Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

17 janvier 2016

Le festival de sculpture sur glace de Sapporo - Newlook N°06 Février 1984



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".

Notes liées dans mon blog : Liste articles Tôkyô, le Japon, les japonais


Dans le numéro 06 de Newlokk de Février 1984, un dossier de dix pages, très richement illustré, nous faisait découvrir le fameux festival de sculpture sur glace de Sapporo.

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo01
Le numéro 06 de Newlook de Février 1984.

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo02
"Kurama-Tengu, le démon préféré des Japonais: une sculpture de glace de huit mètres de haut."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo03
"SAPPORO LA GALERIE DES GLACES
Vision d'enfer, ce Kurama-Tengu, dont les huit mètres émergent des brumes glacées de Sapporo! Ce démon «au gros nez» fait rituellement frissonner les Japonais qui célèbrent chaleureusement le «Juki matsuri», la fête de la neige, dans l'île d'Hokkaidô. Les sculpteurs de neige édifient une centaine de statues et de monuments grandeur nature : inouïe, la vraie galerie des glaces ! Depuis 34 ans, il n'a plu qu'une fois, en février, et les 4 000 bistrots ont fait le plein."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo04
"Ce sont les soldats qui fournissent la main-d'oeuvre la plus efficace."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo05
"TROIS SEMAINES POUR ÉDIFIER UN PALAIS
Ce sont les soldats qui sont les meilleurs sculpteurs. Soldats japonais, bien sûr (ils vont chercher la neige par centaines de camions), mais aussi américains et russes (la frontière est toute proche). N'importe qui peut participer. Il a fallu trois semaines pour édifier ce palais de Kuramoto, triomphe de l'art du "Soleil levant". Les bulldozers le liquideront le huitième jour de la fête."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo06
"Après la fanfare, la foule se disperse dans les 4000 bistrots, boîtes et «strip» d'Hokkaidô."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo07
"LE SOIR, C'EST LA FETE AU QUARTIER DE SUSUKINO...
Le triomphe du dernier festival : la reproduction du palais du gouverneur d'Hokkaidô. Musique militaire dans une atmosphère très bavaroise. La ville fait d'excellentes affaires: 120 millions de francs en 7 jours grâce au saké, à la bière et aux «bains turcs»."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo08
"Pendant des semaines, des centaines de camions ont été chercher la neige dans les montagnes. En une journée, les bulldozers raseront la ville fantôme."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo09
"CHAQUE ANNEE EN FÉVRIER, QUATRE MILLIONS DE JAPONAIS
Le même palais dans toute sa splendeur. Les enfants préfèrent les personnages de Disney ou les héros de la télévision, mais le Japon est un pays de tradition... Ce sont des écoliers qui ont inventé la fête, l'hiver 1949, sous le vent sibérien. Leurs six bonshommes de neige sont devenus un festival pour quatre millions de Japonais."

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo10
"Le palais de Kumamoto "made in snow" la copie est parfaite!"

Canalblog Revue Newlook06 Sapporo11
"LA VILLE MAGIQUE EST RASÉE AU BULLDOZER
La «glacière du pays» (surnom d'Hokkaidô) ne connaît que deux ennemis : la pluie qui dilue tout, sauf le quartier du plaisir de Susukino, et la neige. Les pompiers interviennent alors avec des balais ultramodernes en paille de riz! Ce sont eux qui transforment la neige en glace, en l'arrosant. Les soldats travaillent ensuite avec pelles et haches. Puis ils démolissent le tout: «c'est la guerre froide», disent-ils. C'est la seule plaisanterie autorisée: les Russes traversent la frontière pour acheter des calculatrices!"

Posté par David Yukio à 18:07 - Tôkyô, le Japon, les japonais - Permalien [#]