HTML5 Audio Player with Playlist

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

11 octobre 2022

"Dead Tube" : manga extrême de viols et de meurtres



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Présentation
Dead Tube est un manga seinen de Mikoto Yamaguchi (scénariste) et de Touta Kitakawa (dessinateur). Il pourrait concourir pour le titre de manga le plus malsain et violent de ces dix dernières années tant j’ai été surpris par son jusqu’au-boutisme. Pas un chapitre sans un viol ou un meurtre hyper sanglant, pas un tome sans qu’un personnage ne soit harcelé et pris pour cible par une meute de sadiques ; et je ne parle même pas des affaires d’inceste, de nécrophilie et de meurtres de masse.

Néanmoins, je pense que ce manga n’appartient pas au genre Ero-Guro que certains internautes fans du Japon connaissent. On pourrait rapidement le croire en regardant quelques pages, mais ce genre mélange l’EROtique et le GROtesque et là, ce n’est pas vraiment le cas. Le grotesque est très présent, surtout par les expressions faciales des personnages, plus proches des grimaces que de la douleur. Mais la partie érotique est traitée de façon beaucoup plus ambigüe que la violence. Oui, ce manga regorge de viols, humiliations sexuelles MAIS, bizarrement, les sexes des personnages sont absents… ils ne sont même pas floutés, ni mosaïqués, mais carrément non dessinés… c’est une technique de censure parmi d’autres mais ceci suffit pour moi à classer ce manga dans le genre seinen, bien plus grand-public que l’ero-guro.


Histoire
Machiya Tomohiro est un jeune étudiant portant systématiquement sur lui une caméra. Ceci s’explique par le fait qu’il est passionné par la réalisation de vidéos et fait partie du ciné-club de son lycée. Toujours à l’affut d’un évènement, sa caméra ne le quitte donc pas.

Un jour, il est abordé par une fille nommée Mashiro Mai, lui demandant de la filmer, quoi qu'il puisse arriver, et ce, pendant deux jours. Perplexe, il ne comprend pas très bien l’intérêt mais accepte, surtout que Mai est, comment dire, plus qu’aguichante pour un puceau comme lui.

Arrive le premier choc : sans crier gare, Mai assassine son petit ami, sous les yeux de Tomo et de la caméra, en pleine partie de jambes en l’air. Mai explique qu'elle participe à un jeu via le site web DeadTube. Le principe, basique, est d’uploader une vidéo et de réaliser le plus de vues possibles ; peu importe les moyens mis en œuvre, y compris des viols ou des meurtres. En fonction du nombre de vues, ce site peut rendre riche n’importe qui. Mais attention, seules les vidéos les plus violentes ou humiliantes intéressent les gens et il n’y a aucune limite à l’escalade. Petite subtilité, le perdant (la personne avec le moins de vues), est la seule à être punie et elle endossera les peines pour tous les crimes commis par les autres joueurs.

Chaque vue de la vidéo rapporte 100 000 yens à son réalisateur ; attention, on parle bien d’un montant par vue et non pas du prix récompensant le numéro 1 ; 1 000 vues et cela génère un pactole de 100 000 000 de yens. Inutile de dire que cet argent, a priori facile à gagner, génère un flot de vidéos toutes plus trash les unes que les autres. Curieusement, ni la police, ni les politiques ni les médias ne semblent connaître ce site web. Et quand arrive un massacre, une explication banale est donnée, aucune enquête ne remonte à la source du mal.


Critique
Ce manga ressemble à une mise en abyme : histoire de sadiques pour des sadiques ? de voyeurs pour des voyeurs ? Perso cela ne me dérange pas, les situations sont trop extrêmes et trop grotesques pour être prises au 1er degré et pouvoir provoquer des désordres psychologiques chez les lecteurs. Ce manga est un énorme délire, n’ayons pas de honte à le lire.

S’agit-il d’une critique de notre société, des réseaux sociaux. Sur ceux-ci, pour attirer l’attention, il faut promettre du sexe du sexe et encore du sexe pour avoir des vues et des likes ? Est-ce une critique des putes de l’attention (les fameuses Attention Whores en anglais), des titres putaclics… ? Allez savoir…

Critique des jeunes Japonais et de leurs phantasmes ? Ce serait alors un cri d’alarme des auteurs pour tenter que les lecteurs prennent conscience de leurs désordres mentaux : désirs de violence, de torture, de viols, d’humiliations de jeunes filles…


Perso, j’ai pris plaisir (si si !) à suivre les aventures de Tomohiro et de Mai tant les surprises et retournements de situation sont présents. Mention spéciale à la fin du premier arc du manga, tellement, ce fut inattendu et, psychologiquement, perturbant.

En résumé, un manga qui restera dans les annales par son traitement pornographique de la violence complètement assumé. Et, c’est important, ce manga est plus complexe si on prend un minimum de recul pour analyser l’existence même de cette BD.


Couverture du tome 1 et la promesse du contenu

Canalblog Japon Manga Dead Tube01

Canalblog Japon Manga Dead Tube09


Tomohiro, le héros du manga. Un ado a priori normal mais... qui a toujours des érections en prenant des vidéos de viols ou de meurtres.

Canalblog Japon Manga Dead Tube30


Mai, une nana plus que dangereuse ; sexe addict, meurtres addict, combattante mortelle au corps à corps... un Bruce Lee XX jouissant de la mort des autres.

Canalblog Japon Manga Dead Tube07

Canalblog Japon Manga Dead Tube31

Canalblog Japon Manga Dead Tube13

Canalblog Japon Manga Dead Tube14

Canalblog Japon Manga Dead Tube58


Le premier choc du manga : Mai assassinant son boy-friend de façon très sanglante.

Canalblog Japon Manga Dead Tube02

Canalblog Japon Manga Dead Tube03

Canalblog Japon Manga Dead Tube04

Canalblog Japon Manga Dead Tube05

Canalblog Japon Manga Dead Tube06


Un exemple de retournement de situation... je n'en dis pas plus ! Notez que la partie humiliation d'une nana nue est un motif récurrent de ce manga.

Canalblog Japon Manga Dead Tube10

Canalblog Japon Manga Dead Tube11

Canalblog Japon Manga Dead Tube15

Canalblog Japon Manga Dead Tube16

Canalblog Japon Manga Dead Tube17

Canalblog Japon Manga Dead Tube18


Un exemple de vidéos et de commentaires sur Dead Tube.

Canalblog Japon Manga Dead Tube19

Canalblog Japon Manga Dead Tube20

Canalblog Japon Manga Dead Tube21


Comment avoir le plus de vues sur Dead Tube?

Canalblog Japon Manga Dead Tube22

Canalblog Japon Manga Dead Tube23


Attention aux esprits mal intentionnés et tentés par Dead Tube, parfois, les salauds se font punir, et ce, de manière bien hard : la mort :-) Exemple de cette prof, dont le petit ami a abusé avec ses potes ; résultat, une dizaine de morts... et puis une punition à coup de balle dans la tête, juste après un rapport nécrophile... ça fait beaucoup quand même... Ah, la dernière victime a, comme beaucoup, les yeux exorbités et les dents hyper apparentes ; cela crée un style très expressionniste.

Canalblog Japon Manga Dead Tube26

Canalblog Japon Manga Dead Tube27

Canalblog Japon Manga Dead Tube28

Canalblog Japon Manga Dead Tube29


Attention aussi au fait que, même si vous croyez intelligent, voir TRES intelligent, que vous pensez manipuler tout le monde, vous pouvez malgré tout tomber sur plus malin que vous ; le prix à payer est une mort douloureuse et où ta gueule va finir par ressembler à un steak haché...

Canalblog Japon Manga Dead Tube59

Canalblog Japon Manga Dead Tube60

Canalblog Japon Manga Dead Tube61

Canalblog Japon Manga Dead Tube62

Canalblog Japon Manga Dead Tube63

Canalblog Japon Manga Dead Tube64

Canalblog Japon Manga Dead Tube65


Ah, tiens, il y a aussi des Dead Tubers pros... là, ce sont des nanas déchainées; perso, je préfère celle bodybuildée en petite culotte :-) Elles jouent à tuer les autres Dead Tubers et à balancer les vidéos sur le net.

Canalblog Japon Manga Dead Tube33

Canalblog Japon Manga Dead Tube39

Canalblog Japon Manga Dead Tube40


L'une d'entre elles a un katana bien tranchant.

Canalblog Japon Manga Dead Tube38


Une autre est un colosse genre sumotori, mais... AVEC UNE TRONCONNEUSE! Pire que Leatherface ou Jason...

Canalblog Japon Manga Dead Tube43


Leur combat contre Mai sera épique ; et, bien sûr, se fera dans un déluge de sang ; et de pisse aussi ; tiens, la scatologie est très peu présente dans cet anime, peut-être que ce n'est pas un phantasme japonais.

Canalblog Japon Manga Dead Tube45

Canalblog Japon Manga Dead Tube46

Canalblog Japon Manga Dead Tube47

Canalblog Japon Manga Dead Tube48

Canalblog Japon Manga Dead Tube49


Une de ces Dead Tubers pro aime tuer en petite culotte et porte-jarretelles :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube44

Canalblog Japon Manga Dead Tube51

Canalblog Japon Manga Dead Tube52

Canalblog Japon Manga Dead Tube53

Canalblog Japon Manga Dead Tube54Canalblog Japon Manga Dead Tube55


Ça ne l'empêchera pas de se faire charcuter par Mai.

Canalblog Japon Manga Dead Tube56

Canalblog Japon Manga Dead Tube57


En tout cas, moi, je préfère la bodybuildée borgne aux abdos saillants :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube50


Quelques exemples de scènes bien sanglantes.

Canalblog Japon Manga Dead Tube08

Canalblog Japon Manga Dead Tube32

Canalblog Japon Manga Dead Tube41

Canalblog Japon Manga Dead Tube37


Comme dit ci-dessus, les sexes sont effacés ; enfin, pas tout à fait ! Les sexes des filles oui, ils sont blanchisés alors que ceux des hommes, du moins dans cet extrait, sont noircis... bizarre, bizarre.

Canalblog Japon Manga Dead Tube25

Canalblog Japon Manga Dead Tube34

Canalblog Japon Manga Dead Tube35

Canalblog Japon Manga Dead Tube66

Canalblog Japon Manga Dead Tube67


Dead Tube est-il un manga sur le voyeurisme ? un manga pour les voyeurs ? jolie mise en abyme :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube24

Posté par David Yukio à 11:42 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]