas à Paris que les architectes pourraient se lâcher autant!
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_015  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_016
Celui-là, j'ai eu un coup de cœur

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_017

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_019

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_020

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_021

Je déjeune au Mc Do, retourne faire un petit tour dans le forum international de Yurakucho avec sa splendide verrière puis je vais voir le musée Idemitsu, consacré au thé. Non pas que je sois intéressé par cette boisson, je n'en bois jamais, mais dans mon guide ils disent que de celui-ci on a une vue imprenable sur le palais impérial. Malheureusement, force est de constater que c'est faux, on voit les arbres du parc et c'est tout alors que je m'attendais à admirer le palais proprement dit!
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_018


Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_022
La salle où on a vu sur le palais impérial

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_023  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_024  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_027

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_026

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_025


Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_028 

Direction ensuite Ikebukuro, pour visiter un quartier résidentiel qu'un blogueur français appelait "La dalle d'Ikebukuro". Il a excité ma curiosité car selon lui, dès qu'on s'écarte un peu du centre hyper animé de ce quartier majeur de Tôkyô, on découvre un quartier tranquille, à mille lieux de l'agitation frénétique de la gare, une des plus grandes du Japon. Grand bien m'en a pris car ce quartier fut une très belle surprise, au delà même de mes espérances.
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_029
Statue à la sortie de la gare d'Ikebukuro

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_044
Ne me demandez pas le comment du pourquoi de cet avertissement...

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_046
Pour ceux qui ont un plan, voilà où se trouve le quartier!

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_030  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_031  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_040

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_032  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_033
Je veux habiter ici!!!!!

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_034  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_035 

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_036
On est à seulement quinze minutes à pied, même pas, de la gare d'Ikebukuro; on se croirait pourtant en banlieue

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_038
La nature, omniprésente au Japon, qui arrive même à se glisser entre deux maisons :-)

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_037  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_039   

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_041  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_042  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_043

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_045

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_047
Ça ne vous donne pas envie de partir?

Après ce voyage dans un autre monde, retour au centre d'Ikebukuro. Je visite le Metropolitan Art Space; le bâtiment est original et il renferme un des plus longs escalators que j'ai vu.
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_048  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_049  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_050  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_051
La partie d'Ikebukuro où j'ai débarqué en 1997, avant d'aller au Kimi Ryokan

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_052  

Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_053  

Il faut savoir qu'à Ikebukuro, comme à Shinjuku, Shibuya, Akihabara, les salles de jeux sont partout dans la rue. Il y en a tous les dix mètres, c'est impressionnant et, ayant besoin de monnaie, je me suis souvenu qu'en 1997 j'avais fait de la monnaie dans une salle de jeu justement, où une machine prenait votre billet et vous rendait des pièces. GRAND MAL M'EN A PRIS car je me suis planté de machine et me suis retrouvé avec des jetons de bandit manchot pour 1000 yens!!!!! Dieu merci je n'avais pas mis un billet de 10 000 yens sinon je criais au scandale! Bon, ben j'ai un gobelet plein de jetons, je joue sur des machines dont je ne comprends strictement rien au fonctionnement puis, au bout de dix minutes, dégoûté par cette mauvaise expérience, je sors et laisse sur un parapet mes jetons, en espérant que ça fasse plaisir à quelqu'un! J'immortalise par une photo la preuve de mon idiotie! Vous voilà prévenus!
Canalblog_Tokyo03_20_Avril_2010_054

Retour à mon hôtel, je fais une sieste de deux heures l'après-midi, vais ensuite chez Kinokuniya la grande librairie acheter une carte de Nikkô car j'ai prévu de m'y rendre demain. De retour à l'hôtel, j'ai un message d'Air France m'annonçant que mon vol décollera vendredi soir, soit avec seulement quatre jours de retard! Bon,
finalement, tout s'arrange!


Notes liées dans mon blog

Mes voyages à Tôkyô


Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais


Posté par David Yukio à 18:24 - Tôkyô, le Japon, les japonais - Permalien [#]