Mon amour pour le Japon et Tôkyô

Mon amour pour le Japon et Tôkyô

23 août 2009

Onna harakiri sakuhinshû - DVD de seppuku féminins



Notes liées dans mon blog : Liste articles cinéma japonais

Notes liées dans mon blog : Liste articles sexe

 

CanalBlog DVD Seppuku Couv01

CanalBlog DVD Seppuku Couv03 

CanalBlog DVD Seppuku Couv02

 

ATTENTION : le contenu de cet article, même édulcoré, traite d'un box DVD extrêmement violent consacré à des seppukus féminins! Si vous êtes trop sensible ou mineur, merci de ne pas lire la suite!

Il s'agit donc de films japonais, très gore et flirtant avec le SM, où de jeunes et jolies jeunes filles s'ouvrent le ventre dans une débauche de râles orgasmiques et de douleur! Je mettrai peu de photos des scènes les plus choquantes mais c'est vraiment à réserver à un public averti, ce que vous êtes maintenant.

Certains me diront "Mais pourquoi en parler?" Tout simplement parce que le Japon a une longue tradition de la représentation de la violence sans retenue dans ses arts, que ce soit par les estampes d'exécutions capitales et de torture, par les films de Yakuzas, les mangas gores, certains  animes ... et qu'il n'y a aucune raison de faire de la censure ou de se masquer les yeux devant un aspect (certes très minime) de la culture japonaise qui peut nous déplaire ou nous dégoûter. En outre il me semble important que ceux qui ont découvert, comme moi, la culture japonaise par les animes et mangas ne croient pas béatement que le Japon est un pays uniquement Kawaii à la Kamikaze girls ou Nana (petit rappel : Le massacre de Nankin est japonais, pas français)! Si vous avez lu les deux excellents livres d'Agnès Giard sur l'érotisme japonais (L'imaginaire érotique au Japon et Dictionnaire de l'amour et du plaisir au Japon), vous savez déjà que leur imagination dans ce domaine est sans limite et qu'ils ont créé des pratiques délirantes, propres à l'archipel, dont celle des faux harakiris de femmes!

Vous avez été prévenus, place aux films!

Caractéristiques techniques
Nom du box DVD : connu chez Amazon.com comme "Harakiri- Boobs and Blood Box Set" mais comme "Onna harakiri sakuhinshû Harakiri" sur la couverture du box

Films présents :
- Female Harakiri: Glorious Death
- School Girl: Harakiri
- Female Harakiri: Celebration
- White Clothing: Harakiri
- Paradise Lost: Riding Habit Harakiri
- Beautiful Swordswomen: Double Seppuku

Date de tournage des films : 1990


Bonus :
- Cold night : bloodless edition young lady Hiromi
- Making of Beautiful Swordswomen: Double Seppuku 
- Trailers


Editeur : Unearthed films

Langue: anglais mais il n'y a aucun dialogue ni sous-titres à part les textes des menus et les making of
Zones: Région 1 (USA et canada)
Nombre de DVD : 3
Date de parution : 07/10/2008
Durée totale : 307 minutes

La quatrième de couverture "Attired in their favorite fetish wear, hot-blooded Japanese ultra vixens perform the most masochistic acts of self-sacrifice and submission. The traditional oriental art of Harakiri...Violating their young bodies in ritual self-immolation, they plunge razor-edged blades into their soft, naked flesh. A sea of sweet, red blood cascades as their all too brief lives ebb, and death embraces them."


Les films

CanalBlog DVD Seppuku Disc01

 

CanalBlog DVD Seppuku Disc02

 

CanalBlog DVD Seppuku Disc03


Les trois DVD

CanalBlog DVD Seppuku DVD01

 

CanalBlog DVD Seppuku DVD02

 

CanalBlog DVD Seppuku DVD03
Les menus

Ces six films ont été tournés en 1990 pour la plupart, par un cercle de passionnés baptisé Kinbiken, "un cercle d’amateur au statut underground qui avait pour objectif de perpétrer toute la charge fantasmatique d’un univers sadomasochiste typiquement nippon." (source http://eigagogo.free.fr/Critiques/lost_paradise.html)

Chaque film fait à peu près 45 minutes et décrit lentement la préparation puis le seppuku d'une jeune femme. La musique est de type industrielle, le décor minimaliste (à savoir une pièce quelconque ou un champ pour le dernier), la qualité de l'image  moyenne et les effets spéciaux sanglants bien sur! A noter l'absence de dialogue et le fait que chaque film, exception faite du dernier, ne comporte qu'une seule actrice, assise sur un tatami, face caméra.

Le projet de ces films est clairement sado-masochiste : si nous écoutons les gémissements des actrices et regardons leurs contorsions, il s'agit de vraies scènes de masturbation, violentes certes mais indéniables. Chaque femme semble considérer le poignard comme un phallus qui va pénétrer puis déchirer ses chairs, pour en tirer douleur et plaisir. On en voit certaines même lécher celui-ci. A partir du premier sang versé, c'est une vraie relation amoureuse qu'elles semblent avoir avec leur couteau mais aussi avec leur blessure, la caressant, la triturant et leurs entrailles puisque dans plusieurs films elles extirpent celles-ci pour les jeter sur le tatami. La dernière scène est toujours l'actrice, morte, couverte de sang de la tête aux pieds, dénudée, abandonnée...

Difficile de juger une telle œuvre, de la placer dans un contexte plus large pour comprendre comment un tel projet a pu germer dans l'esprit de personnes. Une attitude jusqu'au boutiste, une recherche effrénée de la provocation, le désir de choquer, de repousser les limites, de satisfaire la libido de pervers, d'atteindre une immense tristesse devant la mort de la beauté... certainement un peu de tout cela sans qu'on puisse facilement cerner un tel projet. Je retiendrai aussi que le musicien bruitiste Masami Akita (Merzbow) a participé aux films "School Girl: Harakiri" et "Paradise Lost"; ou comment relier la musique extrême aux images extrêmes dans un mariage qui ne pouvait être que délirant et sanglant!



Female Harakiri: Glorious Death

CanalBlog DVD Seppuku Female Harakiri01

 

CanalBlog DVD Seppuku Female Harakiri02

 

CanalBlog DVD Seppuku Female Harakiri03

 

CanalBlog DVD Seppuku Female Harakiri05

School girl : harakiri

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri01

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri02

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri03

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri04

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri05

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri07

 

CanalBlog DVD Seppuku School Girl Harakiri08

Female Harakiri: Celebration

CanalBlog DVD Seppuku Celebration02

 

CanalBlog DVD Seppuku Celebration03

 

CanalBlog DVD Seppuku Celebration05

White Clothing: Harakiri

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing01

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing02

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing03

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing04

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing05

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing06

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing07

 

CanalBlog DVD Seppuku White Clothing08Peut-être la scène qui résume le mieux l'ambiguïté de l'acte si on regarde bien l'immense sourire de la femme

Paradise Lost: Riding Habit Harakiri

CanalBlog DVD Seppuku Paradise Lost01

CanalBlog DVD Seppuku Paradise Lost02

CanalBlog DVD Seppuku Paradise Lost03

Beautiful Swordswomen: Double Seppuku

CanalBlog DVD Seppuku Sword Women01

CanalBlog DVD Seppuku Sword Women03

CanalBlog DVD Seppuku Sword Women04

 

Posté par David Yukio à 14:58 - Cinéma japonais - Permalien [#]