Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

29 décembre 2012

Génération Galactik, une enfance dans les étoiles de Vincent Dubost

 

Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Canalblog Livres Galactik001

Canalblog Livres Galactik002

"Génération Galactik" sous-titré "Goldorak, Force G, San Ku Kaï, Albator, Capitaine Flam, Ulysse 31... une enfance dans les étoiles" est un livre de Vincent Dubost publié fin 2012 chez "Hors Collection". Il nous fait replonger à la fin des années 70, début 80, l'époque bénie de Récré A2, avec à la télé des dessins-animés japonais qui révolutionnaient les émissions pour enfant!

Ce fut aussi un temps où le merchandising était roi et ce livre regorge de photos des produits vendus à l'époque : jouets, BD, posters, autocollants, masques, cartables... et aussi des choses plus surprenantes comme des camemberts Goldorak!

La grande qualité de ce livre est le nombre et la qualité des photos; on se croirait revenu trente ans en arrière tant les images tirées de catalogues de jouets, de publicités et de revues sont immaculées!

Quatrième de couverture
"Le 3 juillet 1978, Goldorak atterrissait sans prévenir sur la planète Récré A2 pour nous offrir un trésor encore inédit : la science-fiction.

Du jour au lendemain, et dans l'hystérie collective, la paisible France de Pollux & Colargol virait alors «cosmique», connaissant un phénomène de société sans précédent. Dépassés, les parents les plus inquiets tentèrent en vain de mettre en garde leur progéniture contre le réalisme de ces images venues d'ailleurs. Trop tard ! D'autres justiciers de l'espace débarquaient déjà pour finir de nous téléporter dans leur trépidant univers à grand renfort de produits dérivés : cartable «Bataille des planètes», moutarde «San Ku Kaï», biscottes «Albator», tee-shirt «Capitaine Flam», lessive «Ulysse 31»... Autant d'articles qui allaient bientôt révolutionner le décor de notre quotidien, comme pour mieux nous préparer au monde futuriste que nous promettaient l'an 2000 et ses fameuses voitures volantes.

Passionné de la première heure, Vincent Dubost nous invite à les redécouvrir au travers d'un émouvant voyage dans le temps. Des bancs de l'école à la chambre à coucher, du sapin de Noël à l'heure du goûter, chaque page de cet album ranimera en vous le souvenir d'un joli rêve éveillé, celui d'une génération qui n'était pas de cette voie lactée mais qui l'a traversée..."

Canalblog Livres Galactik005

Canalblog Livres Galactik007
Des BD et des jouets à n'en plus finir! Quelle époque pour les enfants :-)

Canalblog Livres Galactik004


Canalblog Livres Galactik003
Une chambre de garçon à la fin des années 70

Canalblog Livres Galactik006

LE jouet mythique de cette période : le robot Goldorak lanceur de fléchettes!


Posté par David Yukio à 17:31 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

10 décembre 2012

Nolife story, l'histoire de la chaine de télévision Nolife

 

Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Canalblog Livres Nolife Story01

Canalblog Livres Nolife Story02
Le livre "Nolife story" de Florent Gorges est sorti chez Omaké books en juillet 2012. Sur un peu plus de 300 pages nous allons revivre l'histoire extrêmement mouvementée et excitante de la première chaîne de télévision occidentale dédiée à la culture japonaise; j'ai nommée Nolife!


"Nolife, accessible depuis juin 2007 sur la plupart des box ADSL, n’est pas une télé comme les autres. Lancée par deux amis otakus plein de rêves insensés, la chaîne préférée des geeks et des amoureux du Japon a su braver les vents, surmonter les tempêtes et vaincre tous les typhons qui ont tenté de la faire sombrer. Revivez l’incroyable périple de Sébastien Ruchet et d’Alexandre Pilot et découvrez qu’il est encore possible aujourd’hui, avec travail, obstination, courage, entêtement, passion mais aussi chance, de concrétiser ses projets les plus fous !"

Canalblog Livres Nolife Story05

Canalblog Livres Nolife Story06

Le livre commence par onze pages couleurs avec des photos des principales émissions de la chaîne puis ensuite cinq pages de photos de l'équipe de la chaîne.

Canalblog Livres Nolife Story04

Canalblog Livres Nolife Story03

Ensuite, en neuf chapitres de 250 pages, on plonge dans la genèse d'une passion, dans la naissance douloureuse de la chaîne mais aussi dans le quotidien d'une équipe passionnée, soudée et qui a réussi à lancer la première chaîne de télé otaku/geek hors Japon!!!!!

Chapitre 1 - Sébastien Ruchet et Alexandre Pilot : passions parallèles...
Chapitre passionnant, surtout pour les plus de 30 ans, car on replonge dans les années 90 avec les premières conventions, les débuts d'Animeland, les premiers fanzines sur les mangas et dessins animés japonais ... C'était une époque où tout était à faire, où il fallait lutter contre les préjugés ("les japoniaiseries", "nippon ni mauvais"...), où la télé regorgeait de séries venues du Japon, où Internet n'existait pas et le Minitel permettait de communiquer avec des inconnus, une époque où il n'y avait pas de DVD mais d'ignobles VHS ... Ce qui est émouvant c'est de lire le parcours de Sébastien et Alex, leurs débuts dans le fanzinat, les premiers articles rédigés sur les mangas, l'arrivée à Paris... beaucoup se reconnaîtront dans ce parcours!

Chapitre 2 - De Game One à Pocket Shami...
Où on parle de MCM, de Matt Murdock, des premiers jobs rémunérés, de la découverte du monde de la télé par nos otakus, de la série sentai France Five. Et puis aussi de la création de la société Pocket Shami, des reportages réalisés sur le Japon mais aussi de la difficulté des vendre à une époque où ce pays n'a pas vraiment la côte. Tout cela est raconté avec un luxe de détails incroyable et avec de nombreuses interventions des acteurs de l'époque, qui sont très touchant par leur sincérité.

Chapitre 3 - La naissance de Nolife...
On est en 2006 et nos deux héros vont créer la chaîne Nolife sur le réseau de Free! On les suit pas à pas, étonnés de découvrir que lancer une chaîne en France sur l'ADSL est aussi simple. Et puis les premiers problèmes apparaissent, avec l'absence de publicité, l'absence de calcul de l'audimat, l'argent qui manque pour financer ce rêve... celui-ci va t-il virer au cauchemar?

Chapitre 4 - Compte à rebours pour Nolife...
Les derniers préparatifs, la course aux programmes qu'il faudra mettre à l'antenne, le recrutement d'animateurs, les allers/retours au Japon pour obtenir les droits de clips de Jpop... et un retard de six mois que personne n'a vu venir; le lancement prévu en janvier 2007 aura finalement lieu en juin 2007 mais dieu que cette attente fut pénible!

Chapitre 5 - Débuts houleux pour Nolife...
01/06/2007 - 21H, soirée de lancement de Nolife! On apprend dans le livre que pour Alex ce fut "la pire soirée de toute ma vie, vraiment!" tellement le stress et l'angoisse étaient grands que cette soirée ne soit pas réussie ou soit reportée une nouvelle fois. On aborde ensuite la première crise de juillet 2007, terrible crise financière car Nolife n'a déjà plus d'argent au bout d'un seul mois de diffusion! Pendant des années les problèmes financiers, de ressources, de moyens pourriront la vie de Nolife mais les forcera aussi à être solidaires, à se battre bec et ongles pour survivre et à la débrouille!

Chapitre 6 - Les secrets des programmes de Nolife...
Un chapitre consacré aux programmes de la chaîne, comment ils sont conçus, retenus parmi tous ceux qui sont proposés par les internautes, les demandeurs d'emploi... On apprend mille anecdotes sur Tôkyô Café, 101%, Chez Marcus, Nerdz, Superplay... bref, une mine d'or pour comprendre l'ADN de la chaine.

Chapitre 7 - Nolife, le tourbillon émotionnel...
Chapitre consacré à l'année 2008 où Nolife a frolé encore une fois de plus la mort! Pendant longtemps Nolife ne sera diffusée que sur l'ADSL et, manque de chance, Médiamétrie ne prends pas en compte ce canal pour ses mesures d'audience! Conséquence : Nolife ne sait pas si ses programmes sont regardés ou non!!!!! Impossible dans ce cas de démarcher les annonceurs pour espérer vivre de la publicité. Bon, l'arrêt de la chaine approche à grand pas quand, soudainement, tel un Deus Ex Machina, surgit Ankama, le preux chevalier blanc, qui va sauver Nolife d'une agonie interminable. Plus d'infos dans le livre, notamment sur le fameux canular de la mort de Nolife! 

Chapitre 8 - Nouveau départ pour Nolife...
En 2008 Ankama a sauvé Nolife, tout simplement! Et puis l'été 2009 arrive, été pourri car Ankama doit se retirer de l'aventure Nolife pour diverses raisons... Les montagnes russes émotionnelles continuent pour Alex et Sébastien qui se demandent si l'aventure Nolife est viable ou si c'est seulement un doux rêve de passionnés. Il faut maintenant trouver du fric, vite, très vite, la chaîne est en train de mourir une nouvelle fois quand, idée de génie de l'équipe, Nolife Online est lancé avec un système d'abonnement permettant d'accéder aux anciennes émissions! Bravo les gars, excellente idée! Malheureusement, en attendant sa mise en place, il faudra se séparer de plusieurs membres de la chaîne pour faire des économies et ce fut un déchirement pour ceux qui durent quitter le navire. Mais bon, la vie continue et un jour arrive la divine surprise car Médiamétrie va enfin prendre en compte l'audience des chaînes diffusées sur l'ADSL!!!!!

Chapitre 9 - Table ronde Nolife
Discussions à baton rompus entre Sébastien, Alex, Thierry, Sylvain et Cyril de Nolife, l'histoire de la chaine, les hauts et les bas de cette incroyable histoire initiée par deux passionnés ayant consacré une grande partie de leur vie à la promotion de la culture populaire japonaise!


Bon, je pense que vous avez compris que cette biographie de Nolife se lit comme un merveilleux roman, avec ses espoirs, ses désillusions, ses histoires d'amitiés, ses petits et grands plaisirs et, incroyable, aucune trahison (pas de Milady, pas de Cardinal, pas de Judas...)!

Bravo les gars, merci pour cette chaîne, merci pour avoir diffusé en premier des clips de JPop en France, merci pour l'émission Superplay, merci pour 101% et, Florent, merci pour ton livre qui déborde de tendresse et d'affection pour cette aventure humaine qu'est Nolife.

Posté par David Yukio à 20:15 - Livres, revues... - Permalien [#]