Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

05 avril 2019

Rétrospective Nagisa Oshima 1997



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



Dans le cadre de l'année du Japon en France en 1997, il fut organisé du 19/11/1997 au 16/12/1997 à Paris la Villette, une rétrospective du cinéaste Nagisa Oshima.

Voici le programme détaillé :-)

Canalblog Cinema Convention Cinema Oshima 1997

Posté par David Yukio à 19:04 - Cinéma japonais - Permalien [#]

14 mars 2019

Setsuko HARA (1920 - 2015), la muse de Ozu



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".

Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais


La très grande actrice japonaise Setsuko HARA, la muse de Ozu (et peut-être plus), est décédée en septembre 2015.

Elle était l'éternelle jeune fille à marier, la femme veuve d'un militaire tué lors de la seconde guerre mondiale, une mère élevant seule sa fille mais, plus que tout, elle restera la belle fille de Chishû RYÛ dans le chef d'oeuvre de Ozu : Voyage à Tôkyô.

Canalblog Cinema Setsuko Hara Mort01

Canalblog Cinema Setsuko Hara Mort02

Canalblog Cinema Setsuko Hara Mort03


D'autres articles ici :

 

Posté par David Yukio à 14:38 - Cinéma japonais - Permalien [#]

03 février 2019

Thèse de Doctorat "Histoire du cinéma japonais en France des années 50 à 80"



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



Sur Internet on tombe parfois, au détour d'un forum, d'une recherche Google, sur un travail exceptionnel voir unique : dossier, interview, magazine oublié, fanart... Mais là ce fut carrément une thèse de doctorat, consacrée à l'histoire du cinéma japonais en France des années 50 à 80. 

Vu mon niveau d'amateur, je ne me permettrais pas de critiquer le travail effectué, j'en serais bien incapable. Travail pointu, exigeant, rempli d'infos remontant à ces décennies pionnières, il montre bien comment le cinéma japonais était perçu en France alors.

Cette thèse de doctorat, immense, ne serait-ce que pour son épaisseur (547 pages), a été soutenue fin 2009 par Nolwenn LE MINEZ à l'université de Metz. Voici son lien, en libre accès sur le web : http://docnum.univ-lorraine.fr/public/UPV-M/Theses/2009/Le.Minez.Nolwenn.LMZ0916.pdf

Pour être plus précis : 422 pages pour le texte proprement dit et 150 pages d'annexe avec des pages et des pages de tableaux et de listes de films. 
A noter celui incroyable, des pages 67 à 84, intitulé "Films asiatiques triés par date de distribution en France (Source : Le Film français)" diffusés en France de 1951 à 1980, et ce sans se limiter au cinéma japonais. 
Puis d'autres tableaux et listes sur la programmation dans divers festivals, à la Cinémathèque... passionnant à lire!

Dernier point : la bibliographie très riche, permettant à tout amateur voulant en savoir plus d'acheter ceux-ci sur Internet, sur les sites comme Rakuten, Ebay... pour revivre ce moment où le Japon, avant ses animes en 1978 avec Goldorak, commençait à percer sur la scène culturelle française (si on excepte le mouvement du Japonisme du 19ème siècle).


La thèse
UNIVERSITE Paul Verlaine - METZ
UFR Sciences Humaines et Arts
Ecole doctorale Perspectives interculturelles : écrits, médias, espaces, sociétés (PIEMES)
Laboratoire Lorrain de Sciences Sociales (2L2S)

Thèse pour obtenir le grade de DOCTEUR EN ETUDES CINEMATOGRAPHIQUES
Soutenue le 23 octobre 2009

Histoire du cinéma asiatique en France (1950 ± 1980 )

Présentée et soutenue publiquement par Nolwenn LE MINEZ
Dirigée par Fabrice MONTEBELLO


Contacts : ddoc-theses-contact@univ-lorraine.fr



Sommaire de la partie Centrale

Canalblog Cinema These Sommaire01

Canalblog Cinema These Sommaire02


Sommaire des annexes

Canalblog Cinema These Sommaire Annexes01

Un extrait du tableau listant les films asiatiques diffusés en France de 1950 à 1980; un travail exceptionnel!
Canalblog Cinema These Tableau01


Posté par David Yukio à 22:37 - Cinéma japonais - Permalien [#]

15 décembre 2018

Festival Les Samouraïs à Paris, Novembre 1996



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



"Les samouraïs à Paris" fut un festival de cinéma, organisé du 13 au 26 novembre 1996, à l'UGC Ciné Cité Les Halles dans le cadre d'une manifestation plus large, le "Festival d'Automne à Paris". Il s'agissait d'une rétrospective consacrée à trois cinéastes asiatiques : Takeshi KITANO, Kirk WONG et John WOO; vous avez noté, un seul japonais dans le trio, alors pourquoi ce titre de samouraïs? Je ne sais pas :-(

Vous trouverez ici, en PDF, la présentation de cet évènement : https://www.festival-automne.com/uploads/Publish/archive_pdf/FAP_1996_SCI.pdf

A noter que le 13 Novembre 1996, Takeshi Kitano s'était déplacé à Paris spécialement pour cette rétrospective. Il était tout auréolé du succès de son film Sonatine et d'un retour d'engouement pour le cinéma japonais depuis la vague Ozu, Naruse, Kurosawa des années 60. Il avait eu en 1994 un grave accident de moto, lui ayant laissé le visage partiellement paralysé et c'était émouvant de le voir, à quelques mètres de moi, avec ses tics faciaux et son visage plein d'énergie.


Voici l'affiche, avec Takeshi Kitano, mélangeant comme à son habitude, rire, tragédie et violence.Cinema Les samourais à Paris 1996 01

Et le programme :-)Cinema Les samourais à Paris 1996 02

 

Posté par David Yukio à 11:28 - Cinéma japonais - Permalien [#]

03 octobre 2016

Les acteurs des films de Yasujiro Ozu


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais


Ozu a souvent travaillé avec les mêmes acteurs dans ses films, que ce soit Setsuko Hara, Chishû Ryû, Nobuo Nakamura... et ce pendant près de trente ans. Il avait réuni une famille d'acteurs avec qui, en confiance, il a tourné certains des plus beaux films du cinéma japonais d'après-guerre.

Dans cet article je souhaite leur rendre hommage, en vous les montrant tel que Ozu les mettait en scène dans ses films, à savoir qu'ils regardent très souvent la caméra, les spectateurs droits dans les yeux. Cet aspect du cinéma de Ozu m'avait beaucoup frappé car plutôt que de filmer ses acteurs de profil, il choisit de les filmer de face, comme si Ozu s'adressait directement à nous.

Voici les visages de plusieurs des plus grands acteurs japonais des années 40, 50 et 60.


1951 Eté précoce.Film Japon Ozu Ete Precoce Affiche

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 00min 28sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 00min 38sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 00min 47sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 07sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 34sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 41sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 47sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 50sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 52sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 01min 55sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 02min 57sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 03min 05sec

Film Japon Ozu Ete Precoce 00hr 03min 26sec

1953 Voyage à Tôkyô
Film Japon Ozu Voyage A Tokyo Affiche

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 07sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 10sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 29sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 39sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 44sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 01min 50sec

Film Japon Ozu Voyage A Tokyo 00hr 02min 35sec

1958 Fleurs d'équinoxeFilm Japon Ozu Fleurs D Equinoxe Affiche

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 00min 14sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 00min 16sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 00min 27sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 01min 08sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 01min 17sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 01min 43sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 01min 44sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 01min 49sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 02min 32sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 02min 52sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 02min 59sec

Film Japon Ozu Fleurs D Equinoxe 00hr 03min 04sec

1959 BonjourFilm Japon Ozu Bonjour Affiche

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 01min 07sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 01min 13sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 01min 25sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 01min 50sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 01min 54sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 02min 21sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 02min 36sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 02min 39sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 03min 06sec

Film Japon Ozu Bonjour 00hr 03min 28sec

1960 Fin d'automneFilm Japon Ozu Fin D Automne Affiche

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 00min 26sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 00min 29sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 00min 42sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 00min 46sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 08sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 10sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 12sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 14sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 15sec

Film Japon Ozu Fin D Automne 00hr 01min 23sec

1961 Dernier capriceFilm Japon Ozu Dernier Caprice Affiche

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 00min 42sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 06sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 08sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 35sec (1)

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 39sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 42sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 46sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 47sec

Film Japon Ozu Dernier Caprice 00hr 01min 52sec

1962 Le goût du sakéFilm Japon Ozu Le Goût Du Sake Affiche

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 14sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 18sec (1)

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 18sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 27sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 31sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 37sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 00min 59sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 18sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 22sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 24sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 40sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 42sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 44sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 01min 47sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 15sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 31sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 34sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 36sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 38sec

Film Japon Ozu Le Goût Du Sake 00hr 02min 40sec (1)



Posté par David Yukio à 19:44 - Cinéma japonais - Permalien [#]

27 août 2016

Ryô (Yumiko Miyada), actrice non échevelée dans Gemini, film de Shinya Tsukamoto



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais


Gemini est un film japonais de Shinya Tsukamoto sorti en 1999.
Dans celui-ci, Rin, une jeune femme de médecin, cache un lourd secret qui va peu à peu nous être révélé.

Rin est jouée par l'actrice Ryô (Yumiko Miyada) et son personnage, avec sa coiffure surréaliste, est des plus étonnants.

Un couple apparemment normal.
Canalblog Cinema Gemini07

Canalblog Cinema Gemini08

Etonnante coiffure.Canalblog Cinema Gemini09

Canalblog Cinema Gemini06

Canalblog Cinema Gemini10

Canalblog Cinema Gemini11

Progressivement la folie s'installe dans le couple, la violence aussi.Canalblog Cinema Gemini13

Canalblog Cinema Gemini12

Canalblog Cinema Gemini01

Canalblog Cinema Gemini02

Canalblog Cinema Gemini03

Canalblog Cinema Gemini04

Canalblog Cinema Gemini05

 

Posté par David Yukio à 12:39 - Cinéma japonais - Permalien [#]

26 août 2016

Kirina Mano, actrice triste dans "Bullet ballet", film de Shinya Tsukamoto



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



Dans le film "Bullet ballet" de Shinya Tsukamoto, un cadre du nom de Goda tombe amoureux de Chisato, une jeune femme qu'il a sauvé de ce qu'il a pris pour une tentative de suicide. Celle-ci est membre d'une bande de voyous qui subsiste en revendant de la drogue. Peu à peu va se construire une relation trouble entre les deux personnages, surtout que Goda est battu et menacé de mort par la bande de Chisato.

C'est le réalisateur Shinya Tsukamoto qui interprète le rôle de Goda; quant à Chisato, c'est l'actrice Kirina Mano qui lui prête ses beaux traits... tellement beaux et troublant que j'ai tenu à faire un article pour lui rendre hommage.

Le premier regard échangé entre Goda et Chisato.Canalblog Cinema Bullet Ballet01

Celui-ci sera littéralement envoûté par elle.Canalblog Cinema Bullet Ballet02

Canalblog Cinema Bullet Ballet04

Canalblog Cinema Bullet Ballet05

 

Chisato, risquant sa vie en se faisant frôler par un train. Que de sensualité dans cette presque mort.Canalblog Cinema Bullet Ballet08

Canalblog Cinema Bullet Ballet09

Canalblog Cinema Bullet Ballet10

 

Un "couple" bien mal assorti. 
Canalblog Cinema Bullet Ballet14


Canalblog Cinema Bullet Ballet15

Quelques photos de la jeune femme.Canalblog Cinema Bullet Ballet11

Canalblog Cinema Bullet Ballet06

Canalblog Cinema Bullet Ballet07

Canalblog Cinema Bullet Ballet12

Canalblog Cinema Bullet Ballet13

Canalblog Cinema Bullet Ballet03

 

Tout se termine dans le sang et la rage de vivre.Canalblog Cinema Bullet Ballet16

Canalblog Cinema Bullet Ballet18

Canalblog Cinema Bullet Ballet17

Canalblog Cinema Bullet Ballet25

Canalblog Cinema Bullet Ballet20

Canalblog Cinema Bullet Ballet26

Canalblog Cinema Bullet Ballet19

Canalblog Cinema Bullet Ballet24

Canalblog Cinema Bullet Ballet23

Canalblog Cinema Bullet Ballet22

 

Posté par David Yukio à 11:46 - Cinéma japonais - Permalien [#]

25 août 2016

Asuka Kurosawa, actrice bleutée dans "A Snake of June", film de Shinya Tsukamoto



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



A Snake of June est un film japonais de Shinya Tsukamoto, sorti en septembre 2002.
Dans celui-ci une femme, Rinko, jouée par Asuka Kurosawa, devient la victime et l'esclave sexuelle d'un maître chanteur.

Le film baigne dans une lumière bleutée du plus bel effet, magnifiant la beauté d'Asuka Kurosawa. Voici quelques captures d'écran de cette femme.

Canalblog Cinema A Snake Of June01

Canalblog Cinema A Snake Of June02

Canalblog Cinema A Snake Of June03

Canalblog Cinema A Snake Of June04

Canalblog Cinema A Snake Of June05

Canalblog Cinema A Snake Of June06

Canalblog Cinema A Snake Of June07

Canalblog Cinema A Snake Of June08

Canalblog Cinema A Snake Of June09

Canalblog Cinema A Snake Of June10

Canalblog Cinema A Snake Of June11

Canalblog Cinema A Snake Of June12

Canalblog Cinema A Snake Of June13

Canalblog Cinema A Snake Of June14

Canalblog Cinema A Snake Of June15

Canalblog Cinema A Snake Of June16

Canalblog Cinema A Snake Of June17

Canalblog Cinema A Snake Of June18



Posté par David Yukio à 14:26 - Cinéma japonais - Permalien [#]

05 avril 2015

Carmen revient au pays de Kinoshita


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais


Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays37

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays38


"Carmen revient au pays" est un film de Keisuke Kinoshita, sorti en 1951. Il est célèbre pour avoir été le premier film tourné en couleurs de l'histoire du Japon. L'histoire est simple : c'est une fille partie chercher gloire et fortune à Tôkyô qui revient passer quelques jours dans son village natal et qui va, malgré elle, causer bien des soucis à son père. L'intrigue est aussi mince que cela, c'est un film sans prétention mais qui respire la joie de vivre et la bonne humeur.

On notera la présence de deux très grands acteurs japonais dans ce film : Chishû Ryû, l'acteur fétiche de Ozu, dans le rôle du directeur de l'école et Hideko Takamine dans le rôle de Carmen.


[SPOILERS]
Le générique en dit déjà long sur le caractère rigolo et naïf du film.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays01

La campagne japonaise des années 40 : un cadre bucolique où rien ne semble pouvoir perturber l'harmonie de la nature.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays02

Le père de Lili Carmen et sa fille aînée, lisant la lettre annonçant son retour au pays. Celle-ci est partie travailler à Tôkyô comme danseuse mais son père est catastrophé car il a honte de sa fille et ne comprends rien à ces histoires de danse et d'art!
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays03

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays15

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays18
Le mari de la soeur aînée de Carmen; vous noterez sa moustache, son air satisfait et sa superbe cravate colorée!

Le village a un poète, devenu aveugle durant la guerre, discutant ici avec l'instituteur du village. C'est aussi un musicien prenant grand plaisir à jouer de l'harmonium pour mettre en chanson ses poèmes sur son village natal (le fameux Furusato).
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays04

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays05

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays06
La femme du poète aveugle, obligée de travailler pour faire vivre sa famille; elle utilise son cheval pour transporter des charges lourdes des habitants du village.

Le directeur de l'école, poète à ses heures et grand défenseur des arts. C'est lui qui convainc le père de Carmen de la recevoir chez lui car c'est une artiste, une danseuse, il pense qu'elle est certainement très célèbre à Tôkyô et le village peut s'enorgueillir d'avoir vu naître une telle artiste. Il lui arrive fréquemment de déclamer des poèmes au mont Asama, le témoin de sa jeunesse. Ce rôle est interprété par Chishû Ryû, l'acteur fétiche de Ozu.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays19

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays07

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays08

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays09
Maruju, le méchant de l'histoire (à gauche) et son employé; c'est l'homme le plus riche du village mais aussi le plus radin et le plus antipathique.

L'arrivée de Lili Carmen dans son village ne passe pas inaperçue avec son amie : robes colorées, chapeaux, lunette de soleil... c'est la mode de Tôkyô qui débarque à la campagne et cela crée de suite un attroupement.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays10

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays11

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays12
Hideko Takamine, une grande actrice japonaise.

Lili Carmen était amoureuse du poète quand elle était plus jeune; elle prend plaisir à discuter avec lui du temps passé.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays13

Son amie ne se gêne pas pour draguer ouvertement l'instituteur.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays14

Dans ce village campagnard des fêtes à l'école sont organisées en plein air. Tout le village est là, il y a des courses, des chants mais malheureusement la jupe de l'amie de Carmen va tomber et dévoiler ses sous-vêtements... Tout le village va éclater de rire, ce qui va provoquer le départ des deux artistes de la fête et une grande humiliation pour elles.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays16

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays17

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays20

Vexée, Carmen se jure de prendre sa revanche et de ne rentrer à Tôkyô que couverte de gloire dans son village. Elle va donc donner avec son amie un spectacle de danse que les campagnards n'oublieront jamais puisqu'il s'agit de danse nue!
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays21

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays22

Le père de Carmen confie sa honte au directeur de l'école car sa fille va danser nue devant tout le village! Le directeur va voir Maruju pour lui faire part de son mécontentement, que ça ce n'est pas de l'art, qu'il est un rapace, prêt à tout pour gagner de l'argent, même à laisser Carmen et son amie se ridiculiser. Finalement les esprits vont s'échaufer et, incroyable pour qui connaît les rôles de père effacé joués par Chishû Ryû dans les films de Ozu, il va se laisser aller à la violence et terrasser Maruju par une superbe prise de judo.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays23

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays24

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays25

Le soir venu les villageois sont présents au rendez-vous et très très excités. Que le spectacle commence, place aux danseuses artistiques!
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays28

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays26

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays27

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays29

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays30

Tout le monde n'a pas assisté au spectacle; ceux qui doivent rester dignes (l'instituteur, le directeur de l'école...) et le père de Carmen sont restés ensemble pour méditer sur la vie devant une bouteille de saké.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays31

L'histoire se termine, Lili Carmen et son amie rentrent à Tôkyô, pensant avoir conquis le coeur des campagnards et montré leur art. En ce qui concerne ces derniers, ils ont beaucoup apprécié le spectacle mais les considèrent quand même comme des idiotes sans cervelle.
Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays32

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays35

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays33

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays34

Canalblog DVD Carmen Revient Au Pays36
Et la vie reprends son cours dans ce petit village blotti au pied du mont Asama. La venue de Carmen fera un beau souvenir, on en parlera en rigolant pendant quelques décennies, les anciens s'en souviendront et puis tout s'évanouira avec le temps qui passe...

Posté par David Yukio à 19:34 - Cinéma japonais - Permalien [#]

20 mars 2015

Marebito de Takashi Shimizu


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais



Canalblog DVD Marebito01


Marebito est un film japonais sorti en 2004 de Takashi Shimizu (réalisateur de la série des Ju-On). Son acteur principal est le grand réalisateur japonais Shinya Tsukamoto (Tetsuo, Tôkyô fist, Bullet ballet...).


[SPOILERS]
L'histoire de ce film est complexe; Masuoka est un cameraman free-lance obsédé par la peur, filmant des faits-divers pour les télés locales. Il y a quelques jours il a enregistré le suicide d'un homme s'enfonçant un couteau dans un oeil; Masuoka se demande bien ce qu'il a pu voir, qui l'a effrayé au point de préférer mourir.

Il va essayer de percer à jour ce mystère et retourne sur les lieux du drame. Sur l'écran de sa caméra, filmant les lieux du suicide, vont surgir des créatures blanchâtres, chauves et nues, venant des bas-fonds de Tôkyô. Masuoka décide de les suivre et va s'enfoncer sous terre, descendre toujours plus bas dans les souterrains de Tôkyô, mis en place lors de la seconde guerre mondiale pour échapper aux bombardements. Puis, allant encore plus loin, il découvre de gigantesques cavernes, aux stalactites et stalagmites géantes; est-il arrivé dans ce monde mythique, composé de tunnels qui relient tous les pays de la Terre?

Dans une caverne il découvre une jeune fille nue, belle, au regard sombre. Il décide de la ramener chez lui, de l'élever, d'essayer de communiquer avec elle mais en vain, elle reste désespérément muette, il saura juste qu'elle se nourrit de sang humain! Masuoka découvre ensuite avec stupeur qu'on a forcé son appartement, détruit toutes ses caméras... mais qui, pourquoi alors que la créature est toujours là? Et qui est cette femme qui suit Masuoka, se présentant comme son épouse, lui demandant ce qu'il a fait de sa fille disparue depuis plusieurs jours, dont le prénom commence comme celui donné à sa découverte?



Le départ de tout : l'enregistrement du suicide d'un homme qui semble avoir vu l'enfer.
Canalblog DVD Marebito02

Canalblog DVD Marebito03

Canalblog DVD Marebito04

Masuoka va retourner sur les lieux du suicide.C'est là qu'il va rencontrer des créatures cauchemardesques.Canalblog DVD Marebito06

Canalblog DVD Marebito07

Canalblog DVD Marebito08

D'escalier en escalier, de couloir en couloir, Masuoka va descendre dans les ténèbres de Tôkyô puis dans celles de la Terre. Il y retrouvera d'ailleurs l'homme suicidé, découvrira un SDF terrifié... Masuoka est-il encore sain d'esprit?
Canalblog DVD Marebito09

Canalblog DVD Marebito10

Canalblog DVD Marebito11

Canalblog DVD Marebito12

Canalblog DVD Marebito13

Dans une petite grotte Masuoka découvre une créature enchaînée à la roche.
Canalblog DVD Marebito14

Canalblog DVD Marebito15

Canalblog DVD Marebito16

Cette créature sera détenue prisonnière dans l'appartement de Masuoka, sous la surveillance de plusieurs caméras.
Canalblog DVD Marebito21

Canalblog DVD Marebito17

Canalblog DVD Marebito25

Canalblog DVD Marebito18

Sa prisonnière dépérit, avant que Masuoka ne découvre qu'elle se nourrit de sang humain.
Canalblog DVD Marebito20

Canalblog DVD Marebito22

Canalblog DVD Marebito23

Canalblog DVD Marebito30

Masuoka a besoin de sang frais pour sa captive; il va d'abord tuer son ancienne femme, dont il semble avoir oublié l'existence (!) puis s'attaquer à des lycéennes se prostituant.
Canalblog DVD Marebito24

Canalblog DVD Marebito26

Canalblog DVD Marebito27

Il est maintenant poursuivi par des hommes semblant en savoir plus que lui sur sa vie et notamment sur cette histoire délirante qui lui arrive, y compris le suicidé du début de cette aventure. Idem pour sa femme morte, revenue comme un fantôme.
Canalblog DVD Marebito28

Canalblog DVD Marebito19

Canalblog DVD Marebito29

A la fin Masuoka décide de retourner dans les ténèbres de la Terre, avec sa nouvelle compagne. Celle-ci le fixe, comme si elle avait obtenue ce qu'elle voulait. Cette fois c'est elle qui tient la caméra et c'est Masuoka qui est terrifié.
Canalblog DVD Marebito31

Canalblog DVD Marebito32

Canalblog DVD Marebito33

Canalblog DVD Marebito34



Posté par David Yukio à 20:51 - Cinéma japonais - Permalien [#]