Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

26 juillet 2005

Concert de DIR EN GREY à l'Olympia le 24 juillet 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musiques


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Dimanche 24 juillet 2005, DIR EN GREY, LE groupe de métal japonais est en concert à l'Olympia. Pour beaucoup c'est un rêve de plusieurs années qui se réalise enfin mais ce qui devait être un véritable évènement, à marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de la musique japonaise en France, ne sera pas aussi réussi que ce à quoi on s'attendait.

Le flyers!!!!!
CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia Flyers

A l’origine de la venue en France de ce groupe, on trouve de multiples actions de la part des fans : pétitions, sites web, mails … faisant pression sur les personnes gérant leurs tournée; bref un vrai travail de lobbying !
Free Will, la société qui organise la tournée de Dir en Grey en Europe avait initialement pensé au Bataclan mais devant le nombre de billets prévendus, c’est l'Olympia qui est finalement retenue, salle mythique s’il en est à Paris. La venue du groupe s’annonçait sous les meilleures auspices.

Avant le concert : l’attente !
Samedi soir, à 22H30, je me suis promené devant l'Olympia pour prendre en photo les lettres du groupe en lumière orange sur fond noir. A ma grande surprise une bonne dizaine de personnes étaient déjà présentes, campant fièrement devant l'entrée de la salle. Ont-elles dormi ici? Aucune idée puisque je suis rentré chez moi mais dimanche à 11H30 c'était déjà une bonne trentaine de passionnés qui étaient présents.

Samedi soir
CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia01

CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia02 

CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia03


Dimanche matin
CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia04

CanalBlog Concert DIR EN GREY Olympia05

Personnellement je suis venu à 15H00, pour une ouverture des portes à 17H30 et début de la première partie à 19H00. La file d'attente fait 50 mètres, je me place sagement en bout de file, attendant patiemment que les quatre heures d'attentes s'écoulent :-) C'est alors le théâtre de scènes amusantes :
      - des gamines de 14, 15 ans derrière moi critiquant chacune des filles passant à côté de nous ( t’as vu ses fringues, t'as vu son maquillage … )
     - les habitants du quartiers, certains trés étonnés d'autres à moitié scandalisés de la faune présente devant le music hall ; certaines dames avaient même un air hautain devant cette jeunesse
     - les touristes prenant quantité de photos des goths lolitas
     - des jeunes et moins jeunes arborant leurs plus beaux atours et paradant sur le trottoir
     - deux japonaises super lookées ( dont une avec une mini couronne ), prises en potos par de nombreux spectateurs
     - deux filles semblant échappées des livres Fruits et Fresh Fruits ( voir ce lien :
http://japon.canalblog.com/archives/2005/07/02/652325.html ) dont les costumes bariolés donnent une touche de couleur bienvenue à notre assemblée majoritairement en noir
     - deux fillettes de 12 ans déguisées en goth lolitas
     - une gamine en bas résille et jean déchiré, assise sur le trottoir pendant une heure ( qui ou qu'attendait-elle, mystère!! )
     - un mec drapé d'un drapeau japonais
     - une distribution massive de flyers pour les prochains concerts de jmusic
     - des cris dans la foule quand un membre japonais du staff nous filmait

De nombreuses photos, superbes, de la file d'attente sur le site http://www.silveric.com/. Merci au photographe, j’avais pas pris mon appareil car je voulais pas le laisser au vestiaire ( ils étaient en effet interdits par le groupe )!!!!!

Beaucoup de pays sont représentés : russie, pologne, italie, espagne, angleterre, portugal, france bien sur j'en passe et des meilleurs. Quant aux looks : gothique, métal, normal, indéfinissable, cosplayeuses, n’importe quoi, ridicule ...
Quelques mecs ont fait des efforts mais ce sont surtout les filles qui brillent ce jour là, en bien ou en mal : certaines sont super bien habillées, avec beaucoup de classe, d'autres sont fringuées n'importe comment genre gamine gauche qui se déguise en goth et qui a tout faux : allez en soirée gothique ( il y en a au moins une par semaine à Paris ) et là vous verrez des filles de 20 ans qui ont une classe naturelle et qui ont un vrai goût dans le choix de leurs vêtements et le maquillage. Je sais, je sais, c’est pas beau de se moquer du physique des gens ou de la façon de s’habiller mais plusieurs ont confondu ce concert avec Mardi gras ou Halloween donc pas de pitié!!!!!

Le temps était assez froid, quelques gouttes de pluie et des éclaircies vers 17H00, rien de grave donc :-)

A 18H00 j'entre enfin à l'Olympia, la fosse est déjà remplie au tiers mais j’arrive à me faufiler à l'extrème droite, troisième rang et c'est reparti pour une heure d'attente :-)


La première partie : ETHS
Le groupe de métal marseillais ETHS a l’honneur d’ouvrir pour DIR EN GREY et aussi d’avoir été choisi par le groupe comme première partie. Jouer dans une salle comme l’Olympia est une immense chance et ils ne l’ont pas laissé passer même si une partie du public leur était franchement hostile, une autre indifférente et la dernière secouée par leur fougue scénique.
Extraits en mp3 et vidéos sur leur site
http://www.eths.net

Photos trouvées surle web
CanalBlog Concert ETHS01

CanalBlog Concert ETHS02

Cette formation de cinq membres a pour particularité d’avoir une chanteuse, et non pas un chanteur, possédant une voix extrèmement rauque dont elle usera à merveille lors de ce set. Le groupe aura joué 40 minutes, de 19H00 à 19H40, avec des titres comme Samantha, Je vous hais, A la droite de Dieu... Mention spéciale sur une chanson où la chanteuse Candice, couchée par terre, hurle de longues minutes comme si on écorchait son âme : trés impressionnante sa voix gutturale. Malheureusement du fait de ma place à deux mètres des enceintes, difficile de saisir les textes et d’apprécier pleinement la musique.

C'est pour moi une découverte, je ne m'attendais à rien de précis et j'ai été conquis par la prestation du groupe. Candice semble enragée, hargneuse même et le groupe s'éclate sur une si grande scène;  une prestation impressionnante et j'ai hâte des revoir sur Paris. Quand la chanteuse a dit qu'il ne restait que deux chansons, les hystériques de DEG étaient bien contentes mais cette fin était trop tôt pour moi.

Toutes mes félicitations au groupe, vous avez conquis de nombreux fans ce soir là !

A tous ceux qui n'ont pas aimé, je rappelle que c'est DIR EN GREY eux mêmes qui ont souhaité ce groupe en première partie, alors vous auriez pu respecter leur choix. On notera malheureusement l'attitude déplorable d'une minorité de groupies de DIR EN GREY, des gamines malpolies, qui gueulaient "Casse toi", "Ta gueule" et ne voulant que le départ du groupe de scène, comme si ça aurait pu faire jouer DIR EN GREY plus tôt ou plus longtemps; LAMENTABLE !!!!!

On notera les premiers évanouissements lors de la première partie : gens compressés dans les premiers rangs, manque d’alimentation pour certaines qui attendent depuis des heures…


Le concert de DIR EN GREY
CanalBlog Concert DIR EN GREY01

A 20H10 DIR EN GREY arrive enfin sur scène attaquant avec Merciless Cult et la salle explose sous un déluge de décibels et de hurlements.

Une partie de la Set list : Merciless Cult, Dead Tree, The Final, Obscure, Child Prey, Garbage, Dead Tree, The IIIrd Empire …

Ce sont surtout les deux derniers albums, Vulgar et Withering to death, qui sont représentés; on notera l’absence de Kigan et Jessica ( ma préférée ). La set list me semble trop sélective et ne donne pas un bon aperçu de leur carrière et de leur diversité musicale; ce soir c’était métal, point! L’imagerie visuel kei est définitivement enterrée, chaque membre portant des costumes normaux; dommage! Interdiction de prendre des photos, dommage aussi !

Les lumières sont à dominante violet, pourpre, c’est agréable.
On aura bien sur droit à Kyo se déchirant la poitrine, se frappant le coeur avec le micro, se griffant l'intérieur de la bouche ( mais le sang qui coulera de sa bouche semble faux ). Le minimum est pourtant assuré, il ne faut pas décevoir les fans.

Le public est bien sur hystérique, c’était prévisible, avec une minorité de groupies-gamines post-pubères hurlant au moindre signe de kyo, kaoru, Toshiya, Die ou Shinya. Les guitares se croisent : hurlements, kyo se renverse un seau d'eau sur la tête : hurlements, kyo monte sur une enceinte : hurlements ... Et s'il s'était récuré le nez en public : hurlement aussi? Réfléchissez avant de hurler, vous n’êtes pas comme les chiens de Pavlov !!

J’ai eu la désagréable impression que ces groupies se moquaient pas mal de la musique et qu’elles étaient ici uniquement pour voir en vrai les membres de DIR EN GREY mais absolument pas pour assister à un concert; si le groupe n’avait pas joué mais fait une conférence de presse on aurait eu exactement le même cirque!!!!!

Images en vrac : projection d’images psychédéliques genre années 70 sur un écran lors d’un morceau, puis ensuite des images de l’armée japonaise, l’effondrement de 40 personnes au milieu des premiers rangs suite à un stupide mouvement de foule, un blanc de 30 à 40 secondes entre plusieurs chansons, c’était frustrant, ça cassait complètement le rythme et ça énervait le public qui avait vraiment pas besoin de ça.

Il y aura deux rappels trés courts de 3 chansons avec 15 minutes d’attente entre chaque rappel, c'est long, très long, le public trépignait et frappait le sol qui tremblait de tout son saoul ( impressionnant ).

Quelques mots de Kyo au public, un peu en français mais j'aurais apprécié la même chose des autres membres. Tout le monde connait les musiciens mais en général il y a à la fin du concert une présentation du band; j’ai toujours trouvé ce moment trés sympa et intense car le public se lâche encore plus, chaque musicien faisant un petit solo et récoltant l’admiration du public mais il n’y a rien eu ce soir !

A la fin du concert, Kyo crache de l'eau sur les premiers rangs : je trouve ça limite mais certaines ont du tomber en pâmoison puis il remplit un seau, se le renverse sur la tête et le jette au public.
La dernière image : la batterie de shinya, trônant en solitaire et superbement éclairée de blanc. C’est curieux mais c’est une des images que je retiendrai de ce concert, ce bel instrument éclatant de lumière était presque émouvant.

J'ai passé la majeure partie du concert appuyé contre un mur, à droite, vers le 15ème rang. Là au moins il y avait peu de monde, on voyait tout le groupe, on pouvait respirer et on n’était pas agressé par des gamines de 1m50 qui pleurnichent parce qu’elles sont petites et qu’elles voient pas bien etc etc.

Conclusion : son moyen, lumières sympas mais pas transcendentales, costumes quelconques, pas les grands succès du groupe, attitude du public déplorable, membres autres que le chanteur assez statiques ( jeu de scène pas terrible ), peu de solos pour apprécier la technique des musiciens, temps trop long entre les morceaux à plusieurs reprises... Ce concert n'était pas franchement une réussite. Ca manquait de pêche, d'implication des autres membres, concert mal maîtrisé. Beaucoup ont dû être déçu ce soir là.
Un début d'explication dans l'nterview accordée après le concert par Kaoru et Shinya sur le site :
http://www.jmusiceuropa.com/fr/jamefiles/jamefiles.php?id=165

On retiendra les points suivants assez inquiétants rétrospectivement : "Mais  nous avions un petit problème, cela faisait deux mois que nous n'avions pas fait de concert, le dernier c'était à Berlin. Nous avions peur d'être un peu rouillés". "C'était fantastique sur les deux, trois derniers titres, on était au niveau où nous sommes d'habitude." En clair, le reste du set était de leur aveu même de piètre qualité! Il parait pourtant que ce concert était mieux que celui de Berlin; ils ont du être sacrément frustrés les allemands!


CanalBlog Concert DIR EN GREY02

Les groupies
Une minorité mais malheureusement trés audible, une caricature des fans de musique japonaise donnant une trés mauvaise image du mouvement en France et à l'étranger, voilà ce que sont les groupies de DIR EN GREY, des gamines mal élevées de 13, 18 ans en pleine crise d'adolescence. Des hystériques n'ayant aucun respect pour les gens, ni pour le premier groupe. Elles n'aiment pas la musique, elles n'aiment pas les concerts, elles n'aiment pas les gens, elles font seulement une fixation sur leur groupe du moment, le consomment et passent à un autre. Si DIR EN GREY n'avait pas joué mais seulement donné une conférence de presse, c'aurait été le même bordel.

Marre des Kyooooooooooooooooo, marre des Shinyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa je t'aime!!!!!
Ces personnes ne connaissent pas les us et coutumes des concerts : on vient pour ECOUTER les chansons, pas pour faire le concours de la sirène la plus aigüe! Dans tous les concerts de métal, rock, pop que j'ai fait, et ce depuis 17 ans, voici comment se comportent les gens qui aiment la musique : on crie AVANT le concert, on applaudit ENTRE chaque chanson, on applaudit les solos, on crie pour le rappel et on s'explose la gorge lors de la présentation des membres mais on écoute PENDANT les morceaux, on ne s'égosille pas comme si on était assise sur un cactus!!!!!

Ces gamines ont transformé DIR EN GREY en boys band japonais, c'est pitoyable! Vous croyez qu'ils vont revenir après cet accueil digne d'une foire? La musique japonaise va devenir un sujet de plaisanterie, de rigolade à cause de ces personnes, du genre "Tu écoutes du visual kei, comme les groupies qui étaient devant l'Olympia? Ma pauvre, écoute donc de la vraie musique, ces groupes c'est juste pour les minettes." Les groupies de DIR EN GREY vont-elles remplacer les blondes dans l'imaginaire collectif comme la neuneu de service?

Leur seule excuse : ce sont des étrangères ou des françaises avec x heures d'avion, de train, de métro, de bus, et d'attente dans les jambes, on peut comprendre que ça leur soit monté à la tête mais quand même, en arriver à de telles extrémités, quel manque d'éducation.

Conclusion : ce qui devait être un concert fabuleux se révéla trés moyen et moi je pars revisionner mon DVD de 5 ugly kingdoms, tranquillement chez moi !

Pour l'anecdote, un article de libération http://www.liberation.fr/page.php?Article=312922


Posté par David Yukio à 22:08 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]

27 mai 2005

Concert de A.S Dragon au Point Ephémère le 23 Mai 2005

Aujourd'hui je fais une exception à la règle de ce blog consacré au Japon. Je vais en effet faire le compte-rendu de l'excellent concert d'un groupe français, appelé A.S Dragon auquel j'ai assisté le lundi 23 Mai 2005 au Point Ephémère à Paris, près de Stalingrad.

Voici le site officiel du groupe si vous souhaitez en savoir plus sur eux : http://www.asdragon.com/ car mon but n'est pas de les présenter.


CanalBlog Concert AS Dragon Flyer 2005

Petite précision, je me suis rendu à ce concert sans jamais avoir entendu la moindre de leurs chansons mais je cherchais un concert pas cher, d'un groupe qui bouge bien et c'est suite à une excellente critique de la revue Rock And Folk que je me pointe au Point Ephémère.
La salle est située Quai de Valmy, elle est assez petite ( une petite centaine de personne je pense ), c'est l'endroit révé pour un groupe qui se veut proche de son public et le demi est à 3 euros, que demander de plus :-)

La première partie est assurée par Polar, chanteur français intimiste style folk. Il est seul sur scène avec sa guitare et arrive à capter l'attention du public par sa voix, ses textes et une émotion palpable ainsi qu'un plaisir d'être là ce soir. Le moment le plus agréable fut quand il est descendu de scène, allant dans la salle avec sa guitare et continant à chanter. Lors d'un concert au Gibus pour le tremplin "Passe ton bac d'abord", un batteur avait fait la même chose, descendant avec sa grosse caisse au milieu du public, s'écartant, presque intimidé, sur son passage. Son set a duré à peu près de 20H45 à 21H30 si mes souvenirs sont bons.

A 22H00, déboule enfin A.S Dragon!!!!! Les cinq membres sont tous en blanc, de la tête aux pieds à part Natasha, la chanteuse qui porte encore, pour le moment, une veste marron. Trés vite le décor est planté, c'est Natasha, chanteuse, danseuse, front-woman qui va focaliser les regards du public et assurer le show. Elle possède une belle voix , est belle, bouge super bien genre panthère sensuelle... c'est un vrai plaisir que de la regarder. Rapidement elle tombera les chaussures et la veste pour laisser apparaître une simple bande de tissu blanc de la largeur d'une main autour de sa poitrine retenue par trois épingles à nourrice! Une décharge d'électricité balaye la salle, d'autant plus que sa peau blanche sous l'éclairage est du plus bel effet. Le groupe assure mais j'avoue ne faire que peu attention à eux, mes regards ne quittent pas Natasha, elle se déhanche trop bien, on devine l'ancienne danseuse qui prend son plaisir! A trois reprises elle sautera dans la fosse, chacun tendant ses bras pour toucher l'idole d'un soir mais personne n'osera lui enlever son protège poitrine, il y a des choses qui ne se font pas envers une grande dame :-)

Petit regret, le concert finit à 23H00, rappel d'une chanson comprise, A.S Dragon n'aura joué qu'une petite heure alors qu'on les aurait accompagné toute la nuit! En résumé, superbe concert, ambiance survoltée, groupe à suivre de trés près et une super soirée !!!!!

Désolé pour ceux qui attendaient la set-list mais je rappelle que je découvre ce groupe ce soir :-)

Gros regret, je n'avais pas mon appareil photo :-( Si quelqu'un en a, merci de me contacter, ça me fera trés plaisir. Le lendemain midi j'étais à la FNAC pour acheter un billet pour le concert du soir mais ils n'en avaient plus! Qu'à celà ne tienne, à 20H00 je suis devant le Point Ephémère mais c'est complet, aucun billet ne sera en vente, preuve du succès du groupe! Bon, j'attendrais mais je les verrais encore, hors de question d'en rester là!


Notes liées dans mon blog

Liste articles musique, concerts, DVD


Commentaires repris de mon ancien blog

a part fantasmer sur Natasha...tu pourrais pas nous parler un peu de la zic??

Ecrit par : sherlock | 31.05.2005

 

Posté par David Yukio à 10:44 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]

14 mai 2005

Concert de Merzbow ( Masami Akita ) au Nouveau Casino le 13 Mai 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musiques


Le vendredi 13 mai 2005, au Nouveau Casino, 109 rue Oberkampf, Merzbow ( Masami Akita de son état ) a donné un concert. Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit du pape japonais du noise. Cette "musique" extrème est composée de bruits stridents, distordants, saturés qui s'entrechoquent à toute vitesse dans le but de vous déchirer les oreilles et faire fondre les neurones. C'est du terrorisme sonore, de la torture sonique qui nous attendait ce soir là.

Photos de Masami Akita trouvées sur le web

CanalBlog Concert Merzbow01

 

CanalBlog Concert Merzbow02

Mon premier contact avec Masami Akita remonte à 1998 ou 1999, lors d'une soirée Trash à l'Etrange Festival de Paris où fut diffusé le documentaire "Beyond Ultra-Violence Documentary on the Japanese artist Merzbow, directed by Ian Kerkhoff." Imaginez une salle de cinéma bondée remplie durant plus d'une heure par un chaos sonore genre tronçonneuse découpant des vitres. Depuis cette expérience "traumatisante" et l'achat de l'album "Pulse Demon", je m'étais juré de le voir en concert pour retrouver cette ambiance de folie froide. Il est aussi l'auteur de vidéos ultra-confidentielles de seppuku de jeunes femmes. Le seppuku est le vrai terme pour harakiri qui est une mauvaise lecture des idéogrammes chinois. Masami Akita a notamment réalisé la vidéo Paradise Lost, décrite dans le livre anglais "Eros in hell" de Jack Hunter consacré au cinéma extrémiste japonais. C'est ultra gore, sans concession, une réelle expérience limite.

Le show a commencé à 19H30 avec différents guests dont le hargneux Karkovski qui fait concurrence à Merzbow dans la douleur sonore. Merzbow a joué de 21H30 à 22H30 à peu près, devant une foule d'une bonne centaine de personnes, moyenne d'âge 30 ans, 80% de mecs, adeptes de ce genre d'expérience. Merzbow gardera un visage inexpressif, extrémement concentré sur son travail, déchainant à partir de son Mac un torrent rageur de décibels sur le public. Pour l'anecdote, c'est ce soir là que j'ai vu la plus grande concentration de gens avec des boules quiès :-) c'est dire si l'expérience Merzbow peut choquer l'organisme. Autre anecdote, une japonaise filmant une fille qui dansait lors du set du couple Karkovski et Merzbow : c'est suffisamment étrange pour immortaliser l'évènement.

En ce qui me concerne j'étais assis au bar, sirotant quelques bières, baissant la tête de temps en temps, yeux fermés pour me plonger dans cette violence, essayer d'isoler les sons, ressentir la volonté terrible qui accouche cette musique. En étant concentré on se rends finalement compte que ce bruit est en fait une superposition de plusieurs sons, formant un tout qui peut sembler hétéroclique. C'est d'un côté des basses puissantes, sourdes, qui passent en boucle avec effet hypnotisant et de l'autre des sons aigus, extrémement rapides, genre larsen puissance mille qui éclatent dans le cerveau, transperçant les oreilles comme des centaines d'aiguilles. Le tout forme le noise, genre ultime du son.

Je sors de là épuisé, lavé de fond en comble par ce déluge de sons. Je discute un peu avec Replicant, un pote du temps où je fréquentais le milieu gothique puis je rentre à pied chez moi vers un repos réparateur largement mérité!

Lien vers "Merzbow - Live à Paris (Le Point Ephémère) le 20/10/04" :
http://www.metal-immortel.com/merzbow_paris_point_ephemere_201004.htm


Partie multimédia ( utiliser Internet Explorer si les lecteurs audio et vidéo n'apparaissent pas )

Attention à vos oreilles, ne mettaient pas le son trop fort et si ça grésille c'est normal :-))

Spiral Blast

Un extrait du concert donnée à Bilbao le 16 décembre 2006
http://www.youtube.com/watch?v=-nqZlzvSwXM


Commentaires repris de mon ancien blog

rhaaaa trop deg d'avoir louper ça encore!! je préfère largement hijokaidan ou hanatarashi dans le genre mais j'y serai bien aller à ce concert tout de même!! deja j'ai louper le festival noise en novembre sur paris! j'en ai marre chu pas doué >.<

coucou au passage ;)
(g trouver ton blog sur JaME)

Ecrit par : steph | 24.05.2005


salut . dans le style noise un petit peu plus épuré il y a "whitehouse" ,et dans le style ambiant noise il y a "brighter death now"(album: pain in progress) et le francais Ripit (dans les labels "hijo de puta"(francais) et "yb70"). Dans le genre breakcore destructuré il y a "Zombie flesh heater" tres noise. Oublié donc venetian snares et autre Bogdan Razsinski qui font de la soupe commercial.

Ecrit par : mat | 05.06.2005

 

Posté par David Yukio à 10:08 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]

06 mai 2005

Concert de RA:IN avec PATA de X-JAPAN le 05 Mai 2005



Notes liées dans mon blog : Liste articles musique, concerts, DVD


Photos trouvées sur le site officiel de RA:IN : http://www.rain-web.com/

Pata
CanalBlog Concert Rain 20050505 01

Concert à Shangai


Michiaki à la basse, Tetsu à la batterie
CanalBlog Concert Rain 20050505 02

Pata face au public et Michiaki à gauche
CanalBlog Concert Rain 20050505 03

Le concert de RA:IN à l'Elysée Montmartre le 05 Mai 2005 fut dantesque!!!! N'ayons pas peur des mots, c'est un des meilleurs concerts auxquel j'ai assisté ces dernières années.

J'arrive vers 16H45 devant la salle et déjà il y a une bonne cinquantaine de personnes qui attendent. Il fait beau, un peu frais mais le soleil est présent. Le public est trés jeune, 20 ans en moyenne avec des pointes vers 50 mais c'est papa maman qui accompagnent les mineurs de 15 ans voir moins!! Je me disais aussi, X-Japan a fait des ravages ces dernières années en France chez les fans de mangas mais pas sur leurs parents quand même! Quelques étrangers, notamment des allemands de 17, 18 ans qui sont venus en groupe et une petite japonaise avec une coiffure en crête de la plus belle période d'X-JAPAN! Peu de goth lolitas, quelques tee-shirts X-JAPAN ou hide mais le public est moins costumé que pour Blood ou Despair Ray ( et je parle pas de Moi Dix Mois car je n'ai pas assisté au concert ).

Ouverture des portes vers 17H15, début de la première partie vers 17H45 jusqu'à 18H30. Il s'agit du groupe Beast, composé de 5 personnes dont une chanteuse japonaise visiblement heureuse d'être là ce soir. On alterne des chansons en japonais et en français, le son n'est malheureusement pas à la hauteur de l'enthousiasme du groupe. Je me trouve vers le troisième rang et c'est de la bouillie sonore, on a du mal à distinguer les paroles. Néanmoins le public est conquis par le charisme de la chanteuse et aussi par LE TUBE incontournable, à savoir le générique d'ouverture de Saint Seiya ( plus connu sous nos latitudes sous le nom des Chevaliers du Zodiaque ). Ce titre avait mis le feu l'an passé lors du concert de Blood à la Boule Noire et c'est avec grand plaisir que je le réécoute ce soir. Une bien belle prestation!

Petite pause de 20 minutes, je constate que la salle n'est remplie qu'au tiers malgré le fait que ce soir nous aurons l'immense plaisir de voir sur scène un membre de X-JAPAN!!!!! J'attendais plus de mobilisation pour cet évènement mais bon, le public est heureux d'être là, ne boudons pas notre plaisir. A nouveau je scrute le public pour confirmer, la tranche d'âge présente a 20 25 ans en grande majorité, avec plusieurs mineurs de 15, 16 ans et quelques dinosaures de 36 ans comme votre serviteur :-) sans oublier quelques parents grisonnants effayés peut-être de laisser leur progéniture aller à un concert après avoir vu des photos de la grande période de X-JAPAN, celle des crêtes en feu de bengale de Tosh et Hide époque DVD On the verge of destruction :-))

Le deuxième groupe, Lunatic Age est beaucoup plus pro que le premier, plus bourrin aussi au niveau du son mais ça fait du bien de se prendre un petit déluge de décibelles! Le groupe est composé de 4 mecs, la trentaine et c'est un vrai déchainement sur scène, surtout de la part du chanteur. A croire que ça fait deux ans qu'ils ont pas joué et veulent libérer toute leur énergie en un seul set. Je n'ai rien de spécial à dire sinon que la salle était bien chaude durant cette partie, les morceaux avaient une pêche énorme et je les verrais bien prochainement en tête d'affiche et non plus en première partie bis!! Excellent moment.

Et maintenant, mesdames et messieurs, RA:IN avec PATA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Le voilà, le guitariste de feu X-JAPAN, celui pour qui les sites web de jpop, visuel kei français vibrent depuis des semaines. Dès son entrée, vers 20H30, c'est le délire, c'est à celle ou celui qui criera le plus fort possible son nom, même moi je me suis lâché sur ce coup, chose qui m'arrive trop rarement, je suis plutôt réservé lors des concert mais là c'est une légende du JRock, une partie de l'histoire du Japon qui est devant moi alors je vais m'égosiller durant toute la soirée :-) A noter que personne n'a crié X-JAPAN ni hide, ce qui aurait fait mauvais genre mais personne n'est dupe, on est venu d'abord pour voir PATA et pour approcher un peu X-JAPAN et ensuite seulement RA:IN; mais à la fin du concert je pense que les choses auront bien changé!


RA:IN est un groupe de rock INSTRUMENTAL japonais, formé par PATA à la guitare, Michiaki à la basse et TETSU à la batterie. Chacun a autour de la quarantaine et ça se voit sur leurs visages portant quelques traces de l'âge et d'une vie dédiée à la musique.
Dès les premières secondes on ne plaisante plus, le son est cent fois meilleur que celui des deux précédentes formations et le groupe veut d'entrée imposer son style, à savoir un rock lourd, puissant, dévastateur et rageur. J'écoute, admiratif puis je me laisse emporter par le public, j'applaudis à tout rompre car les morceaux s'enchaînent, tous aussi redoutables les uns que les autres, je regarde admiratif le jeu de PATA, sa virtuosité à utiliser une guitare double manche, TETSU pilonne sa batterie et Michiaki est complètement absorbé par son jeu.

On aura droit à quelques trop rares mots de PATA en français et en anglais mais gros gros effet sur le public, surtout qu'il a l'air hyper timide et accompagne toujours ses mots d'un sourire désarmant :-) Il était là, à trois mètres de moi, je pouvais voir ses yeux de près, son visage souriant, ouah, impressionant, suki da!!!!!!!!! Michiaki prononcera quelques mots aussi en anglais, à chaque fois renvoyés et décuplés par le public qui est dorénavant conquis et entièrement acquis à ce groupe de vrais pros. Les nombreux sourires sur le visage des musiciens est un signe, ils sont contents d'être là, d'avoir un public qui les aime en face d'eux et qui arrive à communiquer cette joie.

A noter qu'au bout de 3, 4 morceaux ces messieurs s'autorisent une pose cigarettes, ce qui est d'ailleurs du meilleur effet car on a l'impression de partager un moment d'intimité avec eux. Ce moment aura lieu deux fois au moins puis c'est reparti pour un autre morceau, c'est à chaque fois du bon gros rock, bien puissant qui fait bouger la foule! Pas de pogo dans l'assistance mais une forêt de bras levés, surtout dès que PATA approche de trop près le public!!

Il y aura un rappel, visiblement le groupe a conquis son public car on entends surtout RA:IN et quelques PATA pour les rappeler mais c'était difficile de résister à la puissance de frappe de ce trio.
Le concert s'achève finalement vers 22H15, nous laissant épuisés, la gorge asséchée d'avoir trop crié mais heureux, comblés d'avoir pu assister à un magnifique concert, parfaitement maîtrisé par de grands musiciens et de ne pas avoir été déçu par PATA.

Je me suis juste posé juste une question, le groupe s'attendait-il à jouer devant une assistance aussi jeune? Le public des Ramones, des Stooges, des Cramps n'était pas constitué de petits jeunes et c'est pourtant de cette énergie que peut se réclamer RA:IN. J'aimerais bien avoir l'avis des membres du groupe sur ce point, ainsi que ce qu'ils ont pensé de l'accueil du public français. Ils doivent être ravis je pense car le public dégagait une vraie énergie!

La salle ferme 15 minutes après la fin du concert mais quelques fans acharnées auront quand même pu récupérer les mégots des cigarettes fumées par PATA laissés dans le cendrier. J'achète le CD du groupe, bois une bière puis je sors de l'Elysée Monmartre regonflé à bloc, encore plus amoureux du Japon que jamais! On va pas s'arréter en si bon chemin donc direction le Kata Bar rue Fontaine pour se boire un petit demi. Grand bien m'a pris car je découvre un flyer annonçant la venue de Merzbow, le pape japonais du noise le plus extrémiste au Nouveau Casino, rue Oberkampf pour le vendredi 13 mai!!!!!

Ma bière bue je file chez moi, me douche et hop, je repars vers de nouvelles aventures à l'after qui a lieu à La Scène Bastille, rue Taillandiers de 23H30 à 6H00. Après un tel concert, impossible de se coucher, on a trop envie de faire la fête! Un ami photographe m'a filé une invitation et je rentre gratos :-) Là, c'est la grosse déception, la salle est petite, il y a 40 personnes, pas plus et deux écrans diffusent des clips ce qui fait que tout le monde a le nez collé à l'écran donc pas d'ambiance dans la salle! Je bois une autre bière pour patienter, en me disant qu'il va bien se passer quelque chose et c'est la grosse catastrophe qui arrive, à savoir un clip de hide SANS SON!!!!!!!!!!! Le staff essaye pendant deux minutes interminables de régler le problème d'où un son hyper désagréable lors des réglages puis ça se stabilise mais on a vraiment pas eu de chance sur ce coup. Je ne m'éternise pas, ma bière finie je rentre à la maison après seulement 30 minutes de présence. La soirée sent le plan galère même si les organisateurs ont fait preuve de la meilleure volonté du monde. Enfin bon, c'est mon avis, peut-être que d'autres en ont eu une autre vision!


Pour ceux qui veulent des photos et vidéos voici deux liens :
http://www.xjapan-forums.com/viewtopic.php?t=1337&sid=6697704a34c5589ac8f01383da96b23f
http://forum.jmusiceuropa.com/viewtopic.php?t=477


Partie multimédia ( utiliser Internet Explorer si les lecteurs audio et vidéo n'apparaissent pas )


Le morceau 3 8 2 de l'album The Line

Concert de Paris!!!!!
http://www.youtube.com/watch?v=_8Xm0cwy-hI

Concert à Taïwan
http://www.youtube.com/watch?v=PUqbbku2xWE


Commentaires repris de mon ancien blog

Ton article est génial et pas du tous exagé, car moi aussi j'y était, c'était du pure délire (ds le bon sens du terme) g rarement vue un groupe de rock donner autant de joie a son public...
Sinon j'aurai voulu savoir si tu avait prendre des photos... car j'en ait aucune a mon grand regret...si tu en a merci de me les transmettre sa serai trop sympa...merci...

Ecrit par : Pierre | 08.05.2005



C'est vrai que c'etait trop ca ! C'etait effectivement un des meilleurs concerts que j'ai vu ces trois dernieres annees ^^
claire

Ecrit par : claire | 10.05.2005


oué génial ton commentaire. à part que pour L'aftershow même si l'organisation était pourrie, c'était quand même bien émouvant les "we aaaaaare.." et les clips de X... à la fin yavait plus que des slows tt pourri alors j'ai fini par demander dla vraie music lol. ils ont mis rusty nails, et après re des slows tout pourri (j'ai adoré quand tout le monde à huer Gackt ! mdr) et là on a eu droit à un DVD de X en entier ! enfin bon, virés à 5h30 mé c'était bien comême.. enfin ça fait plaisir de voir des Fans de X.. c si rare..
et moi j'ai des photos (et même des videos. . . ^__^)
pr info sinon, moi jfé partie dla jeunesse mdr g 17 ans et jsuis fan de X dpuis 1 an environ ( c trop peu jconnais pas les paroles de X la honte)

eh ! j'ai même une photo dla ptite jap ac les cheveux en pic ! trop terrible ^_^
vive Ra:IN et vivement la sortie du dvd !

écrivez moi si vous voulez en parler jsuis en manque déjà Y_Y ya trop peu de gens qui connaissent.....

Ecrit par : merle | 10.05.2005


Konnichiwa !
Moi aussi j'y étais chuis un jeunot (16 ans), celui qui a attrapé la baguette de Christophe, le batteur de Beast ^^.
Moi aussi Ra:IN m'a surpris et impressionné, Pata est vraiment ultra expérimenté et technique, et c'était vraiment l'euphorie de voir un membre de ce groupe mythique...
Sinon ce que j'ai adoré en première partie malgré les problèmes de son (en particulier le guitariste qui était à gauche) c'était la reprise de Tonight (Luna Sea) et de Blurry Eyes (Laruku), vraiment excellent, et après la surprise Pegasus Fantasy GRANDIOSE :D.
Pis bonne ambiance aussi pas de pogo, peu de slams, heureusement parce qu'à part pour Lunatic Age (personnellement j'ai trouvé ce groupe techniquement très impressionnant mais je n'aime pas trop ce style) ça aurait pas collé du tout.
Ce qui m'a fait triper sinon c'est le gars qui a découvert Animetal et a commencé à chanter un générique, ça nous a vraiment mis de bonne humeur pendant l'éternelle attente du groupe :P...

VIVE Ra:IN VIVE Ra:IN VIVE Ra:IN (d'habitude je trouve plus original mais là trop la flemme)

Ecrit par : Elfigore | 11.05.2005


Juste un petit commentaire pour te dire qu'en lisant ta note, j'ai eu l'impression que c'était un écho à la mienne.
J'ai ressenti les choses exactement pareil. En te lisant j'avais l'impression que tu avais vécu la soirée exactement comme moi :) Bonne surprise donc, merci à toi :)

Ecrit par : Anthy | 11.05.2005


Ouah quel article ! tellement de souvenirs qui ressurgissent dans ton récit ! Pour celui qui a failli me le piquer sous les yeux je suis la fille qui a récupéré le médiateur de Michiaki ^^ ( " c'est cole !" lol )
Pour ma part je n'ai pas aimé Lunatic Age ( d'ailleurs la majeure partie des japs présents étaiens sortis de la salle pendant leur passage ^^' ) mais les reste du concert était vraiment génial ! comme tu l'as dit l'intimité avec le goupe et le sourire de Pata... ça ne s'oublie pas !
Pour ce qui est de l'after, c'est vrai que c'était un peu décevant d'autant plus que le groupe de Pata était dans la salle d'à côté sans même être passé nous voir :( mais j'ai vu tetsu sortir des toilettes lol
Enfin c'était vraiment sympa et merci de nous refaire partager ces bons moments !

Ecrit par : Ayuna | 22.05.2005

Posté par David Yukio à 09:41 - Musique : JPop, JRock, Visual Kei et concerts - Permalien [#]