Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

01 novembre 2022

"Shônen Avengers" : BD hommage à Goldorak et aux héros des années 70 et 80


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Voici un article sur la BD "Shônen Avengers", qui rend hommage aux héros de notre enfance ; attention, le public visé est celui qui a grandi dans les années 70, début 80, celui de Récré A2, pas du Club Dorothée.

Petit résumé de manga-news "Les plus grands ingénieurs du camp de la Lune Noire sont parvenus à créer des portails interdimensionnels. À l'aide de ceux-ci, les forces de Véga sont entrées en contact avec d'autres esprits du mal à travers le temps et les galaxies afin d'unir leur force et prendre le contrôle de l'univers. Fort heureusement plusieurs héros légendaires ont, eux-aussi traversés ces portails pour former l'alliance qui imposera la résistance : Les Shônen Avengers !"


Scénario, dessins, couleurs : ZeMial

Dimensions : 23 * 32cm
Pages : 88
Editeur : Delcourt
Couleurs : oui
Prix : 17€95
Date de sortie : octobre 2022


Avis : 08/10


Les +

  • un style graphique agréable, mais qui pourra partager, car un peu trop lisse
  • une bonne connaissance des séries traitées
  • beaucoup de références à la culture populaire, même hors animation
  • certains gags sont vraiment très drôles
  • les pages expliquant les gags
  • des annexes originales, notamment les minis-jeux et l'historique de la BD

 

Les -

  • quelques gags très moyens
  • des dialogues largement en dessous de ceux de la BD "Récré A3"
  • des personnages trop propres sur eux : dans "Récré A3" et Gagorak, les personnages sont bien mieux caractérisés, notamment Actarustre
  • des pages pas assez denses : le format 3 cases pour un gag, c'est du remplissage selon moi, l'auteur aurait pu mettre 6 cases, surtout au vu de la taille de la BD



Couverture et quatrième de couverture

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 01

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 02


Des personnages inspirés du style SD (Super Deformed) des mangas, avec leur grosse tête.

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 03


Quelques gags très drôles.

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 04

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 05

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 06

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 07


Cerise sur le gâteau : deux pages expliquant les ressorts des gags ; idéal pour ceux qui ont oublié telle ou telle caractéristique d'un personnage ou d'un anime.

Canalblog Japon Manga Shonen Avengers T01 08

Posté par David Yukio à 17:14 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

31 octobre 2022

"Récré A3 Tome 2 - Otto largue et Goldo Tombe" : parodie tordante de Goldorak, Candy, Albator, Captain Flam


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Voici un article sur le tome 2 de l'excellente BD "Récré A3". C'est une parodie/hommage amoureuse aux héros des dessins-animés des années "Récré A2", d'où le titre "Récré A3" :-)

Une présentation plus précise de la BD avec la critique du tome 1 : http://japon.canalblog.com/archives/2021/08/05/39085152.html


Scénariste : Sylxx
Dessinateur : Yockwan
Coloriste : Lily

Dimensions : 23 * 30cm
Pages : 46
Editeur : Soleil Pop
Couleurs : oui
Prix : 11€50
Date de sortie : mai 2022

Avis : 09/10

Les +

  • très très drôle, spécialement les dialogues qui sont souvent savoureux
  • les méchants sont sympathiques, à la différence des animés et mangas ; limite si on n'a pas pitié d'eux...
  • beaucoup de références à la pop culture : on a même un gag avec "Le village dans les nuages"
  • deux nouveaux personnages dans le camp des bons : Captain Flam et Fénicia
  • de nouveaux méchants : Golem XIII, L'Empereur de l'Espace, Zoltar, Skeletor
  • les planches de gags ont parfois des noms de chansons des années 80 : "Comme une boule de flipper" de Corinne Charby, "Et ça continue encore et encore" de Cabrel :-)


Les -

  • seulement 46 pages
  • aucune référence aux créateurs des séries japonaises comme Go Nagaï et Leiji Matsumoto; dommage
  • le personnage de Capucin est bien exploité, mais une seule fois
  • attention à ne pas introduire trop de personnages ; après, on ne sait plus quoi en faire
  • quelques gags qui tombent à plat (mais c'est vraiment rare)



Couverture et quatrième de couverture

Canalblog Japon Manga Récré A3 T02 01

Canalblog Japon Manga Récré A3 T02 02


Quelques gags très drôles ; si ça, ça ne vous donne pas envie d'acheter cette BD, c'est à désespérer... Mention spéciale à celui avec la route 8 ; cela m'a rappelé des souvenirs du gamin que j'étais dans les années 70 et 80 où je notais les routes utilisées et me demandait pourquoi on ne voyait pas les autres ; maintenant, je sais  :-)

Canalblog Japon Manga Récré A3 T02 05

Canalblog Japon Manga Récré A3 T02 04

Canalblog Japon Manga Récré A3 T02 03

Posté par David Yukio à 12:48 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

11 octobre 2022

"Dead Tube" : manga extrême de viols et de meurtres



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Présentation
Dead Tube est un manga seinen de Mikoto Yamaguchi (scénariste) et de Touta Kitakawa (dessinateur). Il pourrait concourir pour le titre de manga le plus malsain et violent de ces dix dernières années tant j’ai été surpris par son jusqu’au-boutisme. Pas un chapitre sans un viol ou un meurtre hyper sanglant, pas un tome sans qu’un personnage ne soit harcelé et pris pour cible par une meute de sadiques ; et je ne parle même pas des affaires d’inceste, de nécrophilie et de meurtres de masse.

Néanmoins, je pense que ce manga n’appartient pas au genre Ero-Guro que certains internautes fans du Japon connaissent. On pourrait rapidement le croire en regardant quelques pages, mais ce genre mélange l’EROtique et le GROtesque et là, ce n’est pas vraiment le cas. Le grotesque est très présent, surtout par les expressions faciales des personnages, plus proches des grimaces que de la douleur. Mais la partie érotique est traitée de façon beaucoup plus ambigüe que la violence. Oui, ce manga regorge de viols, humiliations sexuelles MAIS, bizarrement, les sexes des personnages sont absents… ils ne sont même pas floutés, ni mosaïqués, mais carrément non dessinés… c’est une technique de censure parmi d’autres mais ceci suffit pour moi à classer ce manga dans le genre seinen, bien plus grand-public que l’ero-guro.


Histoire
Machiya Tomohiro est un jeune étudiant portant systématiquement sur lui une caméra. Ceci s’explique par le fait qu’il est passionné par la réalisation de vidéos et fait partie du ciné-club de son lycée. Toujours à l’affut d’un évènement, sa caméra ne le quitte donc pas.

Un jour, il est abordé par une fille nommée Mashiro Mai, lui demandant de la filmer, quoi qu'il puisse arriver, et ce, pendant deux jours. Perplexe, il ne comprend pas très bien l’intérêt mais accepte, surtout que Mai est, comment dire, plus qu’aguichante pour un puceau comme lui.

Arrive le premier choc : sans crier gare, Mai assassine son petit ami, sous les yeux de Tomo et de la caméra, en pleine partie de jambes en l’air. Mai explique qu'elle participe à un jeu via le site web DeadTube. Le principe, basique, est d’uploader une vidéo et de réaliser le plus de vues possibles ; peu importe les moyens mis en œuvre, y compris des viols ou des meurtres. En fonction du nombre de vues, ce site peut rendre riche n’importe qui. Mais attention, seules les vidéos les plus violentes ou humiliantes intéressent les gens et il n’y a aucune limite à l’escalade. Petite subtilité, le perdant (la personne avec le moins de vues), est la seule à être punie et elle endossera les peines pour tous les crimes commis par les autres joueurs.

Chaque vue de la vidéo rapporte 100 000 yens à son réalisateur ; attention, on parle bien d’un montant par vue et non pas du prix récompensant le numéro 1 ; 1 000 vues et cela génère un pactole de 100 000 000 de yens. Inutile de dire que cet argent, a priori facile à gagner, génère un flot de vidéos toutes plus trash les unes que les autres. Curieusement, ni la police, ni les politiques ni les médias ne semblent connaître ce site web. Et quand arrive un massacre, une explication banale est donnée, aucune enquête ne remonte à la source du mal.


Critique
Ce manga ressemble à une mise en abyme : histoire de sadiques pour des sadiques ? de voyeurs pour des voyeurs ? Perso cela ne me dérange pas, les situations sont trop extrêmes et trop grotesques pour être prises au 1er degré et pouvoir provoquer des désordres psychologiques chez les lecteurs. Ce manga est un énorme délire, n’ayons pas de honte à le lire.

S’agit-il d’une critique de notre société, des réseaux sociaux. Sur ceux-ci, pour attirer l’attention, il faut promettre du sexe du sexe et encore du sexe pour avoir des vues et des likes ? Est-ce une critique des putes de l’attention (les fameuses Attention Whores en anglais), des titres putaclics… ? Allez savoir…

Critique des jeunes Japonais et de leurs phantasmes ? Ce serait alors un cri d’alarme des auteurs pour tenter que les lecteurs prennent conscience de leurs désordres mentaux : désirs de violence, de torture, de viols, d’humiliations de jeunes filles…


Perso, j’ai pris plaisir (si si !) à suivre les aventures de Tomohiro et de Mai tant les surprises et retournements de situation sont présents. Mention spéciale à la fin du premier arc du manga, tellement, ce fut inattendu et, psychologiquement, perturbant.

En résumé, un manga qui restera dans les annales par son traitement pornographique de la violence complètement assumé. Et, c’est important, ce manga est plus complexe si on prend un minimum de recul pour analyser l’existence même de cette BD.


Couverture du tome 1 et la promesse du contenu

Canalblog Japon Manga Dead Tube01

Canalblog Japon Manga Dead Tube09


Tomohiro, le héros du manga. Un ado a priori normal mais... qui a toujours des érections en prenant des vidéos de viols ou de meurtres.

Canalblog Japon Manga Dead Tube30


Mai, une nana plus que dangereuse ; sexe addict, meurtres addict, combattante mortelle au corps à corps... un Bruce Lee XX jouissant de la mort des autres.

Canalblog Japon Manga Dead Tube07

Canalblog Japon Manga Dead Tube31

Canalblog Japon Manga Dead Tube13

Canalblog Japon Manga Dead Tube14

Canalblog Japon Manga Dead Tube58


Le premier choc du manga : Mai assassinant son boy-friend de façon très sanglante.

Canalblog Japon Manga Dead Tube02

Canalblog Japon Manga Dead Tube03

Canalblog Japon Manga Dead Tube04

Canalblog Japon Manga Dead Tube05

Canalblog Japon Manga Dead Tube06


Un exemple de retournement de situation... je n'en dis pas plus ! Notez que la partie humiliation d'une nana nue est un motif récurrent de ce manga.

Canalblog Japon Manga Dead Tube10

Canalblog Japon Manga Dead Tube11

Canalblog Japon Manga Dead Tube15

Canalblog Japon Manga Dead Tube16

Canalblog Japon Manga Dead Tube17

Canalblog Japon Manga Dead Tube18


Un exemple de vidéos et de commentaires sur Dead Tube.

Canalblog Japon Manga Dead Tube19

Canalblog Japon Manga Dead Tube20

Canalblog Japon Manga Dead Tube21


Comment avoir le plus de vues sur Dead Tube?

Canalblog Japon Manga Dead Tube22

Canalblog Japon Manga Dead Tube23


Attention aux esprits mal intentionnés et tentés par Dead Tube, parfois, les salauds se font punir, et ce, de manière bien hard : la mort :-) Exemple de cette prof, dont le petit ami a abusé avec ses potes ; résultat, une dizaine de morts... et puis une punition à coup de balle dans la tête, juste après un rapport nécrophile... ça fait beaucoup quand même... Ah, la dernière victime a, comme beaucoup, les yeux exorbités et les dents hyper apparentes ; cela crée un style très expressionniste.

Canalblog Japon Manga Dead Tube26

Canalblog Japon Manga Dead Tube27

Canalblog Japon Manga Dead Tube28

Canalblog Japon Manga Dead Tube29


Attention aussi au fait que, même si vous croyez intelligent, voir TRES intelligent, que vous pensez manipuler tout le monde, vous pouvez malgré tout tomber sur plus malin que vous ; le prix à payer est une mort douloureuse et où ta gueule va finir par ressembler à un steak haché...

Canalblog Japon Manga Dead Tube59

Canalblog Japon Manga Dead Tube60

Canalblog Japon Manga Dead Tube61

Canalblog Japon Manga Dead Tube62

Canalblog Japon Manga Dead Tube63

Canalblog Japon Manga Dead Tube64

Canalblog Japon Manga Dead Tube65


Ah, tiens, il y a aussi des Dead Tubers pros... là, ce sont des nanas déchainées; perso, je préfère celle bodybuildée en petite culotte :-) Elles jouent à tuer les autres Dead Tubers et à balancer les vidéos sur le net.

Canalblog Japon Manga Dead Tube33

Canalblog Japon Manga Dead Tube39

Canalblog Japon Manga Dead Tube40


L'une d'entre elles a un katana bien tranchant.

Canalblog Japon Manga Dead Tube38


Une autre est un colosse genre sumotori, mais... AVEC UNE TRONCONNEUSE! Pire que Leatherface ou Jason...

Canalblog Japon Manga Dead Tube43


Leur combat contre Mai sera épique ; et, bien sûr, se fera dans un déluge de sang ; et de pisse aussi ; tiens, la scatologie est très peu présente dans cet anime, peut-être que ce n'est pas un phantasme japonais.

Canalblog Japon Manga Dead Tube45

Canalblog Japon Manga Dead Tube46

Canalblog Japon Manga Dead Tube47

Canalblog Japon Manga Dead Tube48

Canalblog Japon Manga Dead Tube49


Une de ces Dead Tubers pro aime tuer en petite culotte et porte-jarretelles :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube44

Canalblog Japon Manga Dead Tube51

Canalblog Japon Manga Dead Tube52

Canalblog Japon Manga Dead Tube53

Canalblog Japon Manga Dead Tube54Canalblog Japon Manga Dead Tube55


Ça ne l'empêchera pas de se faire charcuter par Mai.

Canalblog Japon Manga Dead Tube56

Canalblog Japon Manga Dead Tube57


En tout cas, moi, je préfère la bodybuildée borgne aux abdos saillants :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube50


Quelques exemples de scènes bien sanglantes.

Canalblog Japon Manga Dead Tube08

Canalblog Japon Manga Dead Tube32

Canalblog Japon Manga Dead Tube41

Canalblog Japon Manga Dead Tube37


Comme dit ci-dessus, les sexes sont effacés ; enfin, pas tout à fait ! Les sexes des filles oui, ils sont blanchisés alors que ceux des hommes, du moins dans cet extrait, sont noircis... bizarre, bizarre.

Canalblog Japon Manga Dead Tube25

Canalblog Japon Manga Dead Tube34

Canalblog Japon Manga Dead Tube35

Canalblog Japon Manga Dead Tube66

Canalblog Japon Manga Dead Tube67


Dead Tube est-il un manga sur le voyeurisme ? un manga pour les voyeurs ? jolie mise en abyme :-)

Canalblog Japon Manga Dead Tube24

Posté par David Yukio à 11:42 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

03 septembre 2022

Manga Psychanalyse du Héros de Manga (des années 80)


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Je vais vous parler d'un petit livre, très drôle, qui ne fait malheureusement que vingt pages, dont seize dessinées. Il s'agit des héros des animés des années 80 se trouvant sur le canapé d'un psychanalyste pour parler de leurs obsessions, psychoses, paranoïas etc etc. Le livre est très drôle, car les auteurs, visiblement de grands fans de ces séries, ont chaque fois mis le doigt sur un point iconique des œuvres traitées.

Titre : "Psychanalyse du Héros de Manga (des années 80)".
Auteurs : dessins de Gosh, scénario de Wandrille.
Collection : Héromytho.
Année de publication : deuxième semestre 2009.
Prix : 5 euros.



Couverture et quatrième de couverture ; avec la liste des noms délirants des patients.

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga01

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga06


Les auteurs

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga02


Trois héros, particulièrement bien traités :-)

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga03

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga04

Canalblog Japon Manga Psychanalyse du Héros de Manga05

Posté par David Yukio à 15:18 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

07 mai 2022

Orion, manga de Masamune Shirow



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Masamune Shirow est l'auteur des célèbres mangas "Appleseed" (1985-1989) et "Ghost in the shell" (1989), plus connus il est vrai pour leurs adaptations animées que pour leur version papier. Mais il a créé aussi d'autres bd comme "Dominion Tank Police" (1985) ou Orion (1990 - 1991) dont je vais parler. Depuis le début des années 2000, il ne réalise plus que des artbooks érotiques de grande qualité.


Source Wikipédia https://fr.wikipedia.org/wiki/Orion_(manga)
"Orion (仙術超攻殻オリオン, Senjutsu Chōkōkaku Orion?) est un shōnen manga de Masamune Shirow, prépublié dans le magazine Comic Gaia entre août 1990 et août 1991 puis publié par Seishinsha en un volume relié sorti en décembre 1991. La version française est publiée par Glénat en deux volumes sortis respectivement en septembre 1994 et janvier 1995."


Résumé basé sur Wikipédia
"L'histoire se déroule dans un monde futuriste où la magie a remplacé la technologie. Seska, du clan Fuzen, se détend dans un bar lorsque des gardes impériaux surgissent : ils ont ordre d'arrêter tous les membres de son clan. Elle réussit à s’échapper et va voir son père. Celui-ci tatoue sur le corps de sa fifille une formule top-secrète, qui va la transformer progressivement en divinité maléfique. Le docteur Hebime, éminence grise de l'empereur, arrive à la tête d'un bataillon. Il explique à Fuzen son plan : invoquer un naga à neuf têtes pour détruire tout le karma négatif de l’univers.

Fuzen, terrifié par cette idée, invoque le dieu Susano Orbatos pour empêcher cette folie. En effet, contrairement aux prévisions de Hebime, le naga une fois créé devient totalement hors de contrôle, de plus en plus monstrueux et commence à détruire tout l'empire. Susano et Seska parviennent à délivrer la princesse Kushinata, le sacrifice d’invocation, ce qui a pour effet de détruire le naga et de rendre sa santé mentale à Seska."


Mon avis
Orion est un manga riche, dense (trop ?), avec des personnages très drôles… Il est très agréable à lire, surtout si on ne s'attarde pas sur les notes de bas de page. Les pages sont souvent bordéliques à cause de l'accumulation de personnages, mais bien rythmées, les personnages sont sympathiques. Bref, c'est une petite bombe, bien plus simple que "Appleseed" ou "Ghost in the shell".

S'il te plait, Shirow, je t'en prie, ARRÊTE DE VOULOIR INVENTER DES CONCEPTS SCIENTIFIQUES TOTALEMENT INCOMPRÉHENSIBLES ! Conseil à toi ami lecteur : pas la peine de passer trop de temps sur ces idées, Shirow reste hermétique, voir très flou, volontairement ou non (ses concepts lui ont échappé ?). Perso, je n'aime pas cet aspect de son œuvre, on s'y perd très vite, cela tue l'immersion et n'aide absolument pas à mieux comprendre l'intrigue. Mais, j'avoue, cela donne de la profondeur à l'univers, une certaine coloration et cela fait partie intrinsèque du style de Masamune Shirow.


Dates de parution en France : septembre 1994 et janvier 1995
Editeur : Glénat
Nb de pages : 140 et 130 pages
Format : 20 * 30 cm
Couverture : rigide
Prix d'origine : 78 francs chaque tome - actuellement prohibitif
Disponibilité : non réédité




Edition française de Glénat : tome 1 septembre 1994.

Canalblog Japon Manga Orion01

Canalblog Japon Manga Orion02



Tome 2 janvier 1995.

Canalblog Japon Manga Orion15

Canalblog Japon Manga Orion16



Première page du manga. Notez la case du bas, caractéristique de Shirow : beaucoup de personnages dans un minimum d'espace, avec des pensées sans rapport avec l'intrigue, une note de bas de page scientifique et un texte, à l'extrême droite, écrit en tout tout petit : tout Shirow est là !

Canalblog Japon Manga Orion03



Là, il y a de l'abus... à l'extrême gauche, on peut lire en minuscule "Ch'huis à la bourre"; est-ce une private joke de Shirow, se dessinant en retard pour livrer ses planches à son éditeur ? En tout cas, vous avez intérêt à avoir de bons yeux.

Canalblog Japon Manga Orion17



Une page presque caricaturale du mangaka avec des notes explicatives en haut, à gauche, en bas... pour nous expliquer comment fonctionnent les lois physiques et magiques de l'univers d'Orion : la psycho-science, les yangerons, les yinerons, l'adn etc etc  fascinant ou barbant, à toi de juger !

Canalblog Japon Manga Orion04



Autres exemples sur cette pseudo-science bien prise de têtes.

Canalblog Japon Manga Orion13

Canalblog Japon Manga Orion18

Canalblog Japon Manga Orion21



Et si cela ne suffisait pas à déconcerter le lecteur déjà paumé, Shirow passe des pseudo-théories scientifiques à un discours sur la religion, le Bouddha, le karma...

Canalblog Japon Manga Orion31



L'auteur aime beaucoup dessiner des jeunes femmes dans de petites tenues, voir carrément dénudées et soumises à de méchants méchants sadiques... Ici, deux filles-chattes ou tigres, en très mauvaise posture dans une piscine avec un monstre !

Canalblog Japon Manga Orion09



L'héroïne, dévêtue et maltraitée par un monstre tentaculaire style "L'artisan de l'amour" de Providence.

Canalblog Japon Manga Orion11

Canalblog Japon Manga Orion14



Seska, la fille du chef du clan Fuzen, qui sera le support vivant d'une équation magique.

Canalblog Japon Manga Orion24

Canalblog Japon Manga Orion05

Canalblog Japon Manga Orion06



L'arrivée des gardes impériaux, dans leur armure géante, décapitant tout le monde... ils sont très bêtes !

Canalblog Japon Manga Orion07



Le chef du clan Fuzen explique au dieu Susano quel est le plan démentiel de l'empereur.

Canalblog Japon Manga Orion12

Canalblog Japon Manga Orion08



Attention, ce dieu est dangereux, colérique et incontrôlable. Mais, quand tu es aux prises avec les créatures des enfers, mieux vaut l'avoir de ton côté.

Canalblog Japon Manga Orion20

Canalblog Japon Manga Orion22



On rencontrera aussi d'autres créatures surnaturelles dans le manga, très stylées.

Canalblog Japon Manga Orion10

Canalblog Japon Manga Orion19



La princesse Kushinata, le sacrifice pour invoquer le naga géant.

Canalblog Japon Manga Orion23



Le fameux serpent, ou naga à neuf têtes ; il atteint une taille planétaire en se nourrissant du karma négatif de l'empire.

Canalblog Japon Manga Orion25

Canalblog Japon Manga Orion26

Canalblog Japon Manga Orion27

Canalblog Japon Manga Orion28

Canalblog Japon Manga Orion30

Posté par David Yukio à 19:39 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

27 avril 2022

"Rétro Lazer" : revue de passionnés pour les passionnés de la culture populaire japonaise (et pas que...)


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


La revue "Rétro Lazer", dont le pitch est "Rétroviseur sur toute la pop-culture du XXème siècle", est l'une des plus belles surprises des années 2010 et 2020.

Pour les fans de mangas, comics, dessins-animés, jeux vidéo, jouets, émissions télé, maquettes, séries sentai, cinéma... cette revue est une gigantesque mine d'or, une caverne d'Ali Baba débordant de révélations et anecdotes en tous genres. Tout ce qui a marqué l'enfance des Français, mais aussi des Japonais, est ou sera abordé, et ce, avec un luxe de détail prouvant la passion des auteurs. A terme, elle sera une immense encyclopédie, un ouvrage de référence unique en son genre :-)

Vous apprendrez vraiment beaucoup de choses, très rarement lues ailleurs ; par exemple, dans X-OR, le héros s'appelle Gyaban, en hommage à l'acteur français Jean Gabin... étonnant, non ? Dans un autre numéro, vous deviendrez un expert des images malabar après un long entretien avec un collectionneur ; vous pouvez citer une autre revue ayant pris le soin de traiter ce sujet? Les maitres mots ici sont plaisir, passion, partage : plaisir des lecteurs, mais aussi des rédacteurs tant on prend d'intérêt à lire les numéros, y compris sur des sujets qui ne nous intéressent pas a priori, comme les cartes des crados.

L'un de ses points forts est que les articles sont rédigés par des spécialistes, DES VRAIS de vrais, des durs, des tatoués!!, connus et reconnus dans le milieu geek/mangas/animation depuis des années voir des décennies. On retrouve par exemple Alex Pilot pour tout ce qui touche le Japon, Jean-Marc Imbert pour les jouets et maquettes, Davy Mourier pour Star Wars et Star Trek etc etc bref, que du beau monde qu’on croisait souvent au détour d’émissions de feu Nolife TV.

Mais, ce qui doit vous décider plus que tout à acheter «Rétro Lazer» , ce sont les LONGUES interviews des personnalités et petites mains de la pop culture. Par exemple Dominique Véret, éternellement lié à l’aventure de la mythique librairie Tonkam, rue Keller à Bastille, de Satoru Okada, une légende de Nintendo pour qui s’intéresse vraiment à cette entreprise, du traducteur des noms en français de Pokémon (passionnant à lire) etc etc  Les exemples sont trop nombreux pour tous les citer, mais à chaque fois, même sur des sujets qui a priori ne m’intéressaient pas, on est pris par la passion ou l’émotion des journalistes et des interviewés, de voir sous nos yeux l’histoire des années 70, 80, 90, 2000 se dérouler à nouveau, racontée par ceux qui l’ont vécue et faite !


Tu aimes le Japon ? Tu aimes la pop culture mondiale ? « Rétro Lazer » est ton magazine de chevet :-)


Date de parution n°1 : mai 2018
Fréquence parution : mensuelle puis trimestrielle
Big boss : Florent Gorges
Nb de pages : 148
Prix : 12€90
Editeur : Omake books
Taille : 16 * 23cm



Les couvertures des onze premiers numéros. Si cela ne vous donne pas envie des acheter... c'est à désespérer...

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer01

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer02

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer03

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer04

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer05

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer06

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer07

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer08

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer09

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer10

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer11



Edito de Florent Gorges du n° 1. Attention, les dates de 2021 en bas de la page sont fausses, il doit s'agir de celles de la réimpression du numéro 1 que je possède.

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer12



Sommaire du n°1.

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer13

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer14



Article sur une maquette de Goldorak.

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer15



Début de l'interview de Satoru Okada, l'une des légendes de Nintendo, en deux parties.

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer16

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer17

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer18



Les crados, qui s'en souvient ? Le commandant Cousteau ne les aimait pas du tout!

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer19



Article sur la naissance de la série Ulysse 31.

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer20



Début du dossier sur X-OR, l'un des tout premiers sentai diffusé en France (Spectreman le fut avant lui).

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer21

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer22

Canalblog Japon Revue Rétro Lazer23

Posté par David Yukio à 17:45 - Livres, revues... - Permalien [#]

18 avril 2022

Dragon Ball "Le Super Livre Tome01 - Guide de l'histoire et du monde"



Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Fin 2021, Glénat a eu l'excellente idée de publier l'ouvrage "Dragon Ball Le Super Livre Tome01 - Guide de l'histoire et du monde". C'est une version augmentée des tomes 2 et 4 des fameux "Grands Livres Dragon Ball"; ceux-ci dataient déjà de 1995, soit 27 ans au compteur...

N'ayant pas lu ces "Grands Livres", je ne peux vous dire quel est le contenu additionnel mais, dans la préface, on parle de nouvelles informations sur l'univers de Dragon Ball ainsi que d'interviews exclusives d'Akira Toriyama. Depuis 1995, il y a eu nombre de nouveaux films, d'histoires se déroulant dans le même univers, parfois avec les mêmes personnages (Dragon Ball Super), parfois non mais tout ceci étend l'univers de Dragon Ball et une remise à jour était nécessaire.

A noter que, dans différentes sections, le mot Nouveau apparait régulièrement, que ce soit pour le découpage de l'histoire (basée sur la "Perfect Edition"), la présentation de l'univers... donc ce livre n'est pas un simple copier/coller des "Grands Livres", mais bien une nouvelle encyclopédie.

Bref, jetez-vous sur ce tome 1, car son contenu est gargantuesque (C'est un mot que j'adore « gargantuesque », on a rarement l'occasion de le placer dans une conversation...).


Les + :

  • contenu faramineux, orgiaque, féérique, jouissif... il vous faudra des jours et des jours pour tout lire
  • l'aspect encyclopédie en impose et fait hyper sérieux
  • l'exhaustivité : vous aurez la liste de TOUS les combats du manga, de TOUS les vœux auprès des dragons, de TOUS les emblèmes des combattants etc etc
  • la maquette très dynamique des pages
  • des tableaux synthétiques sur les techniques de combat, la technologie utilisée
  • de nombreuses anecdotes de l'auteur
  • deux mini posters dont l'un avec les relations entre les amis de Son Gokû
  • lecture sens japonais, de droite à gauche


Les - :

  • c'est parfois écrit trop petit... le maximum d'informations dans le minimum de place, une loupe est presque nécessaire
  • de rares illustrations en couleurs, la majorité étant tirées du manga donc en N&B
  • un manque d'illustrations pleine page style artbook
  • l'absence d'index
  • parfois obligé de se tordre le cou pour lire des infos écrites verticalement
  • la couleur verte utilisée pour plusieurs chapitres ne rend pas ceux-ci très lisibles
  • publication au Japon en 2013 et en 2021 chez nous, soit un retard de 8 ans
  • trop complet ? on s'y perd plus d'une fois mais... ce n'est pas grave



Auteurs : ouvrage collectif
Editeur : Glénat
Date de sortie : 17 novembre 2021
Nombre de pages : 352
Prix : 32€
Dimensions : 27 * 19cm
Couleurs : oui, mais un peu



La couverture et la quasi-quatrième de couverture.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 01

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 30



La préface, expliquant le lien avec les Grands Livres.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 02



Le sommaire global et le sommaire détaillé. Si avec ça vous n'avez pas envie d'acheter le livre...

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 03

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 04

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 05

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 06

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 07



Extrait du guide de l'histoire, basé sur la "Perfect Edition", avec les numéros des tomes et les titres de tous les chapitres.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 08



L'histoire est découpée en différents arcs. Et, bien sûr, chaque arc est détaillé sur plusieurs pages, de 2 à 4 selon sa complexité. Exemple de l'arc "A la recherche des dragon balls" qui entame la série.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 10

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 11



Le tableau chronologique d'apparition des personnages ; ça tient sur deux pages, c'est synthétique, visuel... que demander de plus ?

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 12

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 13



Tous les personnages de la saga sont traités, des plus importants aux plus anecdotiques.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 14

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 15



Une synthèse de tous les combats importants des aventures de Gokû.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 16

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 17



Les combats les plus importants sont même détaillés.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 18



TOUS les combats du manga sont répertoriés, même ceux que vous avez oubliés ; 187 quand même... et en plus, on nous donne le tome et le chapitre où l'affrontement se déroule :-)

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 20

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 21



Un long chapitre est dédié à toutes les attaques employées dans le manga.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 19




Les peuples ou organisations sont, elles aussi, auscultées et disséquées.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 25

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 24



Une carte de la Terre avec tous les points d'intérêts. Je ne savais même pas que ce document existait... il y a même l'emplacement de la ville où Tao Pai Pai a volé des vêtements... c'est incroyable !

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 27

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 26



Les différents tournois des arts martiaux, les fameux "Tenkaichi Budokai", ont droit à une pleine page.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 28

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 29



Rien n'a été oublié, même les gagabaliens extrémistes seront satisfaits : on trouve jusqu'à la liste des emblèmes des combattants et le détail des vœux exaucés par les différents dragons.

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 22

Canalblog Japon Livres Dragon Ball Le Super Livre Tome01 23


C'est bon, je vous ai donné envie d'acheter ce livre ? Il est quasi parfait, c'est un ouvrage de référence, dépêchez-vous de le commander avant qu'il ne soit plus édité.

Posté par David Yukio à 19:24 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

17 avril 2022

Blame de Tsutomu Nihei - créatures belles et mortelles


Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés


Le manga Blame de Tsutomu Nihei se déroule dans un monde futuriste, post-apocalyptique, hyper-violent et totalement incompréhensible. Les personnages sont très peu causants, c'est le moindre que l'on puisse dire, mais, Bon Dieu, que les personnages sont beaux et charismatiques !

Ceux qui m'ont le plus marqué, ce sont des créatures inquiétantes et mortelles rencontrées au fil des pages. Avec leur costume type armure médiévale ou hyper stylé, je suis tombé sous le charme de ce manga. Ces humanoïdes sont pour la plupart malfaisants, avec un look aussi noir que ceux de bourreaux SM; ceux en blanc sont généralement du côté du bien, mais, gare, ce n'est pas systématique :-) Et faites attention aux nanas, certaines, au visage magnifique, affichent un corps distordu et monstrueux.

Blame a eu tellement de succès que l'auteur a décliné son univers dans d'autres histoires : Abara, Noise, Bioméga.

Voici quelques-unes de ces créatures, humanoïdes, robots, androïdes, cyborgs, humains augmentés.


Un lien vers l'artbook de Blame : http://japon.canalblog.com/archives/2014/12/14/31140986.html



Les créatures de Blame

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome07 5

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome03 1

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome10 7

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome01 11

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome08 10

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome02 5

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome07 7

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome10 3

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome02 3

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome02 1

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome01 09

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome01 01

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome01 10

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome05 3

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome08 13

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome08 07

Canalblog Japon Manga Blame Créatures Tome05 4





Les créatures d'Abara

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 09

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 18

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 23

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 26

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 33

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 13

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 30

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 10

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 12

Canalblog Japon Manga Blame Abara Créatures 19





Les créatures de Noise

Canalblog Japon Manga Blame Noise Créatures 12

Canalblog Japon Manga Blame Noise Créatures 13




Une créature de Bioméga

Canalblog Japon Manga Blame Biomega Créatures Tome03

 

Posté par David Yukio à 11:25 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]

17 août 2021

"Jump L'âge d'or du manga" par Hiroki Gotô

 

Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".

 

Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés

"JUMP L'âge d'or du manga" est un livre de souvenirs, rédigé par Hiroki Gotô. Publié en juillet 2019 chez Kuro Pop, filiale de Kurokawa et traduit par Julie Seta, c'est la version française du livre "JUMP golden chronicle & miracle" de 2018 chez Kurokawa Japon.

335 pages, format 13*20,5cm.


Hiroki Gotô fut embauché chez Jump en avril 1970 puis devint de 1986 à 1993 le rédacteur en chef du Shonen Jump. Il s'agit du magazine de prépublication de bd le plus vendu au Japon. Créé le 11 Juillet 1968, il atteint un record de vente de 6,53 millions d'exemplaires hebdomadaires en 1994 et cela fut même inscrit dans le livre Guiness des records. En 2020, les ventes hebdomadaires de Jump ont chuté à 2 millions d'exemplaires, la faute à Internet et aux smartphones.



Les +

  • le témoignage de première main d'une personne qui travailla au coeur du magazine à l'origine d'icônes de la pop culture mondiale comme Dragonball, Saint Seiya, City Hunter
  • toute l'histoire du magazine Jump est retracée sur trois décennies (70, 80, 90)

  • les secrets de fabrication du magazine sont dévoilés :
    • le fameux questionnaire auprès des lecteurs qui détermine la popularité d'un titre et, pour les moins bons, leur arrêt de mort
    • le concours de mangakas amateurs qui permit de révéler les futures stars
    • le bouleversement introduit par Jump sur les contrats d'exclusivité avec les mangakas
    • comment s'effectuait la sélection des mangas, quels critères permettaient de maintenir l'intérêt des enfants d'une semaine sur l'autre et comment devait être construite une bonne histoire
    • comment les dessinateurs et responsables éditoriaux travaillaient au milieu des années 90 avant l'ère des réseaux

  • l'auteur a parfois des avis tranchés et cash; en clair, il dit que tel manga ne lui plaisait pas, que travailler avec un tel était difficile... ces confidences franches sont inhabituelles au pays du Soleil Levant
  • des histoires pas très reluisantes sont exposées, où l'auteur n'a pas le beau rôle, mais montrant bien le côté brutal du monde de l'édition à cette époque, notamment les surcharges de travail des dessinateurs pouvant mener à leur mort par burn-out et karôshi
  • découvrir le métier de rédacteur en chef d'un magazine de prépublication de mangas, métier très peu connu en France

  • des explications analysant pourquoi des titres ont pu devenir des best-sellers et pourquoi d'autres ont été des échecs
  • beaucoup de références à des mangas totalement inconnus en occident, notamment des années 70, sur le sport et le baseball en particulier
  • découverte de mangas qui ne paraîtront jamais en France à cause de leur sujet : le golf, le patchinko, le caca (si si, vous avez bien lu, un manga fut un hit au Japon en racontant des histoires scatologiques)
  • découverte de mangas qui donnent une idée précise du quotidien du Japon des années 70 et qui a complètement disparu : le pays était en pleine construction immobilière, les terrains vagues étaient légion, les maisons en bois omniprésentes etc etc; pour les amoureux du Japon, ces mangas sont une mine d'or d'informations

 

Les -

  • très peu d'illustrations et, les rares existantes, sont de petite taille
  • le narrateur occupait un poste peu connu des lecteurs de mangas, celui de rédacteur en chef d'un magazine de prépublication. Son travail n'est pas forcément celui qui excite le plus amateurs; les mémoires d'un mangaka comme Go Nagaï ou Akira Toriyama auraient déclenché un tsunami sur le web français; là, j'ai peu entendu parlé de ce livre 

 


Je termine par deux anecdotes :

  • il nous explique comment différencier un gekiga (manga pour hommes) d'un shonen (manga pour garçon) : si les yeux sont petits et fins, c'est un gekiga, s'ils sont grands et ronds c'est un shonen
  • "la clef de la longévité de City Hunter se trouve certainement dans les érections à répétitions de Ryô Saeba"

  

En résumé : ce livre est très intéressant, c'est le témoignage d'une époque aujourd'hui révolue, racontée par un homme qui a énormément de choses à partager. Mais il ne s'adresse pas à tous les publics, l'ouvrage a dû passionner les japonais mais les français seront moins sensibles au parcours et aux histoires de Hiroki Gotô.

 

Couverture et 4ème de couverture

Scans430

 

Scans431

  

Sommaire

Scans432

 

Table des matières

Scans433

Canalblog Japon Livres Jump L Age D Or Du Manga05

Canalblog Japon Livres Jump L Age D Or Du Manga06

Canalblog Japon Livres Jump L Age D Or Du Manga07


Exemples de contenu

Canalblog Japon Livres Jump L Age D Or Du Manga08

 

Scans438

 

Scans439

 

Scans440

 

Tableau de synthèse des mangas au Japon et de Jump, de 1968 à 1996

Scans441


Couverture du numéro 1 de Jump, datée du premier août 1968. 

Canalblog Japon Livres Jump L Age D Or Du Manga00 Jump01

 

Posté par David Yukio à 18:06 - Livres, revues... - Permalien [#]

05 août 2021

"Récré A3 Tome 1 - Cornes aux Fulgures et Plats de Nitrons" : parodie de Goldorak, Candy et Albator




Pour voir les images en pleine définition, faire avec la souris "Clic droit/ouvrir le lien dans un nouvel onglet".


Notes liées dans mon blog : Liste articles mangas et dessins-animés



Après un article sur l'excellente BD "Gagorak le rigolo de l'espace" de Cyrille Murano, en voici une autre mettant à l'honneur les héros des séries japonaises de l'époque Récré A2 : "Récré A3 Tome 1 - Cornes aux Fulgures et Plats de Nitrons".

Ce livre reprend de façon humoristique les aventures de Goldorak. Actarus s'y appelle Actarustre, c'est quelqu'un d'odieux, suffisant, imbu de lui même, dragueur relou mais sera souvent remis à sa place de façon violente. Il se présente même comme le mâle alpha de la région à l'innocente Candide (Candy). Avec ses "amis" du centre (les guillemets sont importants), il combat les pauvres veglans du Grand Stratosphère; ceux-ci, allez savoir pourquoi, n'arrivent pas à remporter un seul combat contre le prince de l'espace, ce qui les conduit de plus en plus dans la dépression.

Mention spéciale à ces malheureux veglans, ridicules, impuissants, et à leurs chefs Hydargus et Minablos, qui sont les personnages les plus funs de cette BD. C'est à eux qu'on s'attache le plus car Actarustre est vraiment trop bête pour être un héros, quant aux autres gentils, ils lui servent juste de faire valoir.


Scénariste : Sylxx
Dessinateur : Yockwan
Coloriste : Lily

Dimensions : 23 * 30cm
Pages : 50
Editeur : Soleil Pop
Couleurs : oui
Prix : 10€95
Date de sortie : Juin 2021

Avis : 09/10

Les +

  • très très drôle
  • énormément de jeux de mots sur les attaques de Goldorak : Otto largue et Goldo tombe, Pluie de vonium etc etc
  • les méchants sont sympathiques, et ça, c'est rare dans les BD
  • beaucoup de références à la pop culture : Alien, Casimir, Drôles de dames, Planète interdite...
  • quelques gags sexués qui font du bien en cette période de politiquement correct


Les -

  • seulement 50 pages
  • aucune référence aux créateurs des séries japonaises comme Go Nagaï et Leiji Matsumoto; dommage
  • les personnages de Candide, du professeur Portion, Alcourt, Vésuvia ne sont pas assez exploités
  • des noms de personnages pas toujours très fins : Albatard (Albator)
  • quelques gags qui tombent à plat



Canalblog Japon Manga Récré A3 01

Canalblog Japon Manga Récré A3 02



Cette page est un condensé de la BD : les veglans sont ridicules, ils ne font peur à personne, et tout le monde se moque d'eux; jouissif!

Canalblog Japon Manga Récré A3 03

 

 

Deux pages où Candide montre à Actarustre qu'elle est pas si candide que ça :-)

Canalblog Japon Manga Récré A3 04

Canalblog Japon Manga Récré A3 05

 


Pour moi, voilà le meilleur gag de l'album : Hydargus contestant l'outrageux monopole de la victoire pratiqué par le prince Actarustre et ses alliés. C'est géniaaaaaaaaaaaaal, un grand bravo au scénariste.

Canalblog Japon Manga Récré A3 06

 

Posté par David Yukio à 17:34 - Mangas et dessins animés - Permalien [#]