Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

02 mars 2008

Les anges dans les mangas et animes



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


             

Canalblog Anime Anges010Un des plus beaux anges que je connaisse :-)

Les anges, messagers du Dieu chrétien, sont très présents dans les mangas et animes. Que ce soit dans X de Clamp, Ah my goddess, Angel sanctuary, On your mark de Miyazaki... ils sont étonnement présents alors que la religion chrétienne est plus que minoritaire au Japon. Dans une revue une jeune japonaise disait qu'ils avaient un côté romantique... Difficile d'en savoir plus, je pense que les japonais se sont approprié cette figure de la culture occidentale et l'ont détournée de son sens premier pour l'adapter à leurs besoins (c'est la fameuse théorie du "bleu plus bleu que bleu"). Ajoutez à celà un fort goût pour l'exotisme de la part des japonais et on comprendra un peu plus pourquoi ces belles créatures se retrouvent sous le cien nippon :-)

Dans les mangas et animes ils représentent souvent des êtres divins ou des humains dotés de pouvoirs extraordinaires. Ils sont bons ou mauvais, à protéger (On your mark, Clover; le personnage dans ce cas est souvent une fillette) ou dangereux (X de Clamp; c'est souvent un homme alors ) mais leur présence ne laisse pas indifférent et annonce souvent de graves complications dans une vie normale voir un bouleversement sans nom (Ah my goddess).

Un manga s'appelle Angel sanctuary, un autre Angel heart (de Tsukasa Hojo), un autre DNA Angel. Un film s'appelle Tenshi no tamago (L'oeuf de l'ange), le très beau court métrage On your mark réalisé par Hayao Miyazaki. On les voit aussi dans les jeux vidéos (Baten Kaitos où le héros a une aile mécanique et une en plumes)... bref, ils ont envahi l'imaginaire nippon!!!!! Je ne parle même pas de la série Neon Genesis Evangelion où les ennemis sont désignés comme Anges car ils n'en ont que le nom mais pas l'apparence; mais quand même, elles s'appellent Anges et ce n'est pas par hasard.

Ils, ou elles le plus souvent, sont très basiques en ce qui concerne leur émotions, ce sont soit des êtres d'innocence échoués dans notre monde, soit des êtres de destruction venus pour purifier notre onde mais jamais ils ne font dans la demi mesure.

Certaines de ces ailes sont discrètes, genre décoration, d'autres immenses, certaines blanches, d'autres noires, beaucoup sont faites de plumes, quelques unes sont mécaniques, d'autres ressemblent à des voiles transparentes mais peu ont l'aspect d'ailes de chauves souris comme Satan (dans notre religion il a été condamné à troquer ses belles ailes plumeuses contre d'infames ailes de toile...).


Voici quelques exemples d'anges vus par les japonais :-)

Canalblog Anime Anges002

 

Canalblog Anime Anges015L'ange dans toute son innocence... Vous remarquerez les ailes faites de plumes ou d'une matière genre voile

Canalblog Anime Anges008

 

Canalblog Anime Anges009Le superbe Haibane renmei avec des anges munis de petites ailes, pas toujours blanches

Canalblog Anime Anges003

 

Canalblog Anime Anges004

L'ange de Clover avec ses ailes mécaniques
Canalblog Anime Anges013
Clover encore; j'adore ses ailes...

Canalblog Anime Anges005

 

Canalblog Anime Anges019

Canalblog Anime Anges006Rei de Neon Genesis Evangelion

Canalblog Anime Anges017

Canalblog Anime Anges016Le très beau On your mark de Hayao Miyazaki où deux policiers aident un ange à échapper à la terre

Canalblog Anime Anges001

Canalblog Anime Anges014Le fameux Angel Sanctuary

Canalblog Anime Anges020Cette fois les os des ailes sont visibles

Canalblog Anime Anges011

 

Canalblog Anime Anges012

 

Canalblog Anime Anges024X de Clamp avec Kamui le héros et ses ailes blanches et un autre personnage protégeant la Terre

Canalblog Anime Anges007
Ah my goddess   

Canalblog Anime Anges025Gunnm, Alita battle angel, avec Gally et son corps mécanique

D'autres anges
Canalblog Anime Anges022


Canalblog Anime Anges023

 

Posté par David Yukio à 16:53 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

16 décembre 2007

Fever, manhwa d'ados à la dérive


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Un manhwa ( et non pas manwha ) est une bande dessinée coréenne. On en trouve de plus en plus en librairie ces dernières années, surfant sur le succès des mangas.

Fever est l'un des meilleurs manhwa que je connaisse, oeuvre de la dessinatrice Park Hee Jung. Sur 4 tomes elle nous raconte l'histoire d'ados à la dérive, mal dans leur peau, se cherchant comme souvent à cet âge. Là où j'ai craqué c'est plus par la beauté des dessins, des personnages que l'histoire proprement dite qui est assez complexe par le nombre de protagonistes.

J'aime bien aussi ces prénoms qui changent de ce que je lis d'habitude : yang bo-ram, heon-in, souyone, halip, jijunn...

Fever, un grand bol d'air frais dans la BD asiatique :-)

Canalblog Manga Fever Couverture01
Tome 1

Canalblog Manga Fever Couverture02
Tome 2

Canalblog Manga Fever Couverture03
Tome 3

Canalblog Manga Fever Couverture04
Tome 4

Voici une galerie des héros, j'espère que vous tomberez comme moi sous le charme de ces dessins :-)
20115580

Canalblog Manga Fever002

Canalblog Manga Fever004

Canalblog Manga Fever006

Canalblog Manga Fever017

Canalblog Manga Fever010


Canalblog Manga Fever014


Canalblog Manga Fever012

Canalblog Manga Fever011

Canalblog Manga Fever008
Je craque je craque complètement :-)



Posté par David Yukio à 11:15 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

30 septembre 2007

Jeanne et Serge (Attacker You) - Scènes censurées



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Canalblog Anime Attacker You DVD VO01 01

Canalblog Anime Attacker You DVD VO01 02
DVD japonais 01

Canalblog Anime Attacker You DVD VO02 01

 

Canalblog Anime Attacker You DVD VO02 02
DVD japonais 02

Canalblog Anime Attacker You DVD VO03 01

 

Canalblog Anime Attacker You DVD VO03 02
DVD japonais 03

La série Jeanne et Serge (Attacker You) sur le volley ball a fait les beaux jours de la 5 à la fin des années 80. Elle est sortie il y a quelques années en DVD en France mais pas dans une version sous-titrée ni intégrale, ce qui a déçu beaucoup de fans.

Cette série est aussi connue pour avoir été pas mal censurée d'où cet article à partir des 3 premiers DVD japonais qui, bien sur, n'ont ni doublage ni sous-titre étranger...

Chaque DVD contient 5 épisodes, la qualité de l'image est bien sur meilleure que sur les DVD français (où aucun nettoyage de l'image n'a été fait à tel point que c'est triste de voir autant de poussières). En revanche les couleurs ne sont pas top sur la VO et les voix françaises me semblent plus agréables à entendre et sont surtout plus claires que sur la VO. Sur la version japonaise on a du mal parfois à entendre distinctement les conversations. Quant à la voix de Jeanne, ben, comment dire, celle française reflète mieux sa personnalité que les petits cris de la doubleuse japonaise.

Le but de ce post est de parler de scénes JAMAIS vues en France (j'ai vu la série en 1987, sur la 5, puis les multiples rediffusions, c'est dire si j'ai été surpris par certaines scènes où la censure s'est exercée). Je ne parle donc pas ici des scènes de violence de Daimon à l'encontre de ses joueuses car si elles sont absentes des DVD français, on les a déjà vues sur la défunte 5. Les scènes coupées en 1987 concernent plutôt des passages osés entre ados et adultes et des scènes de petites culottes, bien fréquentes dans les animés japonais!


Premier épisode "Une nouvelle compagne d'école"
Début de l'épisode, quand Jeanne est chez elle et qu'elle vient de prendre une douche, elle entends Sunny crier car il a fait déborder la baignoire. SCENE INEDITE "à ce moment là la serviette que porte Jeanne autour de sa poitrine tombe et on voit ses seins pendant 3 secondes". OK, c'est pas capital mais bon, ça surprends, et puis si les japonais jugaient cela montrable dans leur pays, pourquoi pas dans le notre?

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 10min 15sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 10min 21sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 10min 24sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 10min 25sec

Au milieu de cet épisode, SCENE INEDITE "Jeanne sort en catastrophe de sa salle de classe au moment de la récréation et file vers les toilettes. Elle est tellement pressée qu'elle se trompe et va dans celles des garçons, qu'on voit sortir en vitesse on ne peut plus génés. Quand elle en ressort, on fait le raccord avec la VF car elle croise Sabi et Shina (les deux amies de Peggy) qui l'entraînent au gymnase pour être défiée par Peggy."

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 12min 49sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 12min 51sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 12min 53sec

A la fin du premier épisode, il y a une scène capitale censurée en France. Le soir, quand Jeanne tient Sunny par la main et retrouve son père, SCENE INEDITE "elle explose de colère contre celui-ci, reçoit une gifle de sa part puis gifle son père à plusieurs reprises sans qu'il réagisse!!!!!" Apparemment elle lui reprocherait de ne pas avoir élevé sa propre fille alors qu'il a adopté un autre enfant (sunny). La scène doit faire 30 secondes. On voit bien dans la VF que Jeanne serre les dents, en colère, en voyant son père puis, curieusement, on saute cette scène comme si de rien n'était pour retrouver une famille heureuse de s'être retrouvée.

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 20min 41sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 20min 46secJeanne, se prenant une gifle pour avoir accusé son père

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 20min 59secEt qui ne se laisse pas faire!

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 04sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 05sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 13sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 19sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 31sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode01 - 00hr 21min 43secOn part sur de nouvelles bases, celles d'une famillle unie


Deuxième épisode "Le prince charmant"
Dans le combat contre Saburo et sa bande, dans un terrain vague où ils voulaient racketter deux collégiens, Jeanne saute sur le visage de Saburo les jambes grandes écartées (à la façon de Kekkou kamen de Go Nagai pour les connaisseurs). On voit qu'elle porte sa fameuse culotte avec un panda : cette scène est deux fois plus longue que dans la VF. A priori c'est pas grand chose mais c'est là l'origine du drapeau des supporters de Jeanne :-))

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 31min 00sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 31min 02sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 31min 05secUne rencontre qui marquera à vie Saburo!

Dans la suite de l'épisode, les motards de Saburo viennent au collège pour retrouver Jeanne. On a là une scène totalement coupée en France SCENE INEDITE "les motards tournent autour des filles en soulevant leurs jupes car ils n'ont pour indice pour identifier jeanne que le fait qu'elle ait une culotte avec un panda dessus. Cette scène fait 12, 15 secondes. Ensuite on raccorde avec la VF où Daimon leur demande ce qu'ils font ici."

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 25secLes filles viennent avertir leur prof que des motards sont à l'entrée du lycée!

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 36sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 37sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 40secOn comprendra que ce festival de petites culottes n'ait pas été du goût des chaines de télé françaises des années 80

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 44sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 45sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 46secSaburo, le chef des motards et amoureux de Jeanne Azuki!!

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 49sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 36min 51secAh ça, il y en a toujours qui seront spectateurs voyeurs plutôt que sauveurs de jeunes demoiselles en détresse!

Canalblog Anime Attacker You Episode02 - 00hr 38min 05sec

Troisième épisode "Le match"
Lors de sa rencontre avec Monsieur Mitamura, Jeanne lui demande de l'entraîner à smatcher et, dans la VO, elle le presse plus longuement contre lui que dans la VF. Rien de coquin mais bon, on comprends mieux la gêne de Mitamura. SCENE INEDITE "Lors de la nuit suivant leur visite aux 7 Fighters, Jeanne fait un rêve où elle court vers Mitamura et l'embrasse." Cette scène aussi a été coupée en France, certainement à cause de la différence d'âge entre les deux personnes.

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 56min 55secChaud, très chaud!

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 56min 56sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 57min 00secDany Mitamura se réveillant en sueur alors que Jeanne rêve de lui!

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 57min 09sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 57min 25sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode03 - 00hr 57min 26secCela se précise, non?

Rien d'autre de notable, surtout que les épisodes 4 et 5 sont le premier match de Jeanne contre les Sunlight Players et qu'on en a vu l'intégralité en France.


Quatrième épisode "Mon premier match"
Une scène où Jeanne est encore très proche de Dany!

Canalblog Anime Attacker You Episode04 - 00hr 59min 33sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode04 - 00hr 59min 36secSueurs froides quand Jeanne se colle à vous...

Canalblog Anime Attacker You Episode04 - 00hr 59min 40sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode04 - 00hr 59min 43secAlors là, elle l'agrippe littéralement!


Sixième épisode "La victoire de serge"
Durant l'entraînement des titulaires, Daimon s'en prend violemment à une jeune joueuse, appelée Yokita car c'est à la réception qu'elle est la plus forte mais elle travaille de moins en moins cette partie. Il décide alors de la chasser de l'équipe. Yokita se jette à ses pieds le suppliant de revenir sur sa décision mais rien n'y fait. Peggy s'interpose alors, lui demandant de lui laisser une seconde chance. Daimon n'aime pas qu'on discute ses décisions, SCENE INEDITE "il gifle alors à plusieurs reprises Peggy, bien plus violemment que dans la scène française car elle s'écroule par terre, un filet de sang tombant de sa bouche." Dans la scène française, Peggy ne reçoit qu'une gifle.

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 09secYokita, sur le point d'être renvoyée.

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 33secDaimon le démon d'Hikawa, l'entraîneur de fer

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 35secLa belle, la très belle Peggy ... aux cheveux bleus

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 38sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 47secLes gifles commencent à pleuvoir sur Peggy qui conteste la décision de Daimon!

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 48sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 51sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 55secLe sang de Peggy!

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 56sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 05min 57sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 06min 00sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 06min 07sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode06 - 00hr 06min 13sec

Septième épisode "Une lettre d'amour"

Serge et Peggy discutent en marchant, serge lui expliquant que s'il entraîne les remplaçantes c'est pour qu'elles aiment le volley-ball comme eux deux, pour qui c'est une passion. Jeanne les voit et se jure de se battre pour sortir avec serge, qu'elle ira jusqu'au bout! Kibi et une autre remplaçante entendant cela "jusqu'au bout" commencent à prendre peur car elles connaissent le caractère emporté de Jeanne et imaginent plusieurs choses SCENE INEDITE "Elles pensent notamment que jeanne va coucher avec serge, on les voit tous les deux, visiblement dans un lit, prêt à s'embrasser". Mais finalement non, jeanne dit simplement qu'elle lui offrira quelque chose pour la saint valentin. Kibi et son amie retrouvent leurs esprits, Jeanne se dirige alors vers son casier et y trouve une lettre d'amour signée S. T.

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 30min 19sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 30min 22sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 30min 36sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 30min 37secAprès Dany Mitamura, Serge Takiki... il les lui faut tous ma parole!

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 31min 08sec

Jeanne se rends au stade olympique car elle pensait sortir aujourd'hui avec Serge, suite à la lettre d'amour signée S.T. (c'est une lettre de Saburo en fait) lui proposant un rendez-vous. C'set alors qu'elle le voit avec Peggy, se dirigeant vers ce batiment où vont s'exhiber les équipes olympiques japonaises. Jeanne s'y rend et constate que le niveau de ces équipes est extraordinaire. Elle voit dany Mitamura parmi les joueurs et l'appelle jusqu'à perdre l'équilibre, passer à moitié dessus la rambarde de sécurité, SCENE INEDITE "montrant sa culotte à tout le monde jusqu'à ce que sunny vient la sortir de ce mauvais pas". Ensuite elle se dispute avec un journaliste télé et là encore, une petite culotte supprimée en France.

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 41min 24sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 41min 25sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 41min 28sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 41min 30secEncore une belle prestation de Jeanne!

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 42min 21sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode07 - 00hr 42min 32sec

Huitième épisode "Une rencontre amicale"

Un match a lieu entre les titulaires et les remplaçantes, Jeanne et kibi font partie des remplaçantes. Saburo emprunte le micro de deux filles pour commenter le match à leur place SCENE INEDITE "les deux filles ne se laissent pas faire, sautent sur saburo, l'une lui écarte les cuisses alors qu'on voit une autre avec une terrible paire de tenailles à la main!! Ensuite on entends les cris de saburo pendant 5 secondes, relayés par les hauts parleurs de l'école dans toutes les classes" puis la scène s'arrête et il commente le match. La dernière image est un mannequin en argile utilisé en cours de dessin se cachant les parties génitales... à quoi ont servi les tenailles?

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 29sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 41sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 43sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 44sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 46secMais qu'est-ce qu'elles ont bien pu attraper pour qu'il ait mal comme ça?

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 48secVous avez vu les tenailles?

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 51sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 54sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 57sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 51min 58secLes cris de Saburo sont retransmis dans toute l'école!

Canalblog Anime Attacker You Episode08 - 00hr 52min 05secLà je pense que c'est clair... pauvre Saburo!


Dixième épisode "L'amitié"
C'est dimanche, toutes les joueuses d'Hikawa, à l'exception de Peggy, Sina et Sabi se rendent au gymnase des 7 Fighters car Kibi, complexée par sa petite taille, songe à abandonner le volley. Serge conseille à Jeanne d'aller voir une joueuse des 7 Fighters qui lui remontera le moral. A noter une scène de petite culotte coupée, quand jeanne saute sur dany mitamura et s'écrase sur le panneau de basket puis chute par terre.

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 24sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 33secAh oui, quand même!

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 34sec
Autre SCENE INEDITE "Les joueuses d'Hikawa se changent dans les vestiaires puis Jeanne dit quelque chose qui fait exploser de colère ses amies car elles lui jettent leurs sacs à la figure et, de plus, la joueuse la plus forte de l'équipe l'écrase de sa poitrine contre un mur".

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 36sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 38secUn vrai festival de japonaises en sous-vêtements!

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 40secMais qu'a t-elle dit?

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 41sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 43sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 45sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 49sec

 

Canalblog Anime Attacker You Episode10 - 01hr 47min 53sec

 

Posté par David Yukio à 16:04 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

05 septembre 2007

DVD des génériques des séries télés Toei Animation de 1963 à 1989



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Voici les jaquettes de trois DVD reprenant tous les génériques des séries animées de la TOEI de 1963 à 1989. Ces dvd compilent donc les génériques de début et de fin ( opening / ending avec les différentes versions existantes ) des séries des années 1963 ( en noir et blanc ) jusqu'à 1989. Au hasard des DVD on tombe sur Goldorak, Albator, Tiger Mask, Cyborg 009, Mazinger Z, Devilman, Dragonball, Saint Seiya... soit la fine crème des studios nippons. Je vous conseille vivement cet achat s'ils sont encore disponibles car c'est plus de 30 ans d'animation japonaise qui s'offrent à vous, de sa naissance grand public à  son l'explosion au niveau mondial :-)

CanalBlog DVD Toei Generiques 1963 1975 01

CanalBlog DVD Toei Generiques 1963 1975 02
97 minutes

CanalBlog DVD Toei Generiques 1976 1982 01

CanalBlog DVD Toei Generiques 1976 1982 02
116 minutes

CanalBlog DVD Toei Generiques 1983 1989 01

CanalBlog DVD Toei Generiques 1983 1989 02
105 minutes


Posté par David Yukio à 20:17 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

01 juillet 2007

Paradise Kiss de Ai Yazawa



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Ai Yazawa est mondialement célèbre pour son manga Nana dont une série télé et deux films ont été tirés et qui connait un grand succès ici en France. Une autre de ses oeuvres, moins connue, est aussi disponible en français, il s'agit d'un shôjô manga de 5 tomes intitulé Paradise Kiss publié chez Kana. J'avoue avoir eu un coup de foudre en le lisant, j'ai adoré les personnages, leur psychologie finement détaillée, les situations émouvantes, la foi dans l'avenir, la rage de vivre et la tristesse qui s'en échappe... Et que dire de la beauté des dessins, de la beauté des personnages, de la maîtrise du pinceau d'Ai Yazawa qui peut donner ici toute sa démesure puisque le manga se passe dans le monde de la mode.

Je vous livre ici un très court résumé du manga, mon objectif étant plutôt de vous mettre quelques dessins pour vous donner envie de découvrir cette oeuvre. L'héroïne s'appelle Yukari Hayasaka, une bosseuse qui n'a pour seul horizon que l'école, les concours d'entrée à la fac et faire plaisir à sa mère en étant première de sa classe... bref rien de bien excitant :-( Un jour elle entre en contact avec les étudiants de l'école d'art Yazawa qui lui proposent de devenir mannequin pour le défilé de fin d'année de leur école. Très réticente au départ elle va fondre devant Georges, le styliste de Paradise Kiss, la marque de vêtements de ces quatre étudiants. Leur histoire sera mouvementé, entre passion et froideur et s'étalera sur 5 tomes.

Voici un lien français qui présente bien la bd : http://membres.lycos.fr/parakiss/

Les couvertures françaises
Canalblog Manga Paradise Kiss005
Yukari

Canalblog Manga Paradise Kiss007
Georges

Canalblog Manga Paradise Kiss009
Miwako

Canalblog Manga Paradise Kiss003
Arashi

Canalblog Manga Paradise Kiss001
Isabella

Canalblog Manga Paradise Kiss011
Yukari Hayasaka, notre héroïne qui ne fait que la tête au début de l'histoire. Qui a parlé de frustration?

Canalblog Manga Paradise Kiss016
Georges, le styliste de Paradise Kiss
     

Canalblog Manga Paradise Kiss012

Canalblog Manga Paradise Kiss013
Arashi et sa copine Miwako qui font aussi partie de Paradise Kiss


Voilà pourquoi j'aime ce manga, ses dessins sont superbes, il s'agit même plus d'illustration que de bande dessinée.

Canalblog Manga Paradise Kiss018

Canalblog Manga Paradise Kiss020

Canalblog Manga Paradise Kiss026

Canalblog Manga Paradise Kiss025 

Canalblog Manga Paradise Kiss019

Canalblog Manga Paradise Kiss022
Cette image est trop triste, snif!

Canalblog Manga Paradise Kiss021

Canalblog Manga Paradise Kiss031

Canalblog Manga Paradise Kiss017
J'adoooooooooooooooooooooooooooooooore son sourire et ces personnages blancs!

Canalblog Manga Paradise Kiss027
Elle sourit enfin, après tant et tant d'épreuves :-)

Canalblog Manga Paradise Kiss023

Canalblog Manga Paradise Kiss033

Canalblog Manga Paradise Kiss032
Quel beau couple!

LA robe du festival :-)
Canalblog Manga Paradise Kiss029

Canalblog Manga Paradise Kiss028

Canalblog Manga Paradise Kiss030

La version couleur, tellement plus belle :-)
Canalblog Manga Paradise Kiss034


Avez-vous été séduits par ces quelques extraits du manga? Il est vraiment magnifique, que vous soyez fille ou garçon je vous le recommande très chaudement. Il s'agit d'une belle et intense histoire d'amour qui m'a fait rêver :-)


Posté par David Yukio à 19:21 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

19 août 2006

Elfen lied, ses paysages et couleurs



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".
             


CanalBlog Anime Elfen Lied027

CanalBlog Anime Elfen Lied029

Elfen Lied est une série qui aura fait couler beaucoup d'encre à cause de ses scènes gores, ses petites culottes complaisamment montrées mais aussi pour son magnifique générique d'ouverture ( une chanson en latin sur des images inspirées des tableaux de Gustav Klimt ). Je ne reviendrai pas en détail sur ces aspects mais je confirme que malgré des personnages très kawaii ( mignons ) et jeunes ainsi qu'une forte dose d'humour et de légèreté, c'est une oeuvre d'une grande noirceur avec nombre de meurtres, membres tranchés et d'actions sadiques; à réserver à un public averti donc!


Brève présentation de la série
Année de production : 2004
Genre : drame - horreur
Studio : Vap & Genco
Auteur : Okamoto Rin
Durée : 13 épisodes de 25 minutes

Lucy est un Diclonus, un mutant né suite à une infection virale et capable de matérialiser des bras surnuménaires d'énergie pouvant détruire tout ce qui se trouve à plusieurs mètres alentours. Les Diclonus sont en outre dotés d'une haine terrible pour l'humanité, c'est pourquoi ils sont emprisonnés et tenus au secret le plus absolu. Après son évasion du centre où elle est étudiée soldé par un terrible carnage, Lucy perds la mémoire et devient une créature inoffensive seulement capable de prononcer le mot Nyu. Elle est alors recueillie par Kota et Yuka dans la ville de Kamakura. Ils sont alors bien loin de se douter dans quelle tragédie ils se trouvent impliqués puisque l'agence qui étudiait Lucy a décidé de la tuer par tous les moyens! La série se centrera alors sur la vie quotidienne de la petite famille formée de Kota, Yuka et Nyu et des tentatives d'assassinat sur Nyu qui retrouve malheureusement par intervalles sa mémoire et son agressivité.

CanalBlog Anime Elfen Lied030
Lucy la Diclonus psychopathe

Le point qui m'a le plus impressionné dans cet anime, en dehors du mélange inattendu gore-kawaii, c'est la qualité des décors, des paysages et les couleurs douces ou vives qui sont un enchantement pour les yeux. Qui après avoir vu cet anime pourra encore dire du mal de l'animation faite par ordinateur? J'ai donc décidé d'écrire un article pour rendre justice à cet aspect de la série rarement mentionné dans les sites que j'ai consultés.

Vous me direz qu'il s'agit juste de décors, d'un élément sans importance dans l'histoire mais je pense qu'au contraire ces décors et paysages instillent un sentiment de sérénité, de calme, une atmosphère de bien-être dans le déroulement des épisodes, ce sont des pauses plus ou moins longues et rendent les explosions de violence encore plus effrayantes puisqu'elles se déchaînent dans un environnement quasi-paradisiaque ( jettez un coup d'oeil sur les captures écrans, elles ne vous donnent pas envie de vivre à Kamakura? ).


Les paysages et la ville de Kamakura

CanalBlog Anime Elfen Lied007Un petit paradis qui va se transformer en enfer

CanalBlog Anime Elfen Lied025

CanalBlog Anime Elfen Lied004Joli choix de couleurs violet, vert...

CanalBlog Anime Elfen Lied006

CanalBlog Anime Elfen Lied008Quel calme émane de cet endroit

CanalBlog Anime Elfen Lied026

CanalBlog Anime Elfen Lied001

CanalBlog Anime Elfen Lied003

CanalBlog Anime Elfen Lied010La nature omniprésente - un trait typiquement japonais

CanalBlog Anime Elfen Lied011Superbe lumière avec des couleurs douces et reposantes

CanalBlog Anime Elfen Lied012


Paysages avec des personnages

CanalBlog Anime Elfen Lied022

CanalBlog Anime Elfen Lied002J'adoooooooooooooooooooore ce violet!

CanalBlog Anime Elfen Lied005

CanalBlog Anime Elfen Lied009

CanalBlog Anime Elfen Lied018

CanalBlog Anime Elfen Lied019


Le soir, avec ses teintes chaudes


CanalBlog Anime Elfen Lied023

CanalBlog Anime Elfen Lied016

CanalBlog Anime Elfen Lied017

CanalBlog Anime Elfen Lied013

CanalBlog Anime Elfen Lied015

CanalBlog Anime Elfen Lied014

CanalBlog Anime Elfen Lied021

CanalBlog Anime Elfen Lied024


Les comparaisons entre le générique de début et les tableaux de Klimt

CanalBlog Anime Elfen Lied028Superbe hommage à Klimt!

CanalBlog Anime Elfen Lied031

CanalBlog Anime Elfen Lied032

CanalBlog Anime Elfen Lied033


Partie multimédia


L'opening sur Youtube :-)
http://www.youtube.com/watch?v=t1LN6-iasEE


L'ending sur Youtube aussi!
http://www.youtube.com/watch?v=BC9-C8w2RHk


Posté par David Yukio à 11:40 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

05 février 2006

Serial Experiments Lain



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



CanalBlog Anime Lain Debut

Serial experiments Lain est la première merveille de Yoshitoshi Abe, auteur récemment du sublime Haibane Renmei - Les ailes grises. Cette série de 13 épisodes de 1998 est disponible en coffret DVD VOSTF depuis Janvier 2006. Je l'avais déjà visionnée en K7 il y a bien longtemps mais j'ai redécouverte cette série fascinante, d'où ce post pour vous faire partager mon plaisir!

L'héroïne, Lain Iwakura, est une collégienne de 14 ans, solitaire, mal dans sa peau, un peu perdue dans ce monde. Peu d'amies, des parents distants, une grande soeur un peu hautaine, cette fille sans histoire va voir sa vie basculer avec le suicide d'une de ses camarades de classe, Chisa Yomoda. Peu après la tragédie Lain reçoit un e-mail de Chisa pourtant décédée...

Peu intéressée par les ordinateurs et le réseau appelé Wired ( une version améliorée d'Internet ), Lain va petit à petit se passionner pour l'informatique et se connecter durant des heures au Wired pour comprendre pourquoi Chisa Yomoda voulait intégrer le réseau en se suicidant, pourquoi sa vie quotidienne s'effrite un peu plus chaque jour et à quoi correspondent ses multiples hallucinations. Elle y fera de troublantes découvertes, un double d'elle même semble exister dans ce réseau des réseaux, un groupe de hackers surnommé les Knights lui en voudrait au point de vouloir la tuer, deux mystèrieux Men in black rodent devant sa maison... Et ces fils électriques, omniprésents dans les rues avec leur boudonnement incessant, s'étendant à perte de vue, quel est leur rôle?

Au fil des épisodes, par des touches subtiles, Lain comprend que la barrière entre le Wired et le monde réel est plus ténu qu'on ne le croit, elle va alors commencer un voyage initiatique en quête de sa personnalité, bien loin de se douter de ce qui l'attends.


Ce dessin-animé a immédiatement rencontré un énorme succès : graphisme somptueux, scénario complexe fusionnant réalité, technologie et monde virtuel, interrogations sur les origines et l'existence, palette de couleurs pastel du plus bel effet, ambiance onirique et reposante... un chef d'oeuvre et un vrai coup de coeur en ce qui me concerne!!

Il est vrai que Serial experiments Lain est une oeuvre complexe, exigeante, qui ne se donne pas facilement, posant de nombreuses questions existentielles mais c'est aussi une merveille pour qui aime les histoires riches, les thèmes ardus ainsi que les recherches esthétique sur les couleurs. C'est également un animé calme, lent dans son déroulement, souvent contemplatif, les personnages sont posés, sèrieux voir graves et j'adore cette ambiance envoutante, d'où ce petit post :-)


Voici plusieurs extraits de la série pour vous immerger un peu dans le monde fantastique de Lain; de belles images valant mieux qu'un long discours, en espérant vous avoir donné envie de découvrir ce bijou de l'animation!!


Lain
CanalBlog Anime Lain01Lain, avec un regard souvent perdu

CanalBlog Anime Lain02Dans son pyjama d'enfant. Au fond, l'écran de PC l'appelle

CanalBlog Anime Lain04Et dire que Lain ne savait même pas comment se connecter au net

CanalBlog Anime Lain05Son monde s'évapore graduellement, comme ses doigts


La famille de Lain
CanalBlog Anime Lain Famille01 MereSa mère, superbe, froide et distante

CanalBlog Anime Lain Famille02 PereSon père, au début proche de Lain puis il deviendra de plus en plus détaché, énigmatique

CanalBlog Anime Lain Famille03 SoeurSa soeur, encore plus perdue que Lain parmi tous ces évènements


Autres personnages
CanalBlog Anime Lain Amis01Les seules amies de Lain

CanalBlog Anime Lain Autres02 Men In BlackLes Men in black : agresseurs, protecteurs?



Les décors
CanalBlog Anime Lain Décor01Scène d'ouverture avec un superbe vert

CanalBlog Anime Lain Décor04Une rue; vous noterez les taches de sang dans les ombres. Etrange, étrange...

CanalBlog Anime Lain Décor05L'école de Lain; jolies couleurs pastel

CanalBlog Anime Lain Décor06 MaisonSa maison, avec les mêmes couleurs reposantes


La solitude
Même chez elle, Lain est seule, terriblement seule
CanalBlog Anime Lain Décor07 Maison

CanalBlog Anime Lain Décor08 Maison

CanalBlog Anime Lain Décor09 Maison

Les fils
Omniprésents, ils barrent l'horizon de Lain comme une cage gigantesque.
CanalBlog Anime Lain Fils01

CanalBlog Anime Lain Fils02

CanalBlog Anime Lain Fils03


Trips psychédéliques

Quelques captures de scènes qui surprennent la première fois :-)
CanalBlog Anime Lain Autres03

CanalBlog Anime Lain Autres04

CanalBlog Anime Lain FinUn excellent résumé de la série


Posté par David Yukio à 11:04 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

19 décembre 2005

Premier manga traduit en France? 1969


 
Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Canalblog Livres Sumo Budo Magazine Cover

Budo magazine Europe était une revue de 50 pages bilingue français - anglais destinée aux judokas et budokas. Dans ce numéro 4 d'octobre 1969 ( j'ai bien dit 1969 ), la rédaction innove en décidant de publier pour la première fois un manga traduit en français. Ce numéro commence donc avec 7 pages d'un manga intitulé "La dramatique histoire Budo du samouraï Shinsaburo"; c'est la seule information permettant d'identifier cette histoire puisqu'il n'y a aucune mention ni du dessinateur ni de l'éditeur ou de l'année de publication.

C'est à ma connaissance le premier manga traduit en français, bien avant Akira, Dragonball et le Cri qui tue.

Voici ces pages, avec des cases numérotées pour respecter le sens de lecture japonais et ne pas perturber le lectorat français de l'époque :-)

Canalblog Livres Budo Magazine Manga01

Canalblog Livres Budo Magazine Manga02

Canalblog Livres Budo Magazine Manga03

Canalblog Livres Budo Magazine Manga04

Canalblog Livres Budo Magazine Manga05

Canalblog Livres Budo Magazine Manga06

Canalblog Livres Budo Magazine Manga07


Mise à jour 09/08/2008
Un excellent article ici, pour en savoir plus sur ce manga
http://www.bdzoom.com/spip.php?article3468


Mise à jour 14/04/2008

Sur le site Forum Japon, à l'adresse http://www.forumjapon.com/forum/viewtopic.php?t=11179&start=0&postdays=0&postorder=asc&highlight=budo

j'ai appris que le mangaka est 平田弘史 Hiroshi Hirata et le manga 武士道無惨伝 BuShiDô MuZanDen ou bien 烈願記 RetsuGanKi. Un grand merci à Red Helling pour ses précisions.

Un autre lien ici http://bededazi.over-blog.com/article-13316566.html


Mise à jour 14/11/2009

Voici un petit historique de la revue Budo magazine Europe pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le comment du pourquoi de l'arrivée de ces mangas en France.

Cette revue a été fondée en 1950 (si je ne me trompe pas), par un des pionniers du karaté en France, Henry Plée. Cet homme est une véritable légende dans le milieu des arts martiaux et ce depuis 50 ans; il est notamment 10ème dan de Karaté (excusez du peu). Son site, non officiel, http://www.henryplee.com/index.htm. La revue a tenu 19 ans, jusqu'à fin 1969, avant d'être reprise par un disciple de M. Plée, Roland Habersetzer, lui aussi une très grande figure du karaté français. La revue, sous sa nouvelle forme, a paru de janvier 1970 à décembre 1973, en recommençant la numérotation à 1 ce qui a fait croire à certains que cette revue date de 1970 et non pas de 1950! Pour info, les sommaires des numéros de ces quatre années http://www.encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr/budomagazine/index.html. Les mémoires de Rolan Habersetzer sont disponibles en PDF ici http://www.encyclopedie-arts-martiaux-habersetzer.fr/memoires/index.html; dans les pages 34 à 36 il parle de ses années de rédacteur sur la revue et comment cette aventure se finit.

Désireux d'en savoir plus sur cette revue et pourquoi des mangas y furent traduit dans les années 60, j'ai pris contact avec le webmaster du site de M. Plée. Après en avoir parlé avec le principal intéressé voici sa réponse "Vers 1960, lors d'un voyage au Japon, il a découvert les mangas, et a pensé que ce serait une bonne chose d'en publier pour donner un nouvel essor à la revue Bushido Magazine. Il en a donc ramené une centaine (qu'il possède toujours) la plupart étant d'origine martiale étant donné le contenu de la revue. Mais ça n'a pas rencontré un grand succès dans le public français et il a fini par se désintéresser de la chose."

L'information capitale suite à cet échange de mail est donc que c'est au début des années 60 et non pas en 1969 que les premiers mangas ont été publiés en France... J'ai essayé d'avoir des infos plus précises, numéro et année de la revue concernée, mais pour le moment je n'ai pas eu de réponse.

Dire qu'il y a encore quelques années on pensait que les premiers mangas visibles en France dataient de 1978 avec la revue Le Cri Qui Tue et là on remonte le temps de plus de 15 ans... la préhistoire du manga en France nous réserve peut-être encore de belles surprises!


Mise à jour 17/03/2011

Les mangas publiés dans la deuxième formule de Budo Magazine Europe sont ici http://japon.canalblog.com/archives/2011/03/11/20605141.html!


Mise à jour 31/07/2014
Décidemment, cet article, même dix ans après sa rédaction, continue de vivre sa vie car j'ai trouvé de nouvelles données, exxtrèmement importantes.
J'ai déniché dans une librairie d'arts martiaux le recueil ci-dessous de plusieurs numéros de la revue "JUDO KDK", qui était visiblement publiée en même temps que la revue dont je parle ci-dessus "BUDO Magazine Europe", par la même équipe, mais pas pour le même public (judoka d'un côté, karatéka et autres arts martiaux de l'autre côté).

La numérotation de cette revue est difficile à comprendre mais dans le numéro 3 (volume 19 -5) de Mai 1969, nous avons le vrai début de la publication des mangas de samouraïs dans cette revue. Contrairement à ce que j'ai écris plus haut dans la partie "Mise à jour du 14/11/2009", ce n'est donc pas au début des années 1960 que cette publication a commencé mais en Mai 1969 (jusqu'à preuve du contraire).


Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 01
Couverture du recueil des numéros de "JUDO KDK" de Janvier 1969 à Novembre 1969 (publication bimestrielle sauf l'été, cinq numéros en tout).

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 02
Couverture du numéro de Mai 1969

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 03
Texte d'introduction du numéro, avant l'éditorial.

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 04
Le même texte mais en plus lisible.

"La «REVUE JUDO KDK» et «BUDO MAGAZINE EUROPE» sont deux revues jumelles qui paraissent alternativement chaque mois, sauf l'été (Juillet-Août) et qui sont lues par plus de 110 000 Judokas et Budokas dans le monde. Chaque Revue fait l'objet d'un abonnement séparé. Un abonnement «jumelé» peut être souscrit à un tarif réduit.

La «REVUE JUDO KDK» publie depuis plus de 16 ans la traduction officielle des 12 «Bulletins Judo du Kodokan de Tokyo» (traduits intégralement du japonais) et qui contiennent les nouvelles de la «Fédération Internationale de Judo». Tous les articles documentaires, historiques, techniques publiés ont été écrits par les plus grands Experts et Champions du monde du Judo et sont d'un intérêt capital pour tous ceux qui recherchent la «voie» par le Judo. Chaque numéro contient des «films animés» (flicker books) qui donnent l'animation du mouvement en effeuillant la revue du pouce et donnent la «sensation» du geste avec les nuances impossibles à décrire. Elle contient aussi en exclusivité le roman du Judo «SUGATA SANSHIRO» entièrement composé d'évènements réels survenus aux pionniers du Judo et que le Maître Tsuneo TOMITA 7ème Dan a écrit sous forme de roman pour que les générations futures comprennent le vrai sens du Judo.

Abonnement : un an, FRANCE 20 F (3 ans 50 F), AUTRES PAYS un an 30 F (3 ans 70 F).

«BUDO MAGAZINE EUROPE» est la seule revue entièrement consacrée au BUDO (Karaté-Aikido-Kendo-Kyudo-BoJutsu-NinJutsu, etc). Elle contient des articles historiques, documentaires et techniques sur ces Arts Martiaux par les plus grands spécialistes actuels sans aucun parti pris entre les diverses Ecoles ou Méthodes. Elle contient également des «films animés» (flicker books) qui donnent la sensation, du geste lorsque l'on effeuille la revue du doigt et qu'aucune description ne peut transmettre aussi parfaitement. Chaque numéro contient ces fameuses «Histoires de Dojos» pleines d'enseignements et proches du Zen. L'esprit Budo, plus léger, permet ces illustrations «Budo-Play-Boy» et les estampes «rares» que l'on découvre et redécouvre avec plaisir. Un Panorama Budo donne les information Karaté-Aiki etc... publiées dans toutes les langues dans les revues paraissant dans le monde.

Abonnement : FRANCE un an 20 F (3 ans 50 F) AUTRES PAYS un an 30 F (3 ans 70 F); au numéro 7 F.

Abonnement jumelé «Revue JUDO KDK» / «BUDO Magazine Europe» : FRANCE un an 30 F (au lieu de 40 F), 3 ans 70 F (au lieu de 90 F); AUTRES PAYS un an 45 F (au lieu de 60 F), 3 ans 100 F (au lieu de 180 F).

Cadeaux : à chaque réabonnement l'abonné reçoit un "Aide-Mémoire" «Judo-Karaté-Aikido» ou une Estampe rare. Tout abonné pour 3 ans reçoit 3 cadeaux ou un relieur plastifié (pour 3 année de revues). UTILISER SI POSSIBLE LES BONS DETACHABLES CONTENUS DANS CHAQUE REVUE."

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 05
Editorial

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 06
Editorial en plus lisible.

"EDITORIAL

Notre Revue s'excuse du retard de parution de ce numéro, et probablement du décalage qui surviendra dans les numéros suivants.

En effet un incendie assez important ayant détruit la majorité de nos documents, et une année de revue se devant d'être préparée au moins à 75 %, nous nous sommes trouvés dans I'impossibilité totale de paraitre. D'autant plus qu'une grande partie de nos documents sont japonais.

Nous avons donc dû prendre un contact urgent avec le Japon pour récupérer ce qui avait été détruit, et les délais entre les ordres, factures, règlements (surtout avec le contrôle des changes actuel) et l'envoi - il faut compter 3 mois entre le règlement et l'arrivée en France - nous avons pris un retard considérable que nous allons nous efforcer de rattraper au plus tôt.

Nous remercions nos lecteurs, qui dans l'immense majorité se sont montrés patients et compréhensifs.

Ces recherches de documents et contacts pris par nos représentants au Japon nous ont permises de trouver de nouveaux documents très intéressants, dont les bandes dessinées de Samouraï, dont nous commençons la publication dans ce numéro. Pour éviter de prendre des pages sur les textes techniques nous avons augmenté le nombre de pages.

Par ailleurs nous nous sommes assurés de la collaboration de 3 spécialistes de talent, MM Habersetzer et Drugard (en France) et Martin (au Japon) dont la contribution régulière nous permettra dès 1970 d'obtenir une revue de grand intérêt et de classe qui PARAITRA CHAQUE MOIS (sauf l'été).

En effet, après un sondage auprès de nos abonnés, dont la quasi totalité est abonnée jumelé aux deux Revues JUDO KDK et BUDO MAGAZINE EUROPE, nous avons décidé de grouper les 2 revues, d'augmenter le nombre de pages, et de paraitre chaque mois, soit 10 numéros par an (puisque nous ne paraissons pas pendant la saison des vacances d été en Juillet et Aout).

Nous n'oublions pas la réaction des lecteurs, en 1966, lorsque pour le VOL XVI nous avions décidé un grand format et de publier JUDO et BUDO dans le même numéro, 5 fois par an. Les Judokas étaient furieux de lire du Karaté ou du Aikido, et les Budokas (surtout les Karatékas) protestaient de trouver du Judo dans leur revue.

La situation est maintenant différente. En premier la compréhension entre les divers Budo est meilleure. En second il est évident que de nombreux articles intéressent les Budo en général (Kuatsu, Shiatsu, Atemis, Histoires de Maîtres ou de Dojo). En troisième nous allons paraitre TOUS LES MOIS avec la technique groupée en cahiers centraux, 4 à 6 pages sur le Judo, autant sur le Karaté, Aikido. Enfin nous allons ne publier qu'EN LANGUE FRANCAISE (ce qui nous fera gagner 1/3 de revue).

Soyez assurés que chacun aura satisfaction, qu'il soit Judoka, Karatéka, Aikidoka ou qu'il pratique un autre Budo. Aucun ne regrettera cette parution mensuelle, d'autant plus que le prix restera celui de l'abonnement jumelé (30 F par an).

Les cahiers techniques du centre seront détachables et comprendront bien entendu des explications qui ne peuvent se trouver dans les ouvrages.

Mais, outre la technique, il nous semblait de la plus grande importance de développer l'esprit BUDO parmi les pratiquants européens de Judo, Karaté, Aiki et pour cela il était nécessaire de grouper les 2 Revues.

C'est ainsi que le roman biographique SUGATA SANSHI RO, que connaissent et aiment les Judokas, sera une découverte pour les Karatékas... car il comprend toute l'essence de l'esprit Budo (et la lutte qui opposa le jeune Judo Kano au vieux Jiu-Jitsu et aux Karatékas de I'époque. Demeure que les Judokas savoureront avec délices les bandes dessinées que nous prévoyons pour 1970, la vie de Musahi (qui tua en duel plus de 60 experts de Ken-Jutsu) et bien d autres surprises."

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 07
Sommaire du numéro

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 08
Sommaire du numéro avez zoom sur le manga publié pour la première fois dans cette revue.

"OIBARA, un drame de Samouraï historique en bandes.

Les bandes dessinées ont maintenant leurs lettres de noblesse et ont été le sujet des derniers bacs. Voici, traduites en français, des bandes dessinées japonaises dont nous avons l'exclusivité, passionnantes et émouvantes, qui nous feront mieux comprendre l'esprit BUDO des Samouraï, en nous distrayant. Dorénavant chaque revue comprendra 8 à 14 pages de ces bandes, et pour cette raison nous avons augmenté le nombre des pages."

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 09
Le texte d'introduction à la publication du manga.

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 10
Le même texte d'introduction mais en plus lisible.

"Nous avons obtenu l'exclusivité de reproduire, traduites, les bandes dessinées publiées au Japon sur les drames du vieux Japon (ainsi que des drames récents d'application de règles anciennes du code de l'honneur japonais - le Bushido).

Nous sommes persuadés que nos lecteurs se réjouiront de notre initiative, car admirablement dessinées, ces "bandes" font mieux comprendre l'esprit du Budo qui les passionnent.

De même que le roman "SUGATA SANSHIRO" est au Japon le livre de chevet de tout Judoka, Karatéka et Aikidoka, car il contient sous forme romancée tout le code du Bushido et tous les principes techniques ou moraux du Budo (les événements ont tous réellement été vécus, mais pour les besoins du roman ont été tous attribués au héros Sugata); de même ces bandes dessinées retracent des événements réels. Que nos fidèles lecteurs, passionnés de technique ne nous accusent pas de sacrifier des pages techniques à des "caricatures" ou "bandes dessinées pour enfants"... ils noteront que nous avons considérablement augmenté le nombre des pages de notre revue pour publier ces bandes dessinées historiques.

L'événement que nous allons vivre se déroule au moyen-âge japonais, et traite du OIBARA qui était l'action de se suicider par Seppuku (harakiri, expression qui n'est jamais employée au Japon, car peu en rapport avec la noblesse d'un suicide aussi difficile et douloureux). Mais la différence entre le OIBARA et le Seppuku classique est très grande.

Pour racheter un déshonneur, ou le déshonneur causé par un parent, il était de tradition de se suicider en s'ouvrant le ventre soi-même selon un certain cérémonial, ce suicide qui dans certains cas évitait la décapitation était appelé "SEPPUKU". Le OIBARA était l'acte de se suicider selon le même cérémonial que le Seppuku par idéal ou à la mort d'un Seigneur ou d'un Parent très cher. C'était en quelque sorte une action exprimant que l'on n'avait plus de raisons de vivre, sans que l'on ait quoi que ce soit à se reprocher.

Le Oibara était de tradition, selon le code du Bushido, à la mort d'un Seigneur sans descendance, les Samouraï du Seigneur exprimant ainsi qu'ils se refusaient à servir un autre Maitre ou à devenir Ronin (Samouraï errant, sans Seigneur). Cette coutume étant dévastatrice, l'Empereur décida que seuls les 20 Vassaux de 1er rang et les Chefs Samouraï auraient droit au Oibara, puis les suicides collectifs par Oibara furent jugés illégaux, interdits, et des sanctions furent prises contre la famille des suicidés, ainsi que contre le Clan des Samouraïs qui se refusait à accepter l'autorité d'autres Chefs désignés par l'Empereur.

Il sera sans doute intéressant de signaler qu'à l'époque où se déroule l'Histoire vécue qui va suivre, c'est à dire au début de l'interdiction du Oibara, le Roi Louis XV interdisait le duel devant les ravages causés par la susceptibilité de ses meilleurs hommes (plus de 20 000 morts par an !). Mais que le duel resta autorisé encore longtemps au Japon, c'est ainsi que le célèbre Miyamoto MUSASHI, dont la vie et le Testament va être publié dans le N° de Décembre et les numéros suivants, tuera dans sa vie quelques 60 des meilleurs escrimeurs et Experts de Kenjutsu... pour mieux comprendre son Art, sans être inquiété."Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 21
Le résumé de l'histoire publiée. "OIBARA FU-SHI. La dramatique histoire Budo d'une famille de Samouraï, vécue réellement au Moyen-age japonais, et traitant de l'antique coutume Bushido du "OIBARA" (oibara : suicide spécial, fu : père, shi : fils)".

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 11
Page 1

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 12
Page 2

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 13
Page 3

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 14

Page 4
Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 15
Page 5

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 16
Page 6

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 17
Page 7

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 18
Page 8

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 19
Page 9

Canalblog Revue Budo Magazine 1969 Mai 20
Page 10

Mise à jour 07/09/2014
Voici le lien vers un de mes articles qui présente la revue "Budo Magazine Europe" : http://japon.canalblog.com/archives/2014/09/07/30542122.html


Posté par David Yukio à 22:15 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

17 septembre 2005

Next Stop ( Sex ) de Atsushi Kamijo - manga zen



Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Canalblog Manga Next Stop Couverture01

Canalblog Manga Next Stop Couverture02

Avril 1997 je quitte ma première société et parmi les cadeaux d'adieu de mes collègues se trouve le tome 1 du manga Next Stop de Atsushi Kamijo ( le titre original est Sex ). Immédiatement c'est le coup de foudre, non pas pour le scénario somme toute banal mais pour le personnage féminin Kaho Saito et les superbes décors omniprésents dans ce manga.

Canalblog Manga Next Stop Kaho02
Kaho à Okinawa, sous un ciel magnifique

Canalblog Manga Next Stop Kaho03
Joli portrait entouré de blanc

"Un été à Okinawa", ainsi débute l'histoire, la belle brune Kaho Saito s'est rendue dans cette île pour y retrouver son ami d'enfance Natsu Kikuchi qu'elle n'a pas revu depuis plusieurs années. Elle y rencontre un jeune voyou, Yuki, daltonien et faisant son petit business dans l'île.

Canalblog Manga Next Stop Yuki01
Yuki, jeune loubard daltonien

Canalblog Manga Next Stop Yuki02
Peu de décor dans ce manga mais beaucoup d'espaces vides

Très vite il va affronter un gang qui veut s'emparer de son territoire. A l'issue d'un combat rapide Yuki entraîne Kaho dans sa fuite pour partie à la recherche de Natsu qui s'avère être un de ses amis. On abandonne ensuite tout lien avec cette histoire de gang pas très crédible quand surgit Natsu. Le reste de l'histoire est classique, celle de lycéens avec leur vie de tous les jours. Natsu va réintégrer son école, se frotter aux loubards du coin mais rien d'extraordinaire, Kaho va rencontrer dans son lycée une fille bien étrange, Naomi Chigira ...

Canalblog Manga Next Stop Natsu01
Les retrouvailles entre Natsu et Kaho

A la fin du tome 2, on a l'impression que l'auteur ne sait plus quelle direction donner à son manga, mais qu'importe puisque la beauté de ses deux livres est contenue dans les portraits de Kaho et de sa ville. Nombre de planches sont sans dialogues, reproduisant un cadre de vie comme une salle d'école, un gymnase, un carrefour, un toit d'école. Souvent ces lieux sont déserts, ils sont calmes, reposants, c'est cette ambiance qui m'a séduit.

Canalblog Manga Next Stop Repos01
Pas une personne dans ces décors

Canalblog Manga Next Stop Repos02

J'ai ressenti les mêmes sentiments qu'en visonnant plusieurs films de Ozu ou de Tarkovski ( les comparaisons sont osées mais c'est mon vécu ). Atsushi Kamijo fait surgir la beauté, la réflexion à partir du quotidien, il révèle toute la tristesse et solitude qu'on peut cacher en soi à partir d'un espace aussi anodin qu'une piscine ou un parking. C'est l'angle de vue, l'absence de personnes ( sinon sous forme de silhouettes ) qui métamorphosent ces lieux communs en espaces agissant comme des miroirs et nous renvoyant à nous-même.

Canalblog Manga Next Stop Repos03


Canalblog Manga Next Stop Repos04

Beaucoup de magnifiques doubles pages, ce manga est plus proche des illustrations que des BD japonaises qu'on voit habituellement en France. Et que dire des portraits de Kaho, jeune fille à l'immense chevelure, dessinée dans des cadres vides. Elle semble flotter dans la vie comme dans cet air lumineux, pleine de légèreté.

Canalblog Manga Next Stop Kaho01
"She stands in the luminous air" Leonard Cohen

Canalblog Manga Next Stop Kaho04

Canalblog Manga Next Stop Kaho05

On notera les grands espaces blancs, la part réservée au vide autour des personnages en guise d'arrière-plan. J'adore ces mangas qui ont un aspect aussi dépouillé, on va directement à l'essentiel. Blue de Kiriko Nananan, Clover de Clamp ... sont dans la même lignée que ce grand manga injustement méconnu. Il n'a malheureusement jamais été terminé. Le premier tome est sorti début 1997, le deuxième mi 1998 et depuis plus d'info :-(

[MISE A JOUR 20/11/2005] La série est finie au Japon et elle totalise 7 tomes; les couvertures sont scannées en fin de post.

Un beau manga à redécouvrir d'urgence!!!!!

Canalblog Manga Next Stop Repos05
Se reposer, enfin...

Canalblog Manga Next Stop Repos06


Les couvertures japonaises

Canalblog Manga Next Stop VO01

Canalblog Manga Next Stop VO02

Canalblog Manga Next Stop VO03

Canalblog Manga Next Stop VO04

Canalblog Manga Next Stop VO05

Canalblog Manga Next Stop VO06

Canalblog Manga Next Stop VO07



Posté par David Yukio à 21:31 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

07 août 2005

BLUE - superbe manga d'amours adolescentes

 

Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Canalblog Manga Blue Couverture


Le manga BLUE de Kiriko Nananan est une de ces petites perles qui émerge de temps en temps de l'océan de mangas paraissant en France. Il est publié chez Casterman dans la collection Sakka, la couverture est superbe à l'exception du logo orange de Sakka ( mais je l'ai enlevé chez moi afin d'en faire mon papier peint :-).

L'histoire
BLUE narre l'histoire de deux lycéennes, élèves d'un établissement non mixte,
situé près de la mer du Japon. Kirishima Kayako est en dernière année de lycée et elle espère l'an prochain intégrer une faculté d’art à Tokyo. Endô Masami, dans la même classe, la trouble beaucoup, elle aimerait notamment savoir pourquoi elle a été renvoyée de l'école l'an passé. De fil en aiguille les deux adolescentes se rapprochent, deviennent amies puis, tout naturellement, tombent amoureuses.

Canalblog Manga Blue06

Canalblog Manga Blue04

On apprendra que Endô a avorté l'an passé suite à une aventure avec un homme marié mais cette tragédie est juste là pour donner un peu de profondeur au scénario, l'essentiel du livre n'est pas là mais bien la relation entre les deux adolescentes, la découverte de l'amour avec ses joies, ses peines, la trahison, le sentiment d'abandon, la complexité des relations humaines, l'impuissance a influer sur le cours des évènements... Tout le livre nous raconte le quotidien de ces élèves, au lycée, chez elles, ce sont ces petites choses de la vie de tous les jours qui forment la trame du manga avec les élans de leurs coeurs.

Canalblog Manga Blue03


Le style
On est loin du shojo manga classique avec des filles ayant autant d'étoiles dans les yeux que la galaxie d'Andromède, des cases éclatées sans bords, des vêtements semblant sortir du dernier magazine de mode. Au contraire ici les dessins sont réalistes, il n'y a que quelques traits dans une page souvent blanche aux trois quarts, blanche comme des coeurs vierges ne demandant qu'à être remplis d'amour. On remarquera particulièrement la chevelure, grande tâche noire, avec juste ici et là quelques cheveux qui pointent. Les yeux, la bouche aussi sont noirs, sans détail, ce qui dessine des visages épurés, avec une économie de traits impressionnante. Les décors sont peu présents ce qui renforce l'idée que c'est l'intèrieur des personnages qui est important et non pas ce qui les entoure.

Souvent un gros plan sur un visage, apparemment inexpressif, mais c'est que les émotions sont retenues, rarement dévoilées. Les portraits de ces jeunes filles sont souvent graves.

Canalblog Manga Blue02

Canalblog Manga Blue05

Le dessin est très statique, les éclats de voix et de mouvements sont extrèmements rares dans ce manga où tous les protagonistes semblent maîtres de leurs sentiments. Certaines pages font plus penser à de l'illustration qu'à ce qu'on appelle communément bande dessinée.

On adore ou on déteste mais ce style m'a immédiatement conquis, Kiriko Nananan me fait penser à Mitsuru Adachi car lui aussi, sur des visages à priori inexpressifs, arrive à nous faire entrer en résonnance avec les sentiments d'un personnage, à diffuser par un simple regard figé des émotions comme la surprise, la déception, l'amour...


Canalblog Manga Blue07

Les maîtres mots de ce chef d'oeuvre : beaucoup de sensibilité, de finesse et de pudeur dans le traitement des tourments psychologiques de deux amoureuses. Une grande force émotionnelle et un dessin épuré font de ce manga une réussite totale!

Une autre oeuvre de Kiriko Nananan est disponible chez Casterman, Everyday, avant que ne sorte Water, un recueil de ses oeuvres de jeunesse; preuve s'il en est de l'engouement pour cette dessinatrice exceptionnelle.

A noter qu'un film a été tiré de cette histoire par le cinéaste Hiroshi Ando; voici un lien en anglais http://www.midnighteye.com
/reviews/blue.shtml


Quelques images des actrices du film

Endo et Kirishima
Canalblog Manga Blue Film01


Canalblog Manga Blue Film02

Canalblog Manga Blue Film03

Canalblog Manga Blue11


Posté par David Yukio à 09:50 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]